Rossini à Bad Wildbad

Par Maurice Salles | mar 21 Mars 2017 | Imprimer

La nouvelle édition du festival consacré à Rossini par Bad Wildbad aura lieu cette année du 8 au 23 juillet. Hormis un concert d’ouverture où l’on pourra entendre la Messe en ut mineur de Mozart dirigée par Antonino Fogliani, directeur musical de la manifestation, et une reprise de l’opéra de salon de Manuel Garcia Le cinesi, pas moins de quatre ouvrages du Cygne de Pesaro. Outre la farce L’occasione fa il ladro seront proposés trois drames : Aureliano in Palmira (mis en espace), Maometto secondo dans la version napolitaine, avec final tragique, et le « patchwork » Edoardo e Cristina où les experts reconnaîtront des extraits d’Adelaide di Borgogna, de Ricciardo e Zoraide, d’Ermione et de Mosè in Egitto. A ce programme copieux on peut ajouter les trois concerts des élèves de l’Académie dirigée par Raul Gimenez et Lorenzo Regazzo, et une soirée spéciale dédiée à la basse Antonio Tamburini. De Matilde de Shabran à la première exécution publique du Stabat Mater, il ne chanta pas moins de sept opéras de Rossini et il fut assidu aux samedis musicaux du compositeur après son retrait des scènes. C’est le baryton-basse Vittorio Prato, remarqué lors de ses participations aux éditions précédentes, qui interprètera le programme concocté par Reto Müller, Président de la Société Rossini Allemande, dont on connaît l’humour et l’érudition. Plus de renseignements sur le site du festival.