Jonas Kaufmann, son premier Otello : impressions à chaud

Par Christophe Rizoud | jeu 22 Juin 2017 | Imprimer

Hier avait lieu à Londres un des événements les plus attendus de la saison lyrique, bien que contrarié il y a quelques semaines par le changement de Iago : le premier Otello de Jonas Kaufmann, rôle mythique s’il en est, compte tenu de ses exigences vocales et dramatiques. Dans une mise en scène d’une simplicité et d’une conformité au livret, propre à hérisser le poil des amateurs de regietheater, le ténor bavarois semble avoir réussi son pari, à sa manière, non par le rugissement sauvage de l’« Esultate » initial mais par le raffinement avec lequel est ciselé « Dio ! mi potevi  scagliar ». Si l’on en croit les premières impressions donc, l’Otello de Kaufmann est moins guerrier féroce qu’amant tourmenté, avec une première partie prudente mais un dernier acte à couper le souffle, pour finalement une composition aboutie : le personnage est là. Compte rendu détaillé à venir prochainement.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.