Forum Opéra

The Voyager

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
23 juin 2019
Vous allez faire un beau voyage

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Le Piano, op. 152

Illusions, op. 185

The Voyager ; Lumen ; Pour un regard (The Dark)

His Eyes ; Until Down ; Come with me ; Light of Reason ; But What should I do (extraits du cycle Loves Songs), op. 149

C’est un chant et une prière, op. 167

Silence, op. 169

Véronique Nosbaum, soprao

Romain Nosbaum, piano

Enregistré au Centre culture Altrimenti en octobre 2018

1 CD Sola Musica SM 305 – 57’21

Pris entre ces deux écueils que sont le refus de toute intelligibilité du texte et l’imitation pusillanime de la musique des grands anciens, l’art de la mélodie s’avère aujourd’hui particulièrement difficile à cultiver. Il faut avoir les épaules solides pour arriver à y exprimer une réelle personnalité, tout en produisant un résultat de nature à captiver l’oreille.

Née en 1965 en Bulgarie, installée au Luxembourg depuis 1996, Albena Petrovic ne fait pas partie des quelques compositeurs vivants dont les médias se sont emparés. Ses œuvres ne sont pas créées en fanfare dans les lieux les plus branchés du petit monde de la création musicale. C’est surtout dans son pays d’adoption que l’on joue ses compositions, mais l’on remarque parmi les artistes ayant assuré la première de certains de ses morceaux le nom de Donatienne Michel-Dansac, qui est quasiment un gage d’avant-gardisme tant la soprano reste associée à la figure de George Aperghis et à bien d’autres encore. Albena Petrovic a sa page Wikipédia, en anglais uniquement, et des plus succinctes.

Et pourtant, à l’écoute du disque The Voyager, publié par Solo Musica, label munichois, on est immédiatement conquis par un ton dont l’originalité évite tout asservissement ou tout excès caricatural. Voilà quelqu’un qui sait écrire pour la voix sans la torturer et sans faire du Puccini ou du Poulenc, et cela seul serait déjà un immense mérite. En 2016, Gega New, filiale de Naxos, avait publié Crystal Dream, un disque de pièces pour piano, interprétées par le pianiste suisse Romain Nosbaum, que l’on retrouve pour The Voyager, non plus comme soliste mais comme accompagnateur. Si l’on peut dire, car la partie pianistique de ces mélodies – ou airs d’opéra – est loin de se limiter à un simple arrière-plan : parfois chargé de manipuler de petites percussions, l’instrumentiste est ici responsable de la création d’un univers sonore au même titre que la voix, en l’occurrence celle de Véronique Nosbaum, sœur du pianiste. Cette soprano luxembourgeoise chante dans un français parfaitement limpide, et dans un anglais de bon aloi ; son timbre est clair, mais sans cette froideur ou cette acidité qui est parfois le fait des spécialistes de la musique contemporaine. Sans exiger d’atteindre les notes les plus extrêmes dont soit capable la voix humaine, ces partitions supposent un organe tout à fait à l’aise dans l’aigu : il n’y a pas seulement à dire, il y aussi réellement à chanter.

Du côté des interprètes, donc, tous les ingrédients de la réussite sont réunis. Quant aux œuvres, leur diversité permet une écoute où l’attention est constamment relancée.

On l’a dit, certaines des treize plages de ce disque sont en fait des airs extraits de l’opéra The Dark, créé en juin 2016 à Luxembourg. Ces trois « airs » sont écrits sur un livret dont Albena Petrovic est elle-même l’auteur. C’est également la compositrice qui est l’auteur de la plupart des textes de son recueil Love Songs, créé en 2014. Les deux mélodies sur des poètes de l’écrivain luxembourgeois Lambert Schlechter (né en 1941) placées en fin de programme répondent aux deux premières du disque, sur un texte du Franco-luxembourgeois Marcel Noppeney (1877-1966) et sur le poème « Le piano » de Verlaine.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
albena-voyager-cd

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Le Piano, op. 152

Illusions, op. 185

The Voyager ; Lumen ; Pour un regard (The Dark)

His Eyes ; Until Down ; Come with me ; Light of Reason ; But What should I do (extraits du cycle Loves Songs), op. 149

C’est un chant et une prière, op. 167

Silence, op. 169

Véronique Nosbaum, soprao

Romain Nosbaum, piano

Enregistré au Centre culture Altrimenti en octobre 2018

1 CD Sola Musica SM 305 – 57’21

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

La maturité d’un nouveau grand du lied
Konstantin KRIMMEL, Ammiel BUSHAKEVITZ
CD
Le grand architecte
Benjamin BRUNS, Marek JANOWSKI, Christiane KARG
CDSWAG