Forum Opéra

Olympe de Gouges, voix de la liberté, à l’opéra

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
3 avril 2024

Infos sur l’œuvre

Détails

Le nom de l’artiste est connu, femme de pensée et d’action, victime de la Terreur après avoir été très en avance sur son temps (1). Benoît Menut, séduit par cette figure d’exception, y a consacré tous ses soins pour un ouvrage lyrique, sur un livret de Caroline Barbier de Reulle, qui sera créé le 12 avril au Théâtre Louis Jouvet de Rethel par Cécille Achille et le Quatuor Tana. La personnalité et l’œuvre de cette femme, qui reviendrait parmi nous, motivent une musique originale, pour quatuor à cordes, voix chantée mais aussi parlée sur la musique. Le compositeur s’est aussi servi d’œuvres antérieures correspondant aux énergies et aux symboles de la pièce. Ainsi, a-t-il recours à un extrait d’un quatuor du Chevalier de Saint Georges, qu’elle a côtoyé, comme à des « airs » connus (Malbrough s’en va en guerre), sur lesquels Olympe de Gouges a elle-même écrit certains textes destinés à être chantés dans ses pièces de théâtre. Le compositeur a bien voulu nous accorder une interview, centrée sur la situation de l’art lyrique dans notre société et de la création, à paraître dans les prochains jours.

 (1) Lutte contre l’esclavage, le racisme, droits des femmes (vote, divorce, respect social), des enfants non reconnus ou de pères inconnus...

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :