Sur les ondes lyriques en novembre 2018

Par Marie-Laure Machado | sam 03 Novembre 2018 | Imprimer

Du premier CD d’un junior au premier opéra d’un senior, les ondes lyriques de novembre sont enthousiasmantes. Mais elles pointent du doigt le centenaire de la fin de la Grande Guerre, espérant éclairer la route d’un 21e siècle incertain…


Dernière minute

. Mardi 6 novembre, sur RAI-tv-replay : Gioachino Rossini, Demetrio e Polibio – Pesaro, ROF, 2010 (durée 1h56)

. Dimanche 11 novembre, 00h30 CET, France3-tv : Gaetano Donizetti, Don Pasquale – Opéra de Vichy, 2014 (durée 2h15)

 . Dimanche 11 novembre, 15h CET, Musiq3-radio : Annelies Van Parys, War Requiem – Gustav Mahler, Symphonie n°5 – Bruxelles, Salle Henry Le Bœuf, 2018 (durée 2h) et mêmes jour et heure, sur Klara-radio

. De lundi 12 à vendredi 16 novembre, 10h30 CET, France-Musique : Cecilia Bartoli – Grands interprètes de la musique classique – par Emilie Munera et Rodolphe Bruneau-Boulmier – Paris, Radio-France, 2018 (durée 30mn)

. De lundi 12 à vendredi 16 novembre, 13h CET, France-Musique : Cecilia Bartoli – Les grands entretiens – par Producteurs en alternance -  Paris, Radio-France, 2018 (durée 30mn)

. De lundi 12 à vendredi 16 novembre, 14h CET, France-Musique : Rossini et la France – Arabesques – par François-Xavier Szymczak – Paris, Radio-France, 2018 (durée 2h)

Depuis lundi 12 novembre, sur Culturebox Concert pour la Paix - Versailles, Opéra Royal, 2018 (durée 1h55)

. Mercredi 14 novembre, sur Culturebox : Benjamin Britten, Variations-Britten par Rone et La Maîtrise de Radio-France – Paris, Maison de la Radio, 2018 (durée 39mn)

. Samedi 17 novembre, 19h CET, Oopperabaletti.fi/live ,  et mêmes jour et heure, Yle-radio1 : Jacques Offenbach, Les Contes d'Hoffmann - Helsinki, Finnish National Opera, 2018 (durée 3h20)

. Mardi 20 novembre, 20h CET, Catalunyamusica : Leos Janacek, Katia Kabanova – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, 2018  (durée 2h)

. Dimanche 25 novembre, 19h CET, RAI3-radio : Wolfgang Amadeus Mozart, Cosi fan tutte – Naples, Teatro San Carlo, 2018 (durée 4h)

. Mardi 27 novembre, 20h CET, Catalunyamusica : Récital Mercedes Gancedo (soprano) – Barcelone, Palau de la Musica Catalana, 2018 (durée 2h)

.  Vendredi 30 novembre, 19h CET, Operavision : Anniversary Gala – Riga, Latvian National Opera, 2018


►Depuis vendredi 2 novembre, sur Arteconcert : Wolfgang Amadeus Mozart, Cosi fan tutte – Opéra de Lausanne, 2018 et aussi samedi 24 novembre, 20h CET, Espace2-radio

Si Cosi fan tutte est souvent mis en scène par des cinéastes, à Lausanne, un homme de théâtre, Jean Liermier,  nous l’offre sur un tournage d’émission de téléréalité. « Le ressort de Da Ponte et Mozart est similaire à celui qui anime ces divertissements télévisuels. (…) La violence de la manipulation est identique » dit-il au quotidien Le Temps. Alfonso (Bruno de Simone), producteur de l’émission, persuade deux jeunes militaires imprudents, Guglielmo (Robert Gleadow) et Ferrando (Joel Prieto), d’éprouver la fidélité de leurs fiancées, respectivement Fiordiligi (Valentina Nafornita) et Dorabella (Stéphanie Guérin). Bien sûr, Despina (Susana Cordon) est là. Et tournent les caméras ! N’oublions pas, à la baguette, le jeune chef Joshua Weilerstein.

►Samedi 3 novembre, 19h30 CET, Ö1-radio : Giuseppe Verdi, Falstaff – Londres, ROH, 2018 (durée 2h30)

►Samedi 3 novembre, 20h CET, RTE-lyric-fm : William Bolcom, Dinner at Eight – Wexford Festival Opera, National Opera House, 2018 (durée 3h)

►Samedi 3 novembre, 18h CET, BBC3-radio : Richard Wagner, Die Walküre – Londres, ROH, 2018 (durée 5h)

►Dimanche 4 novembre, 20h CET, France-Musique : Giacomo Puccini, Tosca – Salzbourg, Festival de Pâques, Grand Palais des Festivals, 2018 (durée 3h)

►Mardi 6 novembre, 19h30 CET, Operavision : Jakov Gotovac, Ero the Joker – Zagreb, Théâtre National Croate, 2018

►Mercredi 7 novembre, 20h CET, RAI3-radio : Gioachino Rossini, La Cenerentola – Florence, Teatro de Maggio Musicale Fiorentino, 2018 (durée 3h40)

►Jeudi 8 novembre, 20h30 CET, Wigmorehall-livestream : Heinrich Shütz, Musikalische Exequien - Vox Luminis – Londres, Wigmore Hall, 2018 (durée 2h)

Les Vox Luminis souffleront leurs bienfaits au Wigmore Hall, dans le recueillement fervent, la grave sobriété des Musikalishe Exequien d’Heinrich Schütz, composées en 1635 pour les obsèques de son mécène et ami le comte Heinrich Posthumus von Reuss. La seconde partie du concert réunit des œuvres de contemporains et successeurs de Schütz, notamment dans la famille Bach. Un programme pour recouvrer quelque sérénité.

►Vendredi 9 novembre, 01h25 CET, MET-Freeliveradio : Arrigo Boïto, Mefistofele – New York, MET, 2018 (durée 3h29) et aussi le samedi 1er décembre sur BBC3-radio

Quelle alléchante retransmission ! La souvent parfaite Angela Meade chante pour la première fois Margherita ; le fougueux Michael Fabiano inaugure son Faust de Boïto, rôle qui le fascine depuis sa jeunesse ; enfin premier Mefistofele, première « personnification du mal » pour l’impeccable baryton-basse Christian Van Horn, sous la direction de Carlo Rizzi. Qui plus est, le MET reprend, après dix-huit ans d’absence, la mise en scène de Robert Carsen, dont les surcharges et le spectaculaire reflètent admirablement le singulier comme « tentaculaire » opéra de Boïto.

►Samedi 10 novembre, 19h30 CET, Ö1-radio : Saverio Mercadante, Didone Abbandonata – Innsbruck, Festival de musique ancienne, Tiroler Landestheater, 2018 (durée 2h40)

►Samedi 10 novembre,  20h CET, BBC3-radio : Mark-Antony Turnage, The Silver Tassie – Londres, Barbican Hall, 2018 (durée 2h30)

►Samedi 10 novembre, 20h CET, RTE-lyric-fm : Franco Leoni, L’Oracolo – Umberto Giordano, Mala Vita – Wexford Festival Opera, National Opera House, 2018 (durée 3h)

Notre précieux Wexford Festival Opera revient avec deux raretés en novembre. La première est L’Oracolo de Franco Leoni. Sans doute vers 1900, à San Francisco, pendant le nouvel an chinois, le propriétaire d’une fumerie d’opium commet plusieurs crimes ainsi qu’un kidnapping pour obtenir la main de celle qu’il veut épouser…L’affaire est sinistre, typiquement vériste et les atmosphères de bas-fonds exotiques, comme le lyrisme douloureux des voix écrits par Leoni sont captivants. Seconde rareté, du sordide de San Francisco, nous passons aux taudis de Basso Porto, à Naples en 1810, dans le Mala Vita d’Umberto Giordano. Avec son teinturier tuberculeux, amoureux d’une prostituée de maison close, l’histoire fait scandale à la création en 1892. La musique de Giordano est certes « forte, tranchée, originale » (Amintore Galli) mais pêche par trop d’impétuosité dans ce premier opéra, où il manque d’expérience. Avec Joo Won Kang, Sergio Escobar, Leon Kim, Benjamin Cho, Elisabetta Farris, Francesca Tiburzi, Dorothea Spilger,  sous la direction de Francesco Cilluffo.


Centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale

S’il y a abondance d’évènements commémorant l’Armistice du 11 novembre 1918, un opéra-chorégraphie et deux concerts sont à signaler sur Arte.tv.

►Samedi 10 novembre, 23h25 CET, Arte.tv : Nicholas Lens, Shell Schock, a Requiem of War – Philharmonie de Paris, Grande Salle Pierre Boulez, 2018 (durée 1h30) et même jour, 20h45 CET, Philharmonielive

Créé en 2014 à Bruxelles et repris à la Philharmonie de Paris ce 11 novembre, cet opéra de Nicholas Lens, sur un livret de Nick Cave, est mis en scène et chorégraphié par Sidi Larbi Cherkaoui. Sous forme de douze cantiques, chanteurs et danseurs reproduisent les souffrances des poilus après la guerre, appelées « obusite » ou syndrome de stress post-traumatique.

►Dimanche 11 novembre, 17h25 CET, Arte.tv : Wolfgang Amadeus Mozart, Messe de Requiem en ré mineur, et Camille Saint-Saëns, Requiem opus 54 – Cathédrale de Verdun, 2018 (durée 1h50)

La ville de Verdun marque le jour du centenaire dans sa cathédrale, avec les beautés lumineuses de la Messe de Requiem en ré mineur de Mozart et le saisissant Requiem opus 54 de Camille Saint-Saëns, dirigées par Vladimir Spivakov, avec Sofia Fomina, Anke Vondung, Ian Storey et Wolfgans Shöne.

►Lundi 12 novembre, 00h35 CET, Arte.tv : Karl Jenkins, The Armed Man : a Mass for Peace – Berlin, Mercedes-Benz Arena, 2018 (durée 1h15)

A Berlin, le compositeur Karl Jenkins dirige son œuvre, construite comme une messe catholique, dont les textes sont d’époques, de religions, de pays différents, et interprétée par deux mille choristes de vingt-sept pays ! Des images d’archives émouvantes sont projetées dans la salle pendant le concert.


►Mardi 13 novembre, 20h CET, BRKlassik-radio : Mark-Anthony Turnage, Anna Nicole – Nuremberg, Staatstheather, 2018 (durée3h)

►Jeudi 15 novembre, 01h25 CET, MET-Freeliveradio : Georges Bizet, Les Pêcheurs de Perles – New York, MET, 2018 (durée 2h30) et même heure, jeudi 29 novembre

►Jeudi 15 novembre, 20h CET, RAI3-radio : György Kurtàg, Samuel Beckett : Fin de partie – Scènes et monologues, opéra en un acte – Milan, Teatro alla Scala, 2018

Il y a belle lurette que l’histoire dure, mais elle est belle, en dépit de ses 61 ans. Conseillé par György Ligeti, Kurtag assiste, en 1957, à la première parisienne de Fin de Partie, pièce de Samuel Beckett, dont il achète le texte. Commence alors sa longue route becketienne, conduisant à la première mondiale scaligère de son premier opéra, à l’âge de 92 ans. Ardent défenseur de musique contemporaine, le chef Markus Stenz aime « les sons de Kurtag, inspirants et colorés, des psychogrammes concentrés, à la fois pessimistes et humoristiques ». Pierre Audi, lui, met en scène cette « journée comme les autres », faite de silences, de répétitions, de souvenirs, la vie sans espoir de Hamm, paraplégique (Frode Olsen), Clov, son fils adoptif (Leigh Melrose), Nell (Hilary Summers) et Nagg (Leonardo Cortellazzi), parents de Hamm, amputés des deux jambes et vivant dans des bidons-poubelles.

►Vendredi 16 novembre, 20h30 CET, Culturebox : Anima Sacra – Jakub Josef Orlinski – Compiègne, Festival En Voix, Théâtre Impérial, 2018 (durée 1h10)

L’artiste est baroque, dans tous les sens du terme, un « pas comme tout le monde », amoureux de musique ancienne et baroque. Et, si Jakub Josef Orlinski a déjà séduit plus de deux millions de personnes, son choix de répertoire, assez prudent, montre qu’il sait sa voix encore verte, avec quelques insuffisances de souffle et de soutien. Mais ce contre-ténor n’est pas un bricoleur : sa flamme du chant est née dans l’enfance, avec onze ans de chœur, suivis d’une université de musique en Pologne, de la Julliard School de New York, puis de nombreux concours. Ce récital, avec Il Pomo d’Oro, dirigé par Francesco Corti, présente son premier CD, Anima Sacra, vingtaine d’airs sacrés baroques, dont huit inédits.

►Samedi 17 novembre, 18h CET, BBC3-radio : Richard Wagner, Siegfried – Londres, ROH, 2018 (durée 5h)

►Dimanche 18 novembre, 15h CET, Operavision : Leos Janacek, La Petite Renarde rusée – Brno, Théâtre national, 2018

Dédié en 2018 au centenaire de la naissance de la République tchèque, le Théâtre National de Brno ouvre son 6e Festival avec La Petite Renarde rusée, l’opéra le plus original du compositeur, où s’entremêlent hommes et animaux.  Avec, entre autres, Jana Srejma Kacirkova (Finoreille), Vaclava Krejci Houskova (Dos-Doré), Svatopluk Sem (Garde-forestier), Roman Hosa (Harasta), Veronika Hajnova Fialova (Lapak), dirigés par Marko Ivanovic, dans la mise en scène de Jiri Herman.

►Dimanche 18 novembre, 20h CET, France-Musique : Giuseppe Verdi, Nabucco – Paris, TCE, 2018 (durée 3h)

►Mercredi 21 novembre, 20h CET, RAI3-radio : Gaetano Donizetti, L’Elisir d’Amore – Turin, Teatro Regio, 2018 (durée 2h45)

►Vendredi 23 novembre, 19h CET, RAI3-radio : Giuseppe Verdi, Macbeth – Venise, La Fenice, 2018      

►Vendredi 23 novembre, 18h30 CET, BRKlassik-radio : Giuseppe Verdi, Otello – Munich, Staatsoper, 2018 (durée 3h30) et dimanche 2 décembre, 19h CET, bayerischestaastoper.tv

Quatuor de rêve dans l’Otello de Verdi, pour ouvrir la saison 2018-2019 du Bayerischestaatsoper, qui fête ses 200 ans cette année ! Jonas Kaufmann y interprète « le Maure qui lui va si bien ». De la blessure de jalousie initiale aux violences cataclysmiques de la fin, Kaufmann sait remarquablement métamorphoser les émotions d’Otello. Ce général de l’armée vénitienne, tout en puissance et subtilités musicales, a pour partenaire Anja Harteros, « sa complice de scène » de toujours, Desdémone au style dépouillé mais intense, au cantabile liquidissime, dans la lignée de Victoria de los Angeles. Nous présageons le Iago de Gerald Finley, manipulateur et scélérat, comme il se doit, à l’instar de son monstrueux Don Giovanni.  Notre quatrième est le directeur musical Kirill Petrenko, pour son lyrisme raffiné comme son parfait équilibre musical. La mise en scène est d’Amélie Niermeyer.

►Samedi 24 novembre, 01h25 CET, MET-Freeliveradio : Giacomo Puccini, Il Trittico – New York, MET, 2018 (durée 3h50)

►Samedi 24 novembre, 19h CET, NPO4-radio : Gioachino Rossini, Il Barbiere di Siviglia – Amsterdam, Dutch national Opera, 2018 (durée 4h)

►Dimanche 25 novembre, 20h CET, France-Musique : Luigi Cherubini, Medea – Berlin, Staatsoper Unter der Linden , 2018 (durée 4h)

►Dimanche 25 novembre, 23h40 CET, Arte.tv : Gioachino Rossini, L’italiana in Algeri – Festival de Salzbourg, 2018 (durée 3h)

►Dimanche 25 novembre, 18h30 CET, Arte.tv : Carnevale 1729, un concert à Venise – fiction musicale, réalisateur Andy Sommer, 2018 (durée 45mn)

Parce que notre attachement à la musicienne est indéfectible, parce que franco ou « mollo », le chant de la « fée électricité » Ann Hallenberg a la construction et le génie du naturel, Carnevale 1729, un concert à Venise, fiction musicale à partir du double CD de la mezzo suédoise, sera très certainement un régal. Avec l’orchestre Il Pomo d’Oro et sous la direction de Zefira Valova, il s’agit d’un concert privé donné au Palais Zenobio, pendant l’éblouissant Carnaval de 1729 à Venise, et commenté par la romancière Donna Leon. Accompagnée par les mêmes interprètes, et dans ce même programme, Ann Hallenberg ouvrait récemment les Concerts d’automne de Tours.

►Mercredi 28 novembre, lamonnaie.streaming : Leos Janacek, De la Maison des Morts – Bruxelles, La Monnaie, 2018


Toujours en ligne

. Depuis octobre, sur Sonostream : Samuel Barber, Vanessa – Glyndebourne, Festival, 2018

. Depuis le 16 octobre, sur Arteconcert : Henry Purcell, Miranda – Paris, Salle Favart, 2017 (durée 1h40)

. Depuis le 20 octobre, sur Radio-P2 : Charles Gounod, Faust – Madrid, Teatro Real, 2018 (durée 3h40)

. Depuis le 29 octobre, sur Culturebox : Carl Maria von Weber, Oberon – Munich, Bayerische Staatsoper, 2017 (durée 2h50)


 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager