Forum Opéra

GOUNOD, Roméo et Juliette – Rouen

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
13 juin 2023
Roulez jeunesse !

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Opéra en cinq actes de Charles Gounod

Livret de Jules Barbier et Michel Carré d’après la tragédie éponyme de Shakespeare

Création à Paris au Théâtre Lyrique le 27 avril 1867

Détails

Mise en scène et décors

Eric Ruf

Costumes

Christian Lacroix

Lumières

Bertrand Couderc

Chorégraphie

Glysleïn Lefever

 

Roméo
Amitai Pati

Juliette
Olga Kulchynska

Frère Laurent
Jérôme Varnier

Stéphano
Bruno de Sà

Mercutio
Philippe-Nicolas Martin

Comte Capulet
Jean-Fernand Setti

Gertrude
Sarah Laulan

Tybalt
Julien Henric

Gregorio
Arnaud Richard

Duc de Vérone
Halidou Nombre

 

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

Chœur Accentus / Opéra de Rouen Normandie

 

Direction musicale

Pierre Dumoussaud

 

Rouen, Théâtre des Arts, le vendredi 9 juin, 20h

Dans la production de Roméo et Juliette d’Eric Ruf, vue à l’Opéra Comique et adaptée de celle de la Comédie française, un Pati succède à un autre. A Paris, Pene remplaçait au pied levé et triomphait. A Rouen, son frère cadet Amitai fait ses débuts. Dans la famille, lyrisme, phrasé et diction coulent de source, l’aisance à l’aigu et la générosité de même. Le timbre un rien plus nasal d’Amitai Pati contribue au portrait d’un Roméo attendrissant. Si la projection et le volume sont limités, la prise du rôle de ténor est tout à fait convaincante. Olga Kulchynska remporte la palme de la soirée en Juliette. Elle se rit des embuches du rôle et délivre un air poignant tout en crescendo au quatrième acte. Le reste de la distribution participe à la fête vocale rouennaise. Sarah Laulan compose une Gertrude joyeuse et tendre. Jérôme Varnier habite Frère Laurent de son timbre profond. Philippe-Nicolas Martin parade tant scéniquement que vocalement en Mercutio et Jean-Fernand Setti incarne tout à fait la bonhommie et l’autorité du Comte Capulet. Distribuer Stéphano au sopraniste Bruno de Sà s’avère un choix judicieux : le virtuose brésilien dispose du volume et de la technique pour faire de sa scène un moment de respiration comique et de jubilation vocale. Tybalt lui tient la dragée haute. Julien Henric confère à l’arrogant Capulet toute la morgue et le volume nécessaires dans une incarnation aussi réussie que détestable. Seul Halidou Nombre passe, ce soir-là, à coté de la courte scène du Duc de Vérone. Enfin, comme à Paris, les Chœurs Accentus /Opéra de Rouen Normandie s’avèrent aussi à l’aise scéniquement qu’homogènes.

© Marion Kerno / Agence Albatros

En fosse, Pierre Dumoussaud, régulièrement invité sur ces bords de Seine, signe une nouvelle fois une direction d’orchestre magistrale. Si les scènes de groupe sont prises tambour battant, cela ne nuit en rien à la liaison avec le plateau ou aux couleurs de l’orchestre tout en dynamisant l’action. Les pages plus lyriques et les duos trouvent la quiétude et le soupçon de rubato pour pimenter les ébats.

La production est désormais connue. Elle aura bonifié en passant de la Comédie française – où Shakespeare est pénalisé par la mauvaise traduction hugolienne – aux institutions lyriques. Eric Ruf dit apprécier qu’à l’Opéra, la masse et le groupe fassent passer ce que le théâtre ne peut faire que par les mots et l’intention. De fait, son décor aride d’Italie du Sud offre un certain nombre de ressorts scéniques qu’une bonne direction d’acteur vient surpiquer. Même si le choix de la temporalité (pourquoi l’Entre-deux-guerres pour évoquer les vendetta mafieuses ?) laisse perplexe, il permet à Christian Lacroix et aux équipes techniques de faire étalage de leurs talents artisans.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Opéra en cinq actes de Charles Gounod

Livret de Jules Barbier et Michel Carré d’après la tragédie éponyme de Shakespeare

Création à Paris au Théâtre Lyrique le 27 avril 1867

Détails

Mise en scène et décors

Eric Ruf

Costumes

Christian Lacroix

Lumières

Bertrand Couderc

Chorégraphie

Glysleïn Lefever

 

Roméo
Amitai Pati

Juliette
Olga Kulchynska

Frère Laurent
Jérôme Varnier

Stéphano
Bruno de Sà

Mercutio
Philippe-Nicolas Martin

Comte Capulet
Jean-Fernand Setti

Gertrude
Sarah Laulan

Tybalt
Julien Henric

Gregorio
Arnaud Richard

Duc de Vérone
Halidou Nombre

 

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

Chœur Accentus / Opéra de Rouen Normandie

 

Direction musicale

Pierre Dumoussaud

 

Rouen, Théâtre des Arts, le vendredi 9 juin, 20h

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Flamboyant et rayonnant
Michael SPYRES
Spectacle