Forum Opéra

Muses

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
18 octobre 2016
Alma, Maurice et Alexander

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Alma Mahler

« Die stille Stadt »

« Licht in der Nacht »

« Waldseligkeit »

« Bei dir ist es traut »

Claude Debussy

Pelléas et Mélisande Symphonie

Alexander von Zemlinsky

Six melodies op. 13 sur des poèmes de Maeterlinck

Version pour mezzo-soprano et piano

Version Neuwirth pour mezzo-soprano et orchestre

Isabelle Druet, mezzo-soprano

Anne Le Bozec, piano

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Direction musicale

Jean-François Verdier

Enregistré en juillet 2014 au CRR du Grand Besançon

1 CD Klarthe K026 – 71 minutes

Détails

Commençons par dissiper toute ambiguïté : Isabelle Druet chante fort bien les mélodies réunies sur ce disque, son timbre correspond parfaitement à ce qu’exigent les différentes partitions, et c’est une excellente chose que notre compatriote puisse sortir du strict cadre du récital voix et piano pour aborder un exercice d’une autre dimension. Quant à Anne Le Bozec, on sait la place de choix qu’elle occupe aujourd’hui parmi les pianistes accompagnateurs en France, et se présence est ici un gage supplémentaire d’exigence et de qualité. Très peu de choses à reprocher par ailleurs à l’Orchestre Victor Hugo Franche Comté qui se montre à la hauteur des enjeux, sous la direction de Jean-François Verdier.

Non, ce qui rend perplexe, c’est la composition du programme, qui repose presque exclusivement sur des orchestrations et autres arrangements. La plage la plus longue est ainsi consacrée à la Pelléas et Mélisande Symphonie, habile assemblage de quelques-unes des pages les plus marquantes de l’opéra de Debussy réalisé par Marius Constant. L’inclusion de ce morceau permet à l’orchestre de passer au premier plan pour faire valoir ses qualités, même si l’on pourra trouver qu’il manque un peu de tension théâtrale dans ce mini-drame. Le lien avec le reste des œuvres est bien sûr Maeterlinck, auteur des Six mélodies de Zemlinsky. Mais là où l’on s’étonne, c’est de trouver successivement deux versions de ce recueil, d’abord la partition pour chant et piano, signée du compositeur, puis son orchestration par Gösta Neuwirth. Etrange idée que de mettre ainsi bout à bout deux fois la même œuvre, certes dans deux versions différentes, mais qui pousse le souci pédagogique un peu loin.

Enfin, de Zemlinsky on passe assez naturellement à Alma Mahler, dont quatre Lieder sont ici interprétés en version orchestrée uniquement, orchestration due à David et Colin Matthews. Si souci pédagogique il y a, il ne s’étend pas jusqu’à donner dans le livret d’accompagnement quelques informations sur ces orchestrateurs. Renseignements pris, il apparaît que Gösta Neuwirth est un professeur et compositeur autrichien né en 1937, spécialiste de Schreker, entre autres ; son orchestration date de 1995. Quant aux frères Matthews, nés en 1943 et 1946, ces compositeurs britanniques sont, eux, de fervents admirateurs de Mahler.

Peut-être cette admiration de spécialistes inspire-t-elle trop de respect aux orchestrateurs pour qu’ils se permettent trop d’originalité dans leur travail, toujours est-il que ces arrangements n’apportent pas une plus-value incontestable. On se demande même si la version pour piano n’est pas plus forte dans sa sobriété même. A peine l’intervention d’un accordéon introduit-elle un semblant d’originalité dans les orchestrations de Gösta Neuwirth.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
71hss10jtjl._sl1000_

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Alma Mahler

« Die stille Stadt »

« Licht in der Nacht »

« Waldseligkeit »

« Bei dir ist es traut »

Claude Debussy

Pelléas et Mélisande Symphonie

Alexander von Zemlinsky

Six melodies op. 13 sur des poèmes de Maeterlinck

Version pour mezzo-soprano et piano

Version Neuwirth pour mezzo-soprano et orchestre

Isabelle Druet, mezzo-soprano

Anne Le Bozec, piano

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Direction musicale

Jean-François Verdier

Enregistré en juillet 2014 au CRR du Grand Besançon

1 CD Klarthe K026 – 71 minutes

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Le triomphe des hommes
Julien DRAN, Jérôme BOUTILLIER, Kazuki YAMADA
CD