La Flûte enchantée à Bastille : seconde distribution épatante

Par Brigitte Cormier | dim 29 Janvier 2017 | Imprimer

On peut, à l'instar de Christophe Rizoud, exprimer des réserves sur la mise-en-scène de La Flûte enchantée par Robert Carsen à l'Opéra Bastille. Il n'empêche que la seconde distribution de cette reprise est tout aussi épatante que la première. Déjà Tamino lors de la création de cette production à Baden-Baden, le ténor slovaque Pavol Breslik possède la grâce et la puissance requises pour ce  grand rôle mozartien préromantique. Sa partenaire, incarnée déjà par Kate Royal en 2012 n’a rien d’une frêle jeune-fille. Cependant avec son soprano délicat, son beau legato et son absence de mièvrerie, elle se montre très touchante dans ses airs comme dans ses duos et trios avec Tamino ou Sarastro. En Papageno, Florian Sempey truculent et espiègle, sait aussi faire passer beaucoup d’émotion. Sa voix toujours projetée et ses grands yeux clairs au regard franc captent l’attention. Malgré une première apparition discrète dans une petite robe noire, Sabine Devieihle s’impose par la pureté de son timbre, la précision de ses vocalises et son charisme naturel. Encore plus difficile à chanter que la précédente, avec son air meurtrier, sa scène avec Pamina fait mouche. Voici une Reine de la nuit sur laquelle on peut  désormais compter. Débuts aussi pour le Sarastro de Tobias Kehrer dont la voix sépulcrale bien posée, la prestance et le visage expressif confèrent les qualités qui donnent vie à ce personnage mystérieux et inquiétant. Si nous partageons pleinement les remarques de notre récente critique sur l’aspect musical de cette production, nous continuons, après avoir revu cette mise en scène, à en apprécier l'approche. Quels que soient les avis, le triomphe manifesté par le public envers tous les participants a fait de cette représentation une fête...

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.