Forum Opéra

Magnificat

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
24 octobre 2012
Luxe, calme et Magnificat

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

Détails

Giuseppe Sarti
Magnificat – Gloria

Soprano
Barbara Frittoli
Mezzo-soprano
Ekaterina Semenchuk
Ténor
Dmitri Voropaev
Basse
Yuri Vorobiev

Choeur du Marinski
Orchestre du Marinski
Direction musicale
Mattia Rondelli

Enregistré en concert en juin 2011.
1CD SONY CLASSICAL – 1h08’

 

Connaissez-vous Giuseppe Sarti (1729-1802) ? Oui, il est cité dans Don Giovanni (« Evvivano i Litiganti » : l’opéra mentionné est de Sarti). Et oui, ce fut le maître de Cherubini. Et oui, il succéda à Paisiello comme maître de la chapelle impériale de Saint-Pétersbourg, où il restera jusqu’en 1801 avec une brève interruption. Bref, une vie comme on savait les mener au temps des Lumières.

Pour la cour impériale de Russie, il compose beaucoup de musique sacrée. C’est sans doute pourquoi le présent enregistrement du Magnificat en ré et du Gloria en sol nous sont proposés par les forces du Mariinski. Les deux œuvres frappent par leur profusion et leur luxuriance. Un sentiment qu’accroissent les sonorités radieuses de l’orchestre, le soyeux des cordes, la rutilance des cuivres. Sans parler de chœurs simplement superlatifs d’aisance et de beauté. Tout cela est mis au service d’une musique qui n’en demandait pas moins. Car on comprend ce que Cherubini apprit de Sarti : un sens démesuré de la pompe. Songeons que le Magnificat est écrit pour double orchestre et double chœur ! C’est une musique toute d’envols et de volutes. Un rococo qui rappelle assez le néo-baroque architectural en Russie, et se teinte parfois d’accents de la liturgie orthodoxe.

Il n’y a aucun dédain derrière ces remarques. On écoute cela avec un certain ravissement, comme par exemple le « Susceptit Israel » du Magnificat, sorte de duo langoureux et séduisant. Ou l’Agnus dei du Gloria, qui semble tout droit sorti d’un opéra de Mercadante. C’est d’autant plus plaisant qu’aux qualités intrinsèques de l’orchestre, Mattia Rondelli ajoute un geste de direction ample et généreux, conforme aussi aux voix imposantes dont il dispose, malgré une Barbara Frittoli désormais grêle et acide.

Un disque crémeux, voluptueux, luxueux, où il est recommandé de se vautrer sans aucune mesure, pour se rappeler qu’il fut des temps et des lieux soustraits à la hideuse médiocrité de l’humaine condition.

 

Sur Qobuz :

Giuseppe Sarti: Magnificat – Gloria | Giuseppe Sarti par Barbara Frittoli

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
0886443381278_600

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Giuseppe Sarti
Magnificat – Gloria

Soprano
Barbara Frittoli
Mezzo-soprano
Ekaterina Semenchuk
Ténor
Dmitri Voropaev
Basse
Yuri Vorobiev

Choeur du Marinski
Orchestre du Marinski
Direction musicale
Mattia Rondelli

Enregistré en concert en juin 2011.
1CD SONY CLASSICAL – 1h08’

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

La maturité d’un nouveau grand du lied
Konstantin KRIMMEL, Ammiel BUSHAKEVITZ
CD
Le grand architecte
Benjamin BRUNS, Marek JANOWSKI, Christiane KARG
CDSWAG