La boîte à pépites : « Je ne veux que Berlioz et moi »

Par Yvan Beuvard | ven 02 Septembre 2022 | Imprimer

Quel bonheur pour un ancien pianiste de bar d’être invité à diriger, au Palais Garnier, l’orchestre de l’opéra ! On était en juillet 1965, durant le tournage de La grande vadrouille , il s’appelait Louis de Funès, qui partageait la tête d’affiche avec Bourvil, dans la réalisation de Gérard Oury. Pour la première fois, un cinéaste était autorisé à planter sa caméra dans le saint des saints. André Malraux, alors ministre de la Culture, avait donné son accord, non sans avoir consulté Georges Auric, qui dirigeait l’institution. Un an auparavant, le réalisateur avait confié à ce dernier l’écriture de la musique du film en gestation. La scène de l’explosion de la loge ne risquait pas d’en faire disparaître les cloisons : elle avait été réalisée en studio, à Billancourt. Le bref clin d’œil vocal (Faust - Jacques Bodoin – Méphisto et une Marguerite-Castafiore sont dans la salle, le premier interrompant la répétition), quitte à faire frémir les puristes, ne manque pas d’à-propos puisque c’est la Marche hongroise de la Damnation de Faust qui est à l’étude. Gounod et Berlioz, même combat !

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur