Oropesa et Crebassa, idéalement belliniennes

Par Charles Sigel | ven 21 Janvier 2022 | Imprimer

Faire un saut à Milan ? Il reste quatre représentations* à la Scala de I Capuletti et Montecchi, de Bellini, où Lisette Oropesa et Marianne Crebassa font des merveilles en Giulietta et Romeo, et leur rencontre restera gravée dans la mémoire. Leurs duos atteignent des sommets de belcanto expressif, notamment une grande scène de la fin du premier acte d’anthologie.

Deux voix idéalement assemblées, la sincérité de leur jeu, et surtout cette manière de faire advenir l’émotion de la ligne musicale, de la maîtrise des vocalises, des couleurs de l’harmonie. Tout cela servi par les longues arabesques d’Oropesa, les suggestions mélancoliques de sa voix, ses roucoulements, sa ligne musicale, ses notes hautes aériennes, et par le lyrisme d’une Crebassa bouleversante, la chaleur de son timbre profond et sa parfaite crédibilité en jeune homme fougueux (on peut penser qu’à l’instar de Joyce DiDonato elle va faire de ce rôle un de ses chevaux de bataille), leur deux virtuosités mises au service du romantisme bellinien, la direction nerveuse, colorée et attentive de Speranza Scapucci, qui respire à l’unisson, un Tebaldo sans reproche (le ténor Jinxu Xiahou), un Lorenzo touchant (le vétéran Michele Pertusi, très fêté par le public), tout participe au plaisir.

La mise en scène d’Adrian Noble a l’élégance de s’effacer pour laisser se déployer les volutes du duo. Si les scènes de foule sont un peu maladroites, de belles toiles peintes ajoutent leur mélancolie et leur poésie aux derniers tableaux. A ne pas manquer, si on en a la possibilité.

*  21, 23 et 30 janvier, 2 février


© Scala di Milano. Ph. Brescia et Amisano

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.