Dijon : un collectif d'artistes réclame le maintien de Laurent Joyeux

Par Christophe Rizoud | mar 12 Mai 2020 | Imprimer

« Au plus fort de la tourmente, quand la vie et la survie dépendent de décisions qui ne laissent aucun droit à l’erreur, on ne change pas un capitaine reconnu par tous, qui a la confiance de ses pairs européens et des artistes et qui a largement fait ses preuves...» Dans une lettre ouverte au Président de la République, au Ministre de la Culture et au Maire de Dijon, intégralement reproduite ci-après, un collectif d'artistes argue de la crise sanitaire pour réclamer le maintien de Laurent Joyeux à la tête de l'Opéra de Dijon. Pour rappel, la décision a été prise en février dernier de ne pas renouveler le contrat, arrivé à échéance, de celui qui depuis 2007 dirigeait la première institution lyrique de la région Bourgogne-Franche-Comté (voir brèves du 13 février, du 17 février et du 24 avril derniers) . « M. le Président, M. le Ministre, M. le Maire, nous comptons sur vous. » conclut la lettre sans davantage de protocole. A tort ou à raison ? L'avenir seul le dira. 


Lettre ouverte au Président de la République, au Ministre de la Culture et au Maire de Dijon.

Le 11 mai 2020

Monsieur le Président, Monsieur le Ministre,  Monsieur le Maire,

Le contrecoup de la crise sanitaire due au COVID-19 est, tant pour les artistes que pour les structures culturelles, dramatique. Dans les mois et les années qui viennent, les conséquences de cette période de crise économique et de cessation d’activité sur tous les secteurs de la vie culturelle seront extrêmement lourdes. Il faudra réorganiser les saisons et monter des projets en urgence pour remettre en route la vie culturelle de notre pays. Il faudra redimensionner les spectacles prévus en fonction d’une situation financière des ensembles et des maisons très détériorée. Il faudra accompagner les artistes dont la précarité aura été accentuée et renouer un lien distendu avec les publics. Il faudra réinvestir pleinement l’ensemble des champs de l’éducation artistique et culturelle, et se réinventer en préservant l’excellence artistique et l’exigence collective d’offrir le meilleur au plus grand nombre.
Le secteur culturel lyrique et musical est un éco-système complexe. Pour assurer la pérennité des artistes, des ensembles comme des maisons dans cette situation inédite par ses dégâts et son ampleur, il faudra des hommes et des femmes fins connaisseurs de celui-ci, sachant naviguer à vue et dans l’intérêt général au sein des relations complexes qui unissent artistes lyriques, musiciens, metteurs en scène, agents, maisons d’opéra et associations professionnelles. Des hommes et des femmes dont le crédit auprès de ces derniers sera important et incontestable.
Nous, artistes en résidence et associés de l’Opéra de Dijon, artistes et musiciens ayant contribué à son activité et son rayonnement, avons appris récemment le remplacement brutal et sans concours de Laurent Joyeux. 
Pourtant, l’œuvre qu’il a construite à Dijon est considérable. L’Opéra de Dijon fait désormais partie d’un réseau international prestigieux. Il produit et co-produit avec les plus grandes maisons françaises et européennes. Il rayonne à travers des productions régulièrement primées : en 2019, Les Boréades, prix de la Meilleure co-production européenne et La Finta Pazza nommée aux Opera Awards. Un public fidèle, curieux et nombreux s’y développe de manière remarquable depuis dix ans. Les plus grands artistes du monde entier apprécient de se produire dans cette maison innovante et inventive qui s’est imposée cette dernière décennie comme un lieu essentiel de la vie musicale européenne. C’est tout cela qui est menacé et risque de disparaitre aujourd’hui.
M. le Président, M. le Ministre, M. le Maire, au plus fort de la tourmente, quand la vie et la survie dépendent de décisions qui ne laissent aucun droit à l’erreur, on ne change pas un capitaine reconnu par tous, qui a la confiance de ses pairs européens et des artistes et qui a largement fait ses preuves. Nous, artistes, voulons pouvoir compter sur lui pendant les années à venir pour faire face à la tempête. C’est pourquoi nous vous demandons solennellement de revenir sur cette décision et de maintenir Laurent Joyeux à la tête de l’Opéra de Dijon.  Son soutien nous est indispensable et précieux pour sauver nos ensembles, nos métiers, nos publics et conserver l’Opéra de Dijon comme une maison rayonnante et dynamique au cœur du circuit musical et lyrique européen.

 

M. le Président, M. le Ministre, M. le Maire, nous comptons sur vous.
 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager