Les airs d'opéras de Mozart qui font de l'effet

Par Christophe Rizoud | jeu 16 Février 2017 | Imprimer

Deutsche Grammophon surfe sur l’effet Mozart suite aux ventes records du coffret monumental publié en fin d'année dernière (1,25 millions de disques vendus en cinq semaines). Les bienfaits de la musique du divin Wolfgang n’étant plus à démontrer, une compilation propose en trois CD des extraits d’œuvre du compositeur autrichien pour 1) se réveiller 2) se motiver 3) méditer. Entre bribes de sonates, symphonies et concertos, se glisse de temps à autre un air d’opéra : « Non piu Andrai » (Le nozze di Figaro) par exemple pour se tirer du lit, « Der Hölle Rache » (Die Zauberflöte) pour se donner du courage et pour réfléchir « Soave sia il vento » (Cosi fan tutte) ou « La ci darem la mano » (Don Giovanni), selon l’objet de sa méditation. Sortie annoncée demain, vendredi 17 février.