Sur les ondes lyriques en mai 2019

Par Marie-Laure Machado | sam 04 Mai 2019 | Imprimer

De la boîte des ondes lyriques en mai surgissent une flopée de surprises : elles viennent de l’Est, avec bicentenaire, alliages de folklores et lyrismes, elles vous captent par des chants racés, des délicatesses esthétiques, et, cerise sur le gâteau, vous épatent par une opérette footballistique ressuscitée !


Dernière minute

. Samedi 4 mai, 19h CET, CatalunyaMusica : Giacomo Meyerbeer, Il Crociato in Egitto – Venise, Gran Teatro La Fenice, 2007 (durée 4h40)

. Samedi 4 mai, 20h CET, Musiq3 : Georges Bizet, Les Pêcheurs de Perles – Festival de Salzbourg, 2018 (durée 4h)

. Samedi 4 mai, 19h30 CET, Ö1-radio : Leopold Kozeluch, Gustav Vasa – Helsinki, Musiikkitalo, 2018 (durée 2h30)

. Dimanche 5 mai, 20h CET, France-Musique : Paul Dukas, Ariane et Barbe-Bleue – Toulouse, Théâtre du Capitole, 2019 (durée 4h)

. Dimanche 5 mai, 20h CET, HR2Kultur-radio : Récital baroque - Louise Alder, Tim Mead, avec Jonathan Cohen et l’Ensemble Arcangelo -  Londres, Wigmore Hall, 2018

. Lundi 6 mai, 20h30 CET, RAI3-radio : Récital Mariella Devia – Naples, Teatro San Carlo, 2019

. Du dimanche 5 mai au dimanche 12 mai, replay sur France3-tv : Gaetano Donizetti, Viva la Mamma – Opéra de Lyon, 2017 (durée 2h)

. Du lundi 6 mai au vendredi 10 mai, 13h CET, France-Musique : Les Grands Entretiens – George Benjamin – Paris, Maison de la Radio, 2019 (durée 30mn)

. Mercredi 8 mai, 02h CET, WQXR : Johann Sebastian Bach, H-Moll-Messe – New York, Stern Auditorium-Perelman Stage, Carnegie Hall, direct 2019

. Jeudi 9 mai, 19h30 CET, Ö1-radio : Strauss, Debussy, Fauré, Schoenberg, Récital « Fin de Siècle » - Sophie Rennert – Sasha El Mouissi – Deutschlandsberg, Deutschlandberger Klavierfrühling,  2019 (durée 1h30)

. Jeudi 9 mai, 20h CET, HR2Kultur-radio : George Benjamin, Into the Little Hill – Francfort, Mozart Saal, 2019 (durée 1h30)

. Vendredi 10 mai, 19h CET, RAI3-radio : Giacomo Puccini, Turandot – Venise, Gran Teatro La Fenice, première direct 2019 (durée 2h30)

. Vendredi 10 mai, 20h CET, NDRKultur-radio : György Ligeti, Le Grand Macabre – Hambourg, Elbphilharmonie-Grosser Saal, Internationales Musikfest, première direct (durée 2h30) et aussi lundi 13 mai, 20h CET, Elbphilharmonie-livestream

. Samedi 11 mai, 19h CET, RAI3-radio : Richard Wagner, Die Walküre – Naples, Teatro San Carlo, première direct (durée 23h30)

. Dimanche 12 mai, 15h CET, TCFwebTV : Giacomo Puccini, Tosca – Gênes, Teatro Carlo Felice, Cast 2, direct 2019 (durée 3h)

. Dimanche 12 mai, 21h30 CET, RAI3-radio : Sebastian Rivas, Aliados – Venise, Teatro Goldoni, Biennale Musica, 2018

. Lundi 13 mai, 20h CET, SWR2-radio : Codex Las Huelgas, Ivan Moody, Trio Médieval – Schewtzinger Festspiele, Krypta des Dom zu Speyer 2019 (durée 2h)

