Forum Opéra

RIVAS, Otages – Lyon

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
20 mars 2024
Otage de sa propre conception

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Opéra en trois actes sur un livret du compositeur d’après le texte de théâtre de Nina Bouraoui

Créé à Lyon au Théâtre de la Croix-Rousse le dimanche 17 mars 2024

Détails

Mise en scène

Richard Brunel

Décors

Stephan Zimmerli

Costumes

Mathieu Trappier

Lumières

Laurent Castaingt

Vidéo

Yann Philippe

Dramaturgie

Catherine Ailloud-Nicolas

 

Sylvie Meyer (soprano)

Nicola Beller-Carbone

Le mari / Le directeur / Le père (baryton)

Ivan Ludlow

Ensemble musical

Direction

Rut Schereiner

 

Lyon, Théâtre de la Croix-Rousse, dimanche 17 mars 2024, 16h

 

Otages en création dans le cadre du festival de l’Opéra national de Lyon est un bon spectacle. Le problème pour l’auteur de ce compte-rendu vient du fait que ce n’est pas vraiment une œuvre lyrique. Pourquoi ? Sebastian Rivas s’est donné les bons outils. Il les détaille longuement dans le programme du spectacle : la déclamation pour le factuel, le récit, les péripéties ; pour la voix les affects, les sentiments, les fantasmes. Le lyrisme doit permettre d’incarner et de représenter tout cet univers mental et sensuel. Le livret, adapté par le compositeur lui-même d’après la pièce de Nina Bouraoui, s’avère d’une grande richesse, en prise avec notre époque qu’il dramatise. Ce n’est pas tout à fait le cas de la musique. La composition de Sebastian Rivas étale de grand aplats sonores que viennent colorer une myriade d’instruments et de techniques modernes. Le continuum qu’il recherche en voix parlée et chantée se dissémine dans une partition qui ne possède pas de vraies ruptures et peu de points saillants pour souligner la scansion de l’argument. Acte manqué ou révélateur, les musiciennes de l’ensemble musicale sont placées derrière le décor. Tout juste devinera-t-on la battue rigoureuse de Rut Schereiner.

Le problème majeur, c’est que toute la pièce tourne autour du récit factuel de la vie maritale et professionnelle de Sylvie Mayer. Dès lors, les possibilités d’une écriture lyrique sont réduites à la portion congrue, ne peuvent se développer et se cantonnent à une esthétique contemporaine somme toute académique. Sylvie parle en quasi-permanence et l’on a presque envie de rendre davantage hommage à l’incarnation théâtrale au sens large de Nicola Beller Carbone qu’à sa prestation vocale – irréprochable et engagée. Il en va de même pour les « hommes » qu’Ivan Ludlow endosse (le Mari et Victor Andrieu, le patron). Très peu de texte chanté et une voix déclamée qui ressemble à s’y méprendre avec celle d’un certain président de la République.

La proposition scénique de Richard Brunel, le directeur de l’Opéra national de Lyon, s’attèle à rendre parfaitement lisible les topos (physique et mentaux) de la déclamation de Sylvie. Dans ce décors de bureau de l’usine de caoutchouc, le truchement de stores, tantôt persiennes sur l’intimité tantôt écran de projection de vidéos live des scènes de huis clos, permet une plongée au cœur de l’action que la musique ne parvient pas à transmettre. La direction d’acteur, précise et ciselée, participent grandement à la réussite du spectacle.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Opéra en trois actes sur un livret du compositeur d’après le texte de théâtre de Nina Bouraoui

Créé à Lyon au Théâtre de la Croix-Rousse le dimanche 17 mars 2024

Détails

Mise en scène

Richard Brunel

Décors

Stephan Zimmerli

Costumes

Mathieu Trappier

Lumières

Laurent Castaingt

Vidéo

Yann Philippe

Dramaturgie

Catherine Ailloud-Nicolas

 

Sylvie Meyer (soprano)

Nicola Beller-Carbone

Le mari / Le directeur / Le père (baryton)

Ivan Ludlow

Ensemble musical

Direction

Rut Schereiner

 

Lyon, Théâtre de la Croix-Rousse, dimanche 17 mars 2024, 16h

 

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Cecilia Bartoli et Andreas Scholl comme au bon vieux temps !
Cecilia BARTOLI, Andreas SCHOLL, Sara MINGARDO
Spectacle