Questionnaire de Proust : Michael Spyres, « Faire de son mieux pour rendre le monde meilleur. »

Par Christophe Rizoud | ven 24 Septembre 2021 | Imprimer

Gastronome, Michael Spyres ? Apparemment, si l’on en juge au menu de son « dîner presque parfait » (voir ci-dessous). Peut-il d’ailleurs en être autrement lorsque, comme lui, on dévore les rôles à pleines dents ? A travers notre questionnaire de Proust revu et corrigé, le bariténor se dévoile, tel qu’on se l’imagine : gourmand, sensible et généreux.  


La qualité que vous préférez chez un ténor ?

L’honnêteté et l’engagement.

Celle que vous appréciez chez une soprano ?

L’honnêteté et l’engagement.

Votre principal défaut ?

Essayer de vivre plusieurs vies en une seule.

Votre occupation favorite ( à part chanter bien sûr ) ?

Enseigner.

Votre idée du bonheur ?

Ma famille et mes amis tous ensemble autour d’une bonne bouteille et d’un bon repas, le visage souriant et dans les yeux, des larmes de joie.

Quel serait votre plus grand malheur ?

Perdre ma famille.

Votre remède contre le stress ?

Marcher dans les bois.

Votre livre de chevet ?

The Master and His Emissary de Ian McGilchrist.

Le chanteur avec lequel vous aimeriez chanter ?

Andrea Nozzari

Et la chanteuse ?

Isabella Colbran

Le meilleur endroit pour chanter ?

Celui où je suis engagé :)

Votre opéra préféré ?

Les Contes d'Hoffmann

Votre compositeur préféré ?

Hector Berlioz

Quel CD écouter sur une île déserte ?

Les plus grands succès de Roger Miller

Vos héros dans la vraie vie ?

Fred Rogers, Jordan Peterson, Terry Gilliam, Karl Sagan, Stanislav Petrov, Alan Turing, Orson Wells, Hector Berlioz, parmi beaucoup d'autres.

Votre plus beau souvenir d'opéra ?

Lorsque j'ai chanté Arnold (ndlr : dans Guillaume Tell) et que ma femme, enceinte de 4 mois, chantait Jemmy. Lors du finale de l’acte III, elle a senti dans son ventre pour la première fois un coup de pied de notre fils ; j’ai pu le sentir à mon tour juste avant de monter sur scène pour le grand air d'Arnold. Je n'ai pu retenir des larmes de joie, ce qui m’a permis de jouer très bien la comédie !

La chanson que vous sifflez sous la douche ?

« King of the Road » de Roger Miller

Quel personnage d'opéra détestez-vous le plus ?

Ceux qui sont manichéens !

Le rôle qui vous ressemble le plus ?

Je dirais, à part égale, Candide, Faust et Hoffmann.

Le rôle que vous rêvez de chanter ?

Paul dans Die tote stadt.

Le rôle que vous refuseriez absolument de chanter ?

Je ne pense pas qu'il y en ait.

Avec qui aimeriez-vous être coincé dans un ascenseur ?

Mel Brooks.

Votre menu pour un dîner presque parfait ?

Une verrine de mousse à la truffe blanche avec en amuse-bouche, un croustillant de ricotta et de truite puis un toast au foie gras avec un confit d'oignons, suivi d’un poulpe à la galicienne avec des pommes de terre. Le plat principal serait un magret de canard avec une ratatouille et, pour le dessert, une mousse à l'orange et des truffes au chocolat noir à la fleur de sel.

Avec quelle boisson ?

Louis Roederer Champagne, Grange de Pères Blanc, Guigal d'ampuis Côte Rotie, Hedonism – un whisky Compass Box.

Et quels convives ?

Ma femme.

Qu’y a-t-il de lyrique en vous ?

M’efforcer sans cesse de trouver du sens tout en découvrant la beauté de tout ce qui m'entoure.

Et de rock ?

Un peu. Le rock et l'opéra sont très similaires. D’ailleurs, j'ai lancé une initiative avec ma compagnie d'opéra appelée « Opera Rocks » où nous chantons ensemble de la musique rock !

Votre note de musique préférée ?

Un La 415hz

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?

Bienvenue à la maison.

Votre devise ?

Faire de son mieux pour rendre le monde meilleur.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.