. Depuis le lundi 13 mai, sur Youtube : Récital Mariella Devia et Gregory Kunde – Bologne, Teatro Manzoni, 2019 (durée 1h15)

. Mardi 14 mai, 20h CET, RAI3-radio : Vincenzo Bellini, La Straniera – Florence, Teatro del Maggio Musicale Fiorentino, première – direct 2019

. Mardi 14 mai, 20h CET, France-Musique : Monteverdi, Esteves, D.Scarlatti, Carissimi, 15ème anniversaire – Vox Luminis – Lionel Meunier – Paris, Oratoire du Louvre, 2019 (durée 2h)

. Mardi 14 mai, 19h30 CET, SWR2-radio : Anonyme, Haendel, J.deTorres, Trésors européens aux Amériques – Maité Beaumont – Eduardo Lopez Banzo – Schwetzinger Festspiele, Mozartsaal, direct 2019 (durée 2h30)

. Mercredi 15 mai, 22h CET, France-Musique : Classic Club – Le Roi Lyre avec Christophe Rousset et Emiliano Gonzalez Toro – Paris, Maison de la Radio, 2019 (durée 1h)

. Jeudi 16 mai, 20h30 CET, PhillharmonieParis-livestream : Benjamin Britten, War Requiem – Paris, Philharmonie, Grande Salle Pierre Boulez, 2019 (durée 1h40)

. Vendredi 17 mai, 20h CET, Elbphilharmonie-livestream : Anton Bruckner, Alban Berg, Sieben Frühe Lieder – Hanna-Elisabeth Müller – Paavo Järvi – Hambourg, Elbphilharmonie – Internationales Musikfest, direct 2019

. Vendredi 17 mai, 19h CET, Operavision : Stuart MacRae, Anthropocene – Glasgow, Scottish Opera, 2016 (durée 2h20)

. Vendredi 17 mai, 18h CET, NDRKultur-radio : Georg Friedrich Haendel, Rodrigo – Göttingen, Deutschten Theater, Internationale Haendel-Festspiele, direct 2019 (durée 4h)

. Vendredi 17 mai, 20h CET, TCFwebTV : Giacomo Puccini, Tosca – Gênes, Teatro Carlo Felice, direct 2019 (durée 3h)

. Samedi 18 mai, 19h CET, RAI3-radio : Giuseppe Verdi, Aïda – Venise, Gran Teatro La Fenice, première – direct 2019 (durée)

. Samedi 18 mai, 19h CET, KUSC-radio : Giuseppe Verdi, Don Carlo – Los Angeles Opera, 2018 (durée 3h20)

. Samedi 18 mai, 19h CET, WFMT-radio : Giuseppe Verdi, Falstaff – Londres, ROH, 2018

. Samedi 18 mai, 18h CET, NDRKultur-radio : Georg Friedrich Haendel, Saul - Göttingen, Deutschten Theater, Internationale Haendel-Festspiele, direct 2019 (durée 5h)

. Samedi 18 mai, 19h CET, Radio-Clàsica : Richard Wagner, Die Walküre – Londres, ROH, 2018 (durée 4h)

. Dimanche 19 mai, 20h CET, DLFKultur-radio : Georg Philipp Telemann, Cantates (diverses) – Eisenach, Palas der Wartburg, 2019 (durée 2h)


►Samedi 4 mai, 16h CET, France-Musique : Emission spéciale - Académie Philippe Jaroussky – Paris, Maison de la Radio, direct (durée 2h)

►Samedi 4 mai, 20h CET, Culturebox : Johann Sebastian Bach, Johannes-Passion – Deauville, Salle Elie de Brignac, Festival de Pâques, direct 2019

►Samedi 4 mai, CET, Klara-radio : Giacomo Meyerbeer, Robert le Diable – Bruxelles, La monnaie, 2019

►Samedi 4 mai, 19h CET, SR2Kultur et WQXR : Giuseppe Verdi, Aïda – New York, MET, différentes distributions de la saison 2018-2019 et aussi samedi 18 mai, 19h30 CET, Ö1-radio

►Dimanche 5 mai, 19h CET, Operavision : Gala d’Ouverture – 10ème Concours International de Chant Moniuszko  Varsovie, Teatr Wielki, Polish National Opera, direct 2019

Le sénat polonais a nommé 2019 « Année Stanislaw Moniuszko », la gare centrale de Varsovie porte le nom du compositeur depuis le mois de janvier, et la 10e édition du Concours International de Chant Moniuszko s’ouvre ce 5 mai, jour exact du bicentenaire, par un gala des anciens lauréats, interprétant arias et chansons du « père de l’opéra polonais ». Parmi ces ex-vainqueurs, Jakub Josef Orlinski, le contre-ténor « pas comme tout le monde », dans le jury Ewa Podles, la dionysiaque et le remarquable « slavic » ténor Piotr Beczala. Au terme de quatre jours de match, le 11 mai, les douze finalistes combattront pour les prix du plus grand concours de chant polonais, fondé en 1992 par la soprano Maria Foltyn. A la date du 18 mai, vous trouverez la retransmission de Paria, dernier opéra de Stanislaw Moniuszko (voir liens ci-dessous).

►Lundi 6 mai, 20h CET, France-Musique : Hector Berlioz, Roméo et Juliette – Paris, Philharmonie – Grande Salle Pierre Boulez, 2019 (durée 2h)

►Mercredi 8 mai, 19h CET, Radio-Clàsica : Manuel Garcia,  Il Finto Sordo – Madrid, Teatro de la Zarzuela, direct 2019 (durée 3h)

►Jeudi 9 mai, 19h CET, Wienerstaatsoper-livestream : Giuseppe Verdi, Rigoletto – Vienne, Staatsoper, direct 2019 (durée 2h45)

Profitons de ce Rigoletto en livestream gratuit à Vienne, dans la mise en scène de Pierre Audi, créée en 2014. Le répertoire préféré de notre actuel directeur du Festival d’Aix n’est pas le 19e siècle, mais les images de sa production montrent une esthétique séduisante, opposant un décor carré, contemporain, à de luxueux costumes anciens, comme les escaliers et murs dorés de la cour de Mantoue à une forêt d’arbres pétrifiés pour la tragédie du bouffon. Crâne énorme, extraordinaire patchwork de tôles, la cabane de Sparafucile symbolise le « spettro terribile » de la malédiction de Monterone. Pour Gilda, la chair fruitée d’Andrea Carroll ; pour ce mufle de Duca di Mantova, le soleil conquérant de Joseph Calleja ; pour Rigoletto, l’infiniment expressif Christopher Maltmann, sous la direction du milanais Giampaolo Maria Bisanti.

►Vendredi 10 mai, 00h CET, MET-freeliveradio : Richard Wagner, Siegfried – New York, MET, direct 2019 (durée 5h06)

►Samedi 11 mai, 18h CET, Operavision : Grande Finale – 10e Concours International de Chant Moniuszko – Varsovie, Teatr Wielki, Polish National Opera, direct 2019

►Samedi 11 mai, 19h30 CET, RTS-Espace2-radio : Marc-Antoine Charpentier, Médée – Génève, Grand Théâtre, direct 2019 (durée 3h 40)

►Samedi 11 mai, 18h CET, WQXR, Radio-Clàsica, Ö1-radio : Francis Poulenc, Dialogues de Carmélites – New York, MET, direct 2019 (durée 3h09)

►Samedi 11 mai, 18h CET, OpéraLille-facebooklive : Wolfgang Amadeus Mozart, La Flûte Enchantée ou le Chant de la Mère – Opéra de Lille, direct 2019 ( durée 3h10) et aussi mêmes jour et heure, France3NordPasdeCalais-fblive, France3Picardie-fblive, PremièreLoge, et aussi Wéotnt-fblive

