Pier Luigi Pizzi, le nonagénaire de Pesaro

Par Camille De Rijck | jeu 19 Août 2021 | Imprimer

Combien sont-ils, les nonagénaires, à œuvrer dans le monde de l'opéra ? Quelques divas, sans doute, prodiguent leurs précieux conseils, retirées dans leurs manoirs moussus du fin fond de la Drôme, car il faut bien payer la restauration du toit. Mais les autres ? Dans un métier où l'usure est le pire ennemi et où il ne fait pas bon souffrir d'arthrose, les aînés sont souvent mis à la retraîte de gré ou de force. Concurrence, déclin, fatigue : peu importe la raison. Le metteur en scène milanais Pier Luigi Pizzi, dans ce tableau, fait exception. Un observateur fidèle du Festival de Pesaro nous confie : « on le voit encore monter les marches deux-à-deux, comme une chèvre du Tibet ». En 1982, celui qui fut d'abord costumier et décorateur, monte à Pesaro son premier Tancrède (le premier, car il en fit trois) et en 2022 – par la logique des mathématiques – il fêtera ses 40 ans de présence au Festival, à Dieu ne plaise. Si sa production de Moïse et Pharaon gagnera à être vite oubliée, il est important de noter comme Pesaro est fidèle à ses enfants chéris ; notamment à Graham Vick dont Forumopera.com publiera prochainement un hommage. Au soir de la troisième représentation de Moïse, le public eut le plaisir d'applaudir Pier Luigi Pizzi, sautillant sur le proscenium, l'œil vif et le mollet galbé, prêt à en découdre avec les quarante prochaines années de sa vie (et donc, de sa carrière). 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.