Forum Opéra

SCHUBERT, Die Winterreise — Monte-Carlo

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
11 février 2022
Un inoubliable hiver

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

Franz Schubert (1797-1828)

Die Winterreise (textes de Wilhelm Müller) D.911

Gute Nacht

Die Wetterfahne

Gefrorene Tränen

Erstarrung

Der Lindenbaum

Wasserflut

Auf dem Flusse

Rückblick

Irrlicht

Rast

Frühlingstraum

Einsamkeit

Die Post

Der greise Kopf

Die Krähe

Letzte Hoffnung

Im Dorfe

Der stürmische Morgen

Tauschung

Der Wegweiser

Das Wirtshaus

Mut

Die Nebensonnen

Der Leiermann

Détails

Matthias Goerne, baryton

Markus Hinterhäuser, piano

Monte-Carlo

Auditorium Rainier III

Mercredi 9 février 2022, 20 heures

Sur la Côte d’Azur, le printemps s’est installé. Le mimosa est en fleur, les citronniers ploient sous le poids des fruits. En se rendant à Monaco, on voit la mer scintiller sous une lumière qui annonce la saison nouvelle. C’est en ces circonstances que nous sommes allés entendre le… Voyage d’hiver.

Ce cycle de Lieder de Schubert, qui est parmi les plus bouleversants de l’histoire de la musique, était chanté par l’un de ses plus grands interprètes, Matthias Goerne.

On perçoit au long de cette œuvre toute la mélancolie de Schubert – cet homme mort à 31 ans qui, toute sa vie, a recherché l’amour et a rencontré la mort.

Vingt quatre Lieder s’enchaînent, allant de la sublime douceur de « Gute Nacht » (« Bonne nuit ») à la totale douleur du « Leiermann » (« Joueur de vielle »).

Matthias Goerne, qui chante ce cycle depuis deux décennies, qui l’a enregistré plusieurs fois, le connaît par cœur, dans ses moindres inflexions. Il est émouvant à entendre et fascinant à voir.

Sa voix de velours suit les méandres de la musique, passe en un instant du murmure à l’éclat, nous emporte dans une sorte de rêve. Variant ses intonations, il donne vie à de multiples personnages, comme si on était dans un opéra.

Tout en chantant, il semble sous l’emprise d’un envoûtement. Il faut voir ce bon géant dessiner de sa main la courbe de la musique, se hisser sur la pointe des pieds pour accompagner une note aiguë, s’accouder sur la caisse du piano dans un mouvement de recueillement. Prenant en lui toute la douleur contenue dans ses Lieder, on le voit tituber comme un fauve blessé. Il nous joue la mort de Boris sur les harmonies de Schubert ! Fascinant spectacle !

Au piano, Markus Hinterhäuser, est un accompagnateur parfait. Il a une sonorité qu’on pourrait qualifier de « son Schubert ». Il suit le chanteur dans toutes ses inflexions, ses rubatos, ses colères. Voilà de vrais compagnons de voyage.

Quel bel hiver nous avons passé !

 

 

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Franz Schubert (1797-1828)

Die Winterreise (textes de Wilhelm Müller) D.911

Gute Nacht

Die Wetterfahne

Gefrorene Tränen

Erstarrung

Der Lindenbaum

Wasserflut

Auf dem Flusse

Rückblick

Irrlicht

Rast

Frühlingstraum

Einsamkeit

Die Post

Der greise Kopf

Die Krähe

Letzte Hoffnung

Im Dorfe

Der stürmische Morgen

Tauschung

Der Wegweiser

Das Wirtshaus

Mut

Die Nebensonnen

Der Leiermann

Détails

Matthias Goerne, baryton

Markus Hinterhäuser, piano

Monte-Carlo

Auditorium Rainier III

Mercredi 9 février 2022, 20 heures

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Retour gagnant à Aix
Elina GARANČA, Malcolm MARTINEAU
Spectacle