Opéra Clandestin : hors de Bastille, le salut !

Par Christophe Rizoud | jeu 24 Mai 2018 | Imprimer

Parsifal à l’Opéra national de Paris à grand renfort d’hémoglobine et des plus grands noms du chant wagnérien aujourd’hui, Orfeo interprété par Philippe Jaroussky au TCE dans une mise en scène de Robert Carsen… Difficile de faire entendre sa voix par-dessus le bruit médiatique assourdissant de ces productions prestigieuses quand on est une petite compagnie lyrique parisienne. Pourtant « il y a aussi des artistes talentueux lorsqu'on s'aventure au-delà de la sphère de l'opéra Bastille, du Met, des Netrebko, Alagna, Kaufmann, Hampson et compagnie... », s’insurge Lucie Emeraude, directrice artistique de la compagnie Opéra Clandestin, fondée il y a une petite poignée d’années afin de promouvoir l’art lyrique. « Nous cherchons avant tout à rendre l’opéra accessible à tous, persuadés que tout le monde aime l'opéra, il faut y goûter avant de dire qu'on n'aime pas ! Nous créons des spectacles dont le choix des morceaux, la mise en scène et les costumes, peuvent parler aux non avertis, faire référence à des choses qu'ils connaissent pour que la découverte soit un plaisir et reste un bon souvenir ». Non loin du monstre Bastille au Passage vers les étoiles, 17 cité Joly à Paris, Opéra Clandestin propose jusqu’au 29 mai L’Élixir d'amour de Donizetti. « Nous avons monté cet opéra avec un chœur amateur afin de diversifier le public et permettre au chœur de chanter avec des solistes professionnels et découvrir la scène, le jeu d'acteur etc... C'est un pari osé mais réussi. » explique Lucie Emeraude, « La qualité des solistes, en début de carrière, mérite d'être entendue. D'ailleurs, le jeune ténor Stanislas de Barbeyrac parraine notre association car il croit en ces petites compagnies faisant émerger les chanteurs de demain, lui-même ayant fait ses premiers pas avec la compagnie Opéra Bastide à Bordeaux. ». Comment résister à un tel enthousiasme : « J'encourage souvent les amateurs de l'Opéra Bastille et autres grosses maisons d'opéra qui nous découvrent et sont surpris par la qualité de notre prestation, d'aller voir les petites structures comme la nôtre car ils passeront un aussi agréable moment  si ce n'est mieux ! ». Vous savez ce qu’il vous reste à faire. Plus d’informations sur operaclandestin.com, billets en vente sur billetreduc.com.

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager