ROF 2017 : les amoureux de Rossini seront (encore) servis

Par Christophe Rizoud | ven 19 Août 2016 | Imprimer

C'est comme chaque année au moyen d'une carte postale distribuée aux festivaliers que le ROF (Rossini Opera Festival) annonce sa programmation 2017. Trois opéras rarement représentés marqueront la 38e édition d'une manifestation qui est à Rossini ce que Bayreuth est à Wagner : Le Siège de Corinthe, La pietra del paragone, Torvaldo e Dorliska. Si aucune information sur les distributions n'est à ce stade encore communiquée, il se murmure sur le lungomare (la promenade bétonnée le long de l'Adriatique, bordée d'arbres, de glaciers et de plages hérissées de parasols) qu'Erwin Schrott, l'interprète de Selim cet été dans Il Turco in Italia, reviendrait en Mahomet II dans Le Siège de Corinthe. Et l'on se prend à espérer que Michael Spyres, un des triomphateurs de cette édition 2016, reprenne le rôle de Néocles qu'il avait nterprété avec succès en 2010 à Bad Wildbad  (un enregistrement chez Naxos en témoigne). Il viaggio à Reims par les jeunes élèves de l'Accademia Rossiniana, le Stabat Mater ainsi qu'un récital d'Ildar Abdrazakov et un autre de Mariella Devia achèveront de rendre nécessaire le pèlerinage en terre italienne.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.