L'extase de Sinopoli

Par Catherine Jordy | mar 13 Septembre 2011 | Imprimer

L’extase de Giuseppe Sinopoli quand il dirigeait relève de la béatitude. Ses transports le font ressembler à la Thérèse du Bernin. Sur scène, les Macbeth se maudissent eux-mêmes dans un finale extatique, l’une des créations les plus géniales de Verdi. Dans la fosse, le chef vénitien dirige mais surtout donne une équivalence visuelle de la musique et de la complexité de ce qui se noue, par le geste, l’attitude et le ressenti : terreur, beauté, force du sextuor et des chœurs, sensualité exacerbée et montée en puissance ultime où il manque s’écrouler, épuisé, vidé mais totalement en phase avec ce que laisse jaillir la musique. Sinopoli a été foudroyé bien trop tôt, en pleine représentation – d’un opéra de Verdi, qui s’en étonnera ! Terrassé par une crise cardiaque ? Peut-être plutôt mort en épectase. [CJ]
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager