Forum Opéra

BYRD, FERGUSIO, GRIEG, In Templo Domini – Ravenne

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
11 juin 2024
Il y eut un soir, il y eut un matin

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

 

 

Détails

Introït
Giovan Battista Fergusio (1582-1628)
Dominus in caelo, Psaume 102

William Byrd (1540 ca – 1623)
Kyrie, messe à quatre voix 1593 ca

Offertoire
William Byrd
Ave verum corpus

William Byrd
Sanctus, messe à quatre voix 1593 ca
Benedictus, messe à quatre voix 1593 ca
Agnus Dei, messe à quatre voix 1593 ca

Communion
William Byrd
O sacrum convivium

Sortie
Edvard Grieg (1843-1907)
Ave maris stella

 

La Stagione Armonica
Direction
Sergio Balestracci

Orgue
Carlo Rossi

Ravenne, Basilica Metropolitana, dimanche 9 juin, 11h

 

Voilà trente cinq ans que le festival de Ravenne irrigue le territoire d’Emilie Romagne des propositions les plus variées dans les lieux les plus divers. Il investit ainsi les sublimes monuments paléochrétiens de la ville pour des programmes intimistes sous les ors des mosaïques, mais également les théâtres, les lieux patrimoniaux industriels pour de grandes formes symphoniques. Plus original, il se glisse également dans la vie spirituelle de la cité comme c’est le cas avec cet office du dimanche matin à la Basilica Metropolitana.

Après un concert sur le thème des Leçons de TénèbresIl Nuovo e l’Antico –, voilà l’occasion de retrouver la Stagione Armonica dans un autre programme construit autour des musiques de William Byrd, Edvard Grieg et Giovan Battista Fergusio. L’Ensemble vocal est un habitué de la manifestation avec plus de vingt représentations au fil des éditions. Certaines, prestigieuses, se sont déroulées sous la baguette de Riccardo Muti – dont l’épouse a fondé le festival – comme le concert de l’Amitié à Nairobi ou encore celui du centenaire de la première guerre mondiale à Trieste.

                    © Emma Graziani

Ici, la musique se met au service de la cérémonie religieuse ; les artistes s’installent en retrait, dans le chœur, derrière un autel fort haut qui les laisse presque invisibles. Ainsi l’auditeur – même si il n’est pas croyant, comme c’est manifestement le cas d’une partie de l’audience ce matin là – se trouve dans le même état de sensibilité particulière que celui qui découvre une peinture religieuse in situ plutôt que dans un musée. La spiritualité intrinsèque de l’œuvre s’y révèle bien plus directement perceptible, la qualité de regard s’en trouve modifiée et affinée.

A l’Introït recueilli interprété à l’orgue par le talentueux Carlo Rossi, succède le Psaume 102, Dominus in caelo de Giovan Battista Fergusio qui impose immédiatement l’émission claire et franche de l’Ensemble, la limpidité de la ligne vocale qui se fera plus planante encore dans le Kyrie aux nuances délicatement ciselées. L’Ave verum corpus constitue un autre moment de grâce tout de limpidité dans ce programme centré sur William Byrd.

La justesse du chœur est impeccable, l’acoustique du lieu excellente, le son n’y tourne pas trop. Le texte est parfaitement audible, les mélismes des Sanctus et Benedictus nets et précis sous la direction exigeante de Sergio Balestracci. La sincérité de l’expressivité éclate à nouveau dans l’O sacrum convivium dont l’Alléluia est particulièrement incarné.

Pour l’Envoi, l’Ave maris stella d’Edvard Grieg induit un magnifique contraste avec des nuances d’un somptueux velours, des fortissimo à donner le frisson et un Amen final d’une infinie tendresse. Il y eu un soir, il y eu un matin, tel est le titre de cette trente cinquième édition, ici parfaitement mis en lumière.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

 

 

Détails

Introït
Giovan Battista Fergusio (1582-1628)
Dominus in caelo, Psaume 102

William Byrd (1540 ca – 1623)
Kyrie, messe à quatre voix 1593 ca

Offertoire
William Byrd
Ave verum corpus

William Byrd
Sanctus, messe à quatre voix 1593 ca
Benedictus, messe à quatre voix 1593 ca
Agnus Dei, messe à quatre voix 1593 ca

Communion
William Byrd
O sacrum convivium

Sortie
Edvard Grieg (1843-1907)
Ave maris stella

 

La Stagione Armonica
Direction
Sergio Balestracci

Orgue
Carlo Rossi

Ravenne, Basilica Metropolitana, dimanche 9 juin, 11h

 

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Vade retro La Callas !
Karine DESHAYES, Marie-Ève SIGNEYROLE, Andrea SANGUINETI
Spectacle