►Dimanche 12 mai, 16h30 CET, BRKlassik-radio : Richard Wagner, Lohengrin – Nuremberg, Staatstheater, direct 2019 (durée 5h30)

►Dimanche 12 mai, 20h CET, France-Musique : Dmitri Chostakovitch, Lady Macbeth de Mzensk – Paris, Opéra Bastille, 2019 (durée 4h)

►Mercredi 15 mai, 20h CET, CatalunyaMusica-radio : Hector Berlioz, Te Deum - Harold en Italie – Festival du Printemps de Prague, Salle Smetana,  direct 2019 (durée 2h)

►Vendredi 17 mai, 20h CET, BRKlassik-radio : Beethoven, Resphigi, Kurt Weill, Four Walt Whitman Songs - Thomas Hampson – Munich, Herkulessaal, direct 2019 (durée 2h)

►Samedi 18 mai, 19h CET, DLFKultur-radio : Stanislaw Moniuszko, Paria – Poznan, Adam Mikiewicz University Auditorium, 2019 (durée 2h30)

Si Halka est le premier grand opéra et le premier grand succès du « favori de la nation polonaise », peu d’entre nous connaissent Paria, sa dernière œuvre lyrique (1869), achevée trois ans avant sa mort. Tirée de la pièce de Casimir Delavigne, sur un livret de Jan Checinski , la tragédie se passe en Inde, où un ex-paria veut épouser la fille d’un brahmane. Fécondité mélodique, romantisme panachant tradition musicale polonaise aux lyrismes italien, allemand, russe, cette partition est la plus complexe de Moniuszko, harmoniquement comme instrumentalement. Dans une version concert, le chef Lukasz Borowicz  y dirige Iwona Sobotka (soprano), Robert Jezierski (basse), Jury Horodecki (ténor), Szymon Komasa (baryton), et Tomasz Warmijak (ténor).

►Dimanche 19 mai, 19h CET, BRKlassik-radio : Jakov Gotovac, Ero the Joker – Munich, Prinzregententheater, direct 2019 (durée 3h)

Le musicologue Josip Andreis disait, avec raison, qu’Ero the Joker est « non seulement l’opéra comique croate le plus connu à ce jour, mais aussi le seul opéra croate présent dans les théâtres à l’étranger ». Créée en 1935 à Zagreb, la seconde œuvre lyrique de Gotovac sera ensuite produite sur tous les continents, excepté l’Australie, jouée dans 80 salles en Europe et traduite en 9 langues ! Ero, riche propriétaire, se déguise en miséreux pour trouver femme sincère, et use de multiples ruses pour obtenir la main de sa bien-aimée Dula. Le librettiste Milan Begovic s’est inspiré de son village Vrilka, de ses traditions, costumes, danses, que de superbes mélodies folkloriques et un orchestre chatoyant exaltent. Ivan Repusic est à la direction musicale, avec Valentina Fijacko Kobic (Dula), Tomislav Musek (Mica-Ero), Jenela Kordic (Doma), Ivica Sikes (Marko) et Ljubomir Puskaric (Sima).

►Dimanche 19 mai, 20h CET, France-Musique : Benjamin Britten, Billy Budd – Londres, ROH, 2019 (duréee 4h)

►Mardi 21 mai, 20h30 CET, Culturebox : Wolfgang Amadeus Mozart, La Clemenza di Tito – Liège, Opéra Royal de Liège Wallonie, direct 2019 ( durée 3h15)

Avec deux puissantes locomotives vocales – Patrizia Ciofi pour les transes jalouses et vengeresses de Vitellia, Anna Bonitatibus pour les déchirements intérieurs de Sesto –, avec le premier Tito d’un mozartien classieux, Leonardo Cortellazzi, Liège nous propose une Clemenza di Tito électrisante. Le chef Thomas Rösner, pour qui diriger Mozart est l’un des plus grands plaisirs de la vie, Markus Suihkonen (Publio), Cecilia Molinari (Annio), et Veronica Cangemi (Servilia) complètent la distribution musicale. Les metteurs en scène pluridisciplinaires Cécile Roussat et Julien Lubek donnent vie aux utopies de Tito et Mozart par des paysages naturels, végétaux, non architecturés, et un monde de mythologie et symboles imaginaires, que nous souhaitons aussi aboutis que leur Didon et Enée de Purcell.

