Forum Opéra

Monteverdi – Madrigali

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
15 décembre 2017
Monteverdi, toujours

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Claudio Monteverdi, Madrigali

CD 1 Cremona

Livre I : 9 madrigaux (Ch’ami la vita…; Baci, soavi, e cari; La vaga pastorella; Poi che del mio dolore; Questa ordi il laccio; Fumia la pastorella; Ardo si ma non t’amo; Riposta : Ardi ò gela à tua voglia; Contrariposta : Arsi & alsi à mia voglia).

Livre II : 6 madrigaux (Cantai un tempo ; Non si levav’ ancor l’alba novella; E dicea l’Una sospirand’ all’ hora; S’andasse Amor à caccia; Se tu mi lassi, perfida ; Ecco momorar l’onde).

Livre III : 6 madrigaux (O primavera, gioventú de l’anno; Sovra tenere herbette, e bianchi fiori; Ch’io non t’ami, cor mio; Vattene pur, crudel; Là tra ‘l sangue; Poi ch’ella in sé tornò).

enregistré en 2011 et 2012, durée : 59 mn 40

CD 2 Mantova

Livre IV : 5 madrigaux ( Sfogava con le stelle; Si ch’io vorrei morire; Voi pur da me partite; Anima dolorosa, che vivendo; Piangn’e sospira, e quand’i caldi raggi).

Livre V : 6 madrigaux (Cruda Amarilli, che col nome ancora; O Mirtillo, Mirtill’anima mia; Era l’anima mia; T’amo, mia vita – la mia cara vita; E cosi a poco a poco; Questi vaghi concenti).

Livre VI : Lamento d’Arianna; Zefiro torna; Lagrime d’Amante al Sepolcro dell’ Amata.

enregistré en 2012, 2013 et 2014, durée : 74mn 03

CD 3 Venezia

Livre VII : Sinfonia et 6 madrigaux (Al lume delle stelle; Con che soavità; Chiome d’oro; Interrotte speranze; Lettera amorosa; Ballo : Tirsi e Clori).

Livre VIII : Madrigali guerrierei et amorosi (Altri canti d’Amor; Dolcissimo usignolo; Lamento de la Ninfa; Combattimento di Tancredi e Clorinda).

Les Arts Florissants

direction musicale

Paul Agnew

enregistré en 2014 et 2015, durée : 74’44

Coffret Harmonia mundi HMX 2908777.79

Voici une sorte d’anthologie des madrigaux du premier livre (1587) au huitième (1638), couvrant donc toute la période créatrice de Monteverdi, sous forme d’un coffret de trois CD. Chacun d’eux est dédié à une ville chère au coeur du compositeur, ayant jalonné son parcours : Cremona, Mantova et Venezia. Sur le premier, des madrigaux des trois premiers livres, pour le second des trois suivants, le dernier réunissant des œuvres des livres VII et VIII.

Réalisés patiemment entre 2011 et 2015,  édités séparément, puis enfin réunis, ils reflètent le travail approfondi, individuel et collectif, des Arts florissants. Paul Agnew se frotte de longue date au répertoire monteverdien. Il est vrai que William Christie avait cultivé ces madrigaux avec une attention toute particulière, alors que le chanteur rejoignait l’ensemble, dont il allait prendre progressivement la direction.

Le premier CD (livres I à III) est confié à six chanteurs, dont Paul Agnew, a cappella. Le deuxième (livres IV à VI) voit des effectifs plus nombreux, enrichi des cordes et  de la basse continue, enfin le dernier (livres VII et VIII) couronne le tout, marquant ainsi la progression de l’écriture et de la richesse des timbres. La direction est exigeante, millimétrée, et impressionne par ses équilibres subtils, ses mixtures, l’homogénéité des voix. La vie donnée à chaque pièce, dont l’intelligence du texte est manifeste, le galbe, les madrigalismes réjouissent l’auditeur. Tout cela est très beau, élégant, retenu, pudique (y compris le Combattimento…), très pur. Quelques sommets, ainsi le Zefiro torna, mais on reste un peu sur sa faim : Si l’émotion est liée à la perfection de la conduite de la ligne, à la dynamique, où est la sensualité de la Ninfa, sinon en filigrane ? La passion, la violence, les contrastes, l’outrance expressionniste voulus par Monteverdi restent au niveau de la projection.  Tout est contrôlé, magnifiquement, sans doute trop, une sorte de classicisme idéal. Malaisé dans ces conditions d’oublier la chaleur des couleurs, de la langue aussi, de telle ou telle intégrale de référence. Le choix de madrigaux, qui privilégie les plus connus, sans doute à juste titre, en fait néanmoins une très belle introduction à cet univers.

Le riche plaquette d’accompagnement, bilingue, nous vaut, outre la traduction des textes chantés, les commentaires de son maître d’œuvre.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
venezia-cd-couverture

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Claudio Monteverdi, Madrigali

CD 1 Cremona

Livre I : 9 madrigaux (Ch’ami la vita…; Baci, soavi, e cari; La vaga pastorella; Poi che del mio dolore; Questa ordi il laccio; Fumia la pastorella; Ardo si ma non t’amo; Riposta : Ardi ò gela à tua voglia; Contrariposta : Arsi & alsi à mia voglia).

Livre II : 6 madrigaux (Cantai un tempo ; Non si levav’ ancor l’alba novella; E dicea l’Una sospirand’ all’ hora; S’andasse Amor à caccia; Se tu mi lassi, perfida ; Ecco momorar l’onde).

Livre III : 6 madrigaux (O primavera, gioventú de l’anno; Sovra tenere herbette, e bianchi fiori; Ch’io non t’ami, cor mio; Vattene pur, crudel; Là tra ‘l sangue; Poi ch’ella in sé tornò).

enregistré en 2011 et 2012, durée : 59 mn 40

CD 2 Mantova

Livre IV : 5 madrigaux ( Sfogava con le stelle; Si ch’io vorrei morire; Voi pur da me partite; Anima dolorosa, che vivendo; Piangn’e sospira, e quand’i caldi raggi).

Livre V : 6 madrigaux (Cruda Amarilli, che col nome ancora; O Mirtillo, Mirtill’anima mia; Era l’anima mia; T’amo, mia vita – la mia cara vita; E cosi a poco a poco; Questi vaghi concenti).

Livre VI : Lamento d’Arianna; Zefiro torna; Lagrime d’Amante al Sepolcro dell’ Amata.

enregistré en 2012, 2013 et 2014, durée : 74mn 03

CD 3 Venezia

Livre VII : Sinfonia et 6 madrigaux (Al lume delle stelle; Con che soavità; Chiome d’oro; Interrotte speranze; Lettera amorosa; Ballo : Tirsi e Clori).

Livre VIII : Madrigali guerrierei et amorosi (Altri canti d’Amor; Dolcissimo usignolo; Lamento de la Ninfa; Combattimento di Tancredi e Clorinda).

Les Arts Florissants

direction musicale

Paul Agnew

enregistré en 2014 et 2015, durée : 74’44

Coffret Harmonia mundi HMX 2908777.79

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Le grand architecte
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Le grand architecte
Benjamin BRUNS, Marek JANOWSKI, Christiane KARG
CDSWAG
Enfin de quoi se réjouir des JO !
Maïté BEAUMONT, Rocio PÉREZ, Joshua LOVELL
CDSWAG