Incident à La Monnaie : les tournettes ont (brièvement) raison de Macbeth

Par Camille De Rijck | dim 29 Septembre 2019 | Imprimer

Le dispositif scénique imaginé par Thomas Jolly pour le Macbeth Underworld de Pascal Dusapin est d’un luxe visuel rare. La forêt, la chambre à coucher des époux, les murs du château tournicotent, se décomposent et reprennent forme sous l’œil du spectateur. Ce dimanche pourtant, une panne de tournettes a enrayé le processus : Magdalena Kozena et Georg Nigl étant restés enlacés au centre de la scène, dans leur lit de velours noir, alors qu’ils auraient dû glisser nonchalamment côté jardin avant d’être soustraits à nos yeux. C’est la panne. Le rideau noir est baissé, Alain Altinoglu termine sa phrase orchestrale et le directeur de production entre dans la salle pour tenter d’expliquer l’incident dans deux des trois langues nationales. Quelques minutes plus tard, le spectacle reprend sur cette saillie du chef : « vous aurez remarqué, bien sûr, que nous nous sommes arrêtés à la mesure 213 de la troisième scène. Nous allons donc reprendre à la mesure 214 ». Notons que cette interruption involontaire, dans un drame aussi touffu, apparaît comme une respiration totalement opportune.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Articles similaires

Partager