►Mercredi 22 mai, 20h CET, RAI3-radio : Gioachino Rossini, L’Italiana in Algeri – Torino, Teatro Regio, première direct 2019 (durée 3h)

►Vendredi 24 mai, 20h CET, Radio-Clàsica : Giacomo Puccini, La Rondine – Madrid, Teatro Monumental, direct 2019 (durée 2h)

►Vendredi 24 mai, 20h CET, BRKlassik-radio et BRK-livestream, CatalunyaMusica-radio : Joseph Haydn, Robert Schumann, Récital Anna Prohaska – Munich, Herkulessaal, direct 2019 (durée2h)

►Samedi 25 mai, 20h CET, BRKlassik-radio et BRKlassik-livestream : Concert d’Ouverture – Julian Prégardien, Lorrenza Borrani et les Freiburger Barockorchester – Würzburg, Mozartfest, Kaisersaal, direct 2019 (durée 3h)

Un concert d’ouverture qui « chante pour le Cœur », avec Julian Prégardien, ténor « tendre et fougueux » d'après l'Avant Scène-Opéra, comme l’était Johann Valentin Adamberger, pour lequel Mozart a écrit l’air de concert « Misero ! O sogno ! », chanté ici avec l’air de Tamino « Dies Bildnis ist bezaurbernd schön », « Perduto un’altra volta » de L’Anima del Filosofo de Haydn et « Was belebt die schöne Welt ? » de Die Zauberharfe de Schubert. Airs d’opéras, rares parfois, ou airs de concert ? La frontière est difficile à déterminer, l’écriture de l’air de Tamino, qui fond récitatif, mélodie comme ornementation, se rapprochant même du lied ! Lorrenza Borrani dirige l’enveloppant Freiburger Barockorchester et Julian Prégardien, avec, pour dessein, de récréer l’ambiance musicale composite des concerts ou « académies » des 18e et 19e siècles.

►Samedi 25 mai, 19h CET, Oopperabaletti-livestream : Claude Debussy, Pelléas et Mélisande – Helsinki, Finnish National Opera and Balett, direct 2019 (durée 3h20)

Pelléas et Mélisande est l’un des opéras chéri de Marco Arturo Marelli, pour la complémentarité optimale entre texte et partition, comme pour la musique miraculeuse de Debussy. Sa mise en scène, souvent modifiée, date de 2004, mais il ressent une telle empathie avec ces personnages qui courent à la tragédie, qu’il est toujours anéanti, après chaque répétition, raconte-t-il au quotident autrichien Der Standard. Pour les vagues sonores debussystes, ses ondes inachevées, cycles ou flottaisons, Marelli a choisi l’eau comme élément scénique fondamental, image des profondeurs de l’humain. Un grand spécialiste de l’œuvre est à la direction musicale, Esa-Pekka Salonen, avec Camilla Tilling (Mélisande), Ville Rusanen (Pelléas) et Laurent Naouri (Golaud), pour ne citer qu’eux.

►Dimanche 25 mai, 20h CET, CatalunyaMusica-radio : Georges Bizet, Les Pêcheurs de Perles – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, direct 2019 (durée 2h30)

« Nuit enchanteresse » que cette dernière des Pêcheurs de Perles de Bizet du Liceu. Ses charmes viennent d’abord d’un plateau vocal jeune, plein de promesses, aux solides et amples moyens vocaux : Olga Kulchynska (Leïla), Fernando Rado (Nourabad), Borja Quiza (Zurga), accompagnés du Nadir d’un expert du rôle, Dmitri Korchak, qui vient de triompher, à juste titre, dans Robert le Diable à Bruxelles, (replay à ne pas rater sur Musiq3). Mais n’oublions pas les attraits de la partition d’un Bizet de 25 ans en 1863, où « on perçoit déjà la griffe du jeune maître, son sens des timbres et de la couleur » (Gérard Condé), ici sous la direction d’Yvan Abel et toujours dans la mise en scène de Lotte de Beer, respectueuse du livret, mais ingénieuse relecture dans un univers de télé-réalité.

