Le musée Zeffirelli ouvre enfin ses portes

Par Laurent Bury | mer 06 Septembre 2017 | Imprimer

Evénement très attendu, le Centro Internazionale per le Arti dello Spettacolo Franco Zeffirelli va enfin ouvrir ses portes au public, après une inauguration en musique, lors d’une soirée de gala le 31 juillet dernier. Né à Florence en 1923, Franco Zeffirelli a légué toutes ses archives à la fondation qui porte son nom : « Un témoignage avant tout destiné aux nouvelles générations, non pour me glorifier mais en tant que somme de mes méthodes de travail ». La ville natale du metteur en scène et réalisateur italien n’avait plus qu’à trouver le lieu adéquat. Après avoir envisagé de déplacer le centre en question vers Rome, où vit Zeffirelli, un coup de pouce des autorités a finalement permis  de récupérer deux niveaux du Complesso di San Firenze, édifice baroque construit pour les pères Philippins et jadis occupé par le tribunal. Sur 3200 m2, on trouvera au premier étage un musée présentant l’œuvre zeffirellienne en trois volets (théâtre parlé, opéra, cinéma), et au rez-de-chaussée, une école des arts du spectacle. Alors que l'Opéra de Paris s'apprête à consacrer une exposition à Patrice Chéreau, on peut se demander si ce genre d'initiative serait possible en France...

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.