Forum Opéra

Street Scene enfin à Paris

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
21 décembre 2010
Street Scene enfin à Paris

Infos sur l’œuvre

Détails

Cyrille Dubois (Sam Kaplan), OIlivia Doray (Rose Maurrant), Letitia Singleton (Mrs Jones), Marianne Crebassa (Mrs Olsen) et Chenxing Yuan (Mrs Fiorentino)

Incroyable ! Il aura fallu attendre mars 2010 pour que Street Scene, le chef d’œuvre de Kurt Weil, soit représenté en France (sur la scène de l’Opéra de Toulon), plus de cinquante après sa création (1947 à New York). Pourquoi tant d’indifférence ? A vrai dire, on se le demande. Le nombre de rôles (une bonne quinzaine) ? Le caractère hybride de l’ouvrage, à mi-chemin entre la comédie musicale et l’opéra ? Mystère. Porgy and Bess (auquel Street Scene s’apparente par bien des côtés) offre les mêmes désavantages sans avoir connu la même infortune (dix huit ans – seulement ! – s’écoulèrent entre la création américaine – 1935 à Boston – et la création française – 1953 à Paris). Un mystère que les représentations de Street Scene à Paris, en ce moment à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, rendent encore plus inexplicable. Le mélodiste hors pair qu’est Kurt Weill est parvenu à unifier un patchwork d’influences (Gershwin donc mais aussi Broadway, Puccini et même le bel canto) en une fresque d’une remarquable cohérence dramatique et stylistique (on n’en dira pas autant de Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny, l’autre succès lyrique de Kurt Weill). Cette impression de réussite, on la doit aussi à la mise en scène d’Irène Bonnaud, simple mais poétique, et à l’interprétation des artistes de l’Atelier lyrique, tous très investis et musicalement irréprochables. De belles voix, saines, sonores qui font avec brio leur numéro et d’où émergent, très émouvants, Cyrille Dubois et Olivia Doray, les jeunes premiers de l’histoire (Sam et Rose). Leurs trois duos (deux d’amour et un d’adieu) feraient passer les déclarations de Tony à Maria dans West Side Story pour de la roupie de sansonnet. A découvrir sans tarder ; il ne reste plus que deux représentations : ce soir, 21 décembre, et demain soir, 22 décembre. Christophe Rizoud.

 

 

Kurt Weill : Songs from Street Scene

Irène Bonnaud (Mise en scène), Alphonse Cemin, Chloé Ghisalberti (piano) avec Olivia Doray, Ilona Krzywicka, Zoe Nicolaidou, Chenxing Yuan, Marianne Crebassa, Carol García, Letitia Singleton, Manuel Nuñez Camelino, Cyrille Dubois, Alexandre Duhamel, Michał Partyka, Damien Pass, Florian Sempey

18, 19, 21, 22 décembre 2010 – 20h

Plus d’informations sur www.operadeparis.fr

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]