Mort de Barbara Cook, la première Cunégonde de Bernstein

Par Christophe Rizoud | ven 11 Août 2017 | Imprimer

Broadway pleure Barbara Cook, morte ce mardi 8 août à New York. « Elle était reconnue comme une des interprètes majeures des chansons de comédies musicales et en particulier des œuvres de Stephen Sondheim », dixit sa fiche Wikipedia, très détaillée pour qui souhaite mieux connaître la carrière de  cette actrice et chanteuse américaine née en 1927. Si son nom cependant brille dans notre firmament lyrique, c’est qu’elle fut en 1956 la créatrice du rôle de Cunégonde dans Candide de Bernstein. L’air « glitter and be gay », devenu cheval de bataille des sopranos coloratures fut donc écrit à la mesure de cette voix brillante dont aujourd’hui encore on admire l’agilité autant que l‘étendue.