L'Atelier lyrique dans ses oeuvres

Par Sylvain Fort | ven 27 Mars 2015 | Imprimer

Concert exceptionnel de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Paris le 23 mars dernier au Palais Garnier : ce n'était pas un concours ; nous étions là pour les aimer, non pour les classer ; leur trac pourtant était sensible. A quoi bon s'attarder sur ce qui, trop vert, trop peu préparé, n'a pas su convaincre ? On s'inquiète assurément pour quelques voix par trop engorgées, quelques timbres outrageusement sombrés. On s'alarme surtout d'un défaut, chez plusieurs, de préparation musicale : le mot est inexpressif, la ligne de chant est rustique, le style n'est pas adéquat - et l'on remarque dans le quatuor de Fidelio un allemand pour le moins exotique. Laissons à la queue de classe le temps de se former mieux ; oublions un instant le milieu de peloton, qui a des qualités qui s'affirmeront. Citons quelques authentiques espoirs : Artavazd Sargsyan, ténor emballant dans un « Viens gentille dame » artistement troussé ; ou encore Oleksyi Palchykov, superbe Pylade de Gluck ; Elisabeth Moussous, aux moyens immenses - mais la ligne mozartienne lui échappe. Prêts d'ores et déjà à l'emploi : le ténor Yu Shao, déjà amplement remarqué au Reine Elisabeth, et la contralto Gemma Ni Bhriain aux couleurs rappelant étrangement Waltraud Meier. Triomphateurs sans aucun doute, le baryton Tomasz Kumiego, Wolfram et Comte des Noces à l'admirable voce di testa, d'une autorité vocale et scénique incontestable ; et Ruzan Mantashyan qui, en plus de sa beauté assez éblouissante, fut ce soir-là sans trop se forcer la meilleure comédienne, la mieux chantante et la plus fine styliste du plateau. Malgré quelques couacs aux cuivres, Jérémie Rhorer et le cercle de l'Harmonie nous ont accompagné tout cela avec un style et un chic parfaits.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.