►Samedi 25 mai, 17h30 CET, Ö1-radio : Richard Strauss, Die Frau ohne Schatten – Vienne, Staatsoper, première direct 2019 (durée 4h30) et aussi dimanche 26 mai, 20h CET, France-Musique

►Dimanche 26 mai, 15h30 CET, Culturebox : Giuseppe Verdi, Aïda – Venise, Gran Teatro La Fenice, direct 2019

Réjouissant, La Fenice nous « décongèle » l’Aïda de Mauro Bolognini, non représentée depuis 1998. Si cette mise en scène ne semble pas s’être taillé un grand succès, elle gagne à être vue pour ses subtilités esthétiques. Radicalement sobre, toute en bois naturel, elle suggère l’Egypte, avec quelques sphinx, sommets de pyramides, une lune expressionniste et une barque intemporelle, dans des couleurs infiniment douces et des costumes très simples. Le metteur en scène Bepi Morassi s’est occupé de cette résurrection. Et, pour d’ineffables délices verdiennes, dirigées par Riccardo Frizza, nous entendrons Francesco Meli, qui succède, probablement avec bonheur, à Carlo Bergonzi, premier Radamès ici, à la création en 1978, Roberta Mantegna (Aïda), Irène Roberts (Amnéris), Roberto Frontali (Amosnaro) et Riccardo Zanellato (Ramfis).

►Dimanche 26 mai, 17h30 CET, BRKlassik-radio : Christoph Willibald Gluck, Alceste – Munich, Bayerischestaatsoper, première direct 2019 (durée 3h30)

►Jeudi 30 mai, 20h CET, France-Musique : Hector Berlioz, Te Deum – Paris, Philharmonie, 2019

►Vendredi 31 mai, 19h30 CET, Operavision et KomischeOper-livestream : Paul Abraham, Roxy und ihr Wunderteam – Berlin, Komische Oper, première direct 2019

Parce que « toutes les routes ne mènent pas à Wagner », Barrie Kosky, directeur du Komische Oper, nous emmène au football. Une mariée, fuyant son stupide époux et son oncle fabricant de ketchup et pickles, s’installe à l’hôtel avec une équipe de footballeurs, qui se prépare à un grand match ! Cette farce, opérette de Paul Abraham, est mise en scène, dirigée, interprétée par une brigade de spécialistes : Stefan Huber (metteur en scène), Kai Tietje (direction musicale), Christoph Marti (Roxy), Johannes Dunz (Bobby), Uwe Shönbeck (Sam) et Tobbias Bonn (Gjurka), pour ne citer qu’eux. La vie tragique de ce compositeur d’opérettes hongroises multicolores, entremêlant swing, bostons, czardas, mélodies sentimentales, est racontée, pour la première fois, par Klaus Waller, en deux tomes et en Allemand, chez « Books on Demand ». 

►Vendredi 31 mai, 20h CET, HR2Kultur-radio, CatalunyaMusica-radio : Haydn, Mozart, Haendel, Concert - Bejun Mehta – Francfort, Auditorium de la Radio d’Hessen, direct 2019 (durée 2h30)

►Vendredi 31 mai, 20h15 CET, medici.tv : Gustav Mahler, Symphonie n°3 - Violeta Urmana – Rotterdam, De Doelen – Grote Zaal, direct 2019

►Vendredi 31 mai, 20h CET, France-Musique : Gioachino Rossini, Stabat Mater – Paris, Philharmonie – Grande Salle Pierre Boulez, 2019 (durée 2h)


Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay voir les ondes lyriques d’avril 2019


 

 

 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager