Sur les ondes lyriques en avril 2019

Par Marie-Laure Machado | sam 06 Avril 2019 | Imprimer

Si les fleurs font le printemps,  le printemps des ondes lyriques est tapissé, cette année, de pierres précieuses, envahi de gants bleus ou jaunes, de ténèbres et d’anneau maudit. Ses zéphyrs transporteront l’éclat des contre-notes, l’ivresse belcantiste, comme les lumières de l’espoir.


Dernière minute

. Dimanche 7 avril, 21h CET, BruZane-Classicalradio : Gaspare Spontini, Olympie – Livre-CD – « Opéra français » - Bru Zane, 2019

. Depuis le 6 avril, en replay, Musiq3 : Igor Stravinsky, The Rake’s Progress – Bruxelles, Théâtre La Monnaie, Festival Klara 2019 (durée 4h)

. Encore en replay jusqu’au 13 avril, sur Culturebox : Giuseppe Verdi, La Traviata – Orange, Chorégies 2016 (durée 2h20)

. Mardi 9 avril, 20h CET, DLFKultur-radio : Vasks, Tchaïkovski, Modest Moussorgski, Les Chants et Danses de la Mort – Ildar Abdrazakov – Berlin, Philharmonie 2019 (durée 2h)

. Vendredi 12 avril, 19h CET, Operavision : Christoph Willibald Gluck, Orfeo ed Euridice – Dublin, Irish National Opera, 2019 (durée 1h25)

. Vendredi 12 avril, 18h35 CET, Oopperabaletti-livestream : Giuseppe Verdi, Aïda – Helsinki, Ooppera & Baletti, direct 2019

. Samedi 13 avril, 20h CET, RAI3-radio : Wolfgang Amadeus Mozart, Il Re Pastore – Venise, Teatro La Fenice, 2019

. Samedi 13 avril, 20h CET, Musiq3-radio : Giuseppe Verdi, Un Ballo in Maschera – Leeds, Grand Théâtre, 2018

. Samedi 13 avril, 20h CET, HR2Kultur-radio : Bela Bartok, Le Château de Barbe-Bleue – Arnold Shoenberg, Die glückliche Hand – Palerme, Teatro Massimo, 2018

. Samedi 13 avril, 20h CET, France-Musique : Wagner, Chostakovitch, Richard Strauss, Vier letzte Lieder – Anja Harteros – Francfort, Grande salle du Vieil Opéra, 2018

. Dimanche 14 avril, 20h CET, WDR3-radio : Georg Philipp Telemann, St.Markus-Passion – Dromagen, Festival Alte Musik Kneschsteden 2018 (durée 3h)

. Dimanche 14 avril, 20h CET, DLFKultur-radio : Bach, di Lasso, Senfl, Haendel, Knöfel, Daser, Concert – Stile Antico – Wechmar, St.Viti-Kirche, Thüringe Bachwochen 2019 (durée 2h)

. Dimanche 14 avril, 21h CET, LCP-TV : Maria Callas – Grande Nuit à l’Opéra – 1958 – Paris, LCP – Emission « Rembob’INA », (durée 2h) et aussi samedi 20 avril, 14h CET, LCP-TV

. En replay depuis le 12 avril, sur CatalunyaMusica-radio : Récital en hommage à Monserrat Caballè – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, 2019 (durée 2h13)

. Mardi 16 avril, 20h CET, France-Musique : Torelli, Kuhnau, Bach, Haendel, Vivaldi, Récital baroque – Emoke Barath – Vac, Feherek Templona, 2018 (durée 2h)

. Mardi 16 avril, 20h CET, Radio-Classique : Georg Friedrich Haendel, « Desperate lovers » - Sandrine Piau, Tim Mead et Emmanuelle Haïm – Aix-en-Provence, Festival de Pâques, Grand Théâtre de Provence,  direct 2019 (durée 3h)

. Mardi 16 avril, 20h CET, CatalunyaMusica-radio : Johann Sebastian Bach, Matthaüs-Passion – Barcelone, Auditorium, direct 2019 ( durée 3h15)

. Mardi 16 avril, 23h53 CET, Arte-tv et Arteconcert : Hector Berlioz, Requiem – Paris, Cathédrale Notre-Dame de Paris, 2014 (durée 1h40)

. Mercredi 17 avril, 19h30 CET, Radio-Clàsica : Ludwig van Beethoven, Missa Solemnis – Cuenca, Auditorium, direct 2019 (durée2h30)

. Jeudi 18 avril, 20h CET, DLFKultur-radio : Anton Dvorak, Stabat Mater – Prague, Rudolfinum, 2019 (durée 2h)

. Jeudi 18 avril, 20h30 CET, CatalunyaMusica-radio : Carlo Gesualdo, James MacMillan, Œuvres diverses – BBC Singers – Londres, Eglise St. John’s Smith Square, direct (durée 2h)  

. Vendredi 19 avril, 20h CET, France-Musique : Johann Sebastian Bach, Matthaüs-Passion – Paris, TCE, direct 2019 (durée 2h30)

. Vendredi 19 avril, 20h CET, Radio-Classique : Johann Sebastian Bach, Matthaüs-Passion – Aix-en-Provence, Grand Théâtre de Provence, Festival de Pâques, direct 2019 (durée 3h)

. Vendredi 19 avril, 20h30 CET, RAI3-radio : Wolfgang Amadeus Mozart, Grande Messe en ut mineur – Rome, Parco della Musica, direct 2019

. Vendredi 19 avril, 20h CET, DLFKultur-radio : Johann Sebastian Bach, Johannes-Passion – Berlin, Konzerthaus, 2019 (durée 2h30)

. Samedi 20 avril, 19h CET, SWR2-radio : Giuseppe Verdi, Requiem – Baden-Baden, Festspielhaus, concert du 14.04.19 (durée 3h)

. En vidéo depuis le 13 avril, TchaïkovskyConcertHall : Vincenzo Bellini, Norma – Moscou, Tchaïkovsky Concert Hall, 2019 (durée 2h36)

. En replay jusqu’au 22 avril, RAI5-tv : Giacomo Puccini, Manon Lescaut – Milan, Teatro alla Scala, 2019 (durée 2h25)

. Dimanche 21 avril, 20h CET, France-Musique : Jean-Baptiste Lully, Armide – Paris, TCE, 2019 (durée 3h30)

. Dimanche 21 avril, sur Arteconcert : Johann Sebastian Bach, H-Moll Messe -  Nuremberg, Eglise Saint-Laurent, 2016 et aussi lundi 22 avril, 01h45 CET, Arte-tv

. Dimanche 21 avril, 19h CET, Arteconcert : Saverio Mercadante, Il Bravo – Wexford Opera Festival, 2018 (durée 2h30)

. Lundi 22 avril, 20h CET, SWR2-radio : Robert Schumann, Dichterliebeet divers compositeurs – Samuel Hasselhorn – CD, 2018 (durée 2h )

. Lundi 22 avril, 20h CET, DLFKultur-radio : Jean Sibelius, Lieder – Simon Keenlyside – Vienne, Konzerthaus, 2019 (durée 2h)

. Mardi 23 avril, 20h CET, France-Musique : Affects Baroques – Eva Zaïcik et Le Consort – Paris, Salle Cortot, 2019 (durée 2h)


►Samedi 6 avril, 19h CET, Operavision : Jacques Fromental Halévy, La Juïve – Opéra de Gand, direct 2019 (durée 3h15)

La Juïve de Halévy fut un triomphe musical à sa création en 1835, mais on traita sa mise en scène d’« orgie de décors, de costumes, de chevaux et d’empereurs » desservant la musique, de « duponchellerie », du nom de son excessif metteur en scène Henri Duponchel. Pas d’égarements « hollywodiens » chez Peter Konwitschny, quelques usages du Regietheater et, surtout, une relecture pertinente et astucieuse, qui dénonce, comme l’œuvre, les fanatismes religieux. Nous désapprouvons, toutefois, le charcutage de la partition nécessaire à cette production, créée à Gand en 2015, puis reprise à Strasbourg en 2017 ! Un Antonino Fogliani enflammé dirige, dans leurs rôles impressionnants, Corinne Winters (Rachel), Roy Cornelius Smith (Eléazar), Enea Scala (Léopold), Nicole Chevalier (Eudoxie), Riccardo Zanellato (Cardinal de Brogni), Leon Kosavic (Ruggiero).

►Samedi 6 avril, 20h CET, RAI3-radio : Giuseppe Verdi, Un Ballo in Maschera – Naples, Teatro San Carlo, 2019

►Samedi 6 avril, 19h CET, BRKlassik-radio : Wolfgang Amadeus Mozart, Idomeneo – Vienne, Staatsoper, 2019

►Samedi 6 avril, 19h CET, WQXR et SR2-radio : Giacomo Puccini, Tosca – New York, MET, direct 2019

►Samedi 6 avril, 19h CET, NPO4-radio : Nicolaï Rimski-Korsakov, Psovitjanka – Moscou, Théâtre du Bolchoï, 2019 (durée 4h)

►Dimanche 7 avril, 17h45 CET, NDRKultur-radio : George Benjamin, Lessons in Love and Violence – Hambourg, Staatsoper, première direct 2019 (durée 2h30)

Première allemande en direct du Lessons in Love and Violence de George Benjamin et Martin Crimp, voilà le grand intérêt de cette retransmission ! Un an déjà depuis sa création à Londres, dont les ondes lyriques vous ont fait part en mai 2018, puis Amsterdam, le DVD  et maintenant Hambourg. Dans cette production, Evan Hugues et Giorgia Jarman sont respectivement King et Isabel. Le reste du plateau reste à peu près le même, avec Gyula Orendt (Gaveston), Peter Hoare (Mortimer), Samuel Boden (Boy) et Ocean Barrington-Cook (The Girl). Le très sensible Kent Nagano sculpte la partition, univers de glace et de désir, dans un royaume contemporain aussi violent qu’élégant, magistralement mis en scène par Katie Mitchell et visible sur Arteconcert.

►Dimanche 7 avril, 20h CET, France-Musique : Piotr Illitch Tchaïkovski, La Dame de Pique – Toulouse, Halle aux Grains, 2019 (durée 4h)

►Mercredi 10 avril, 20h CET, Klara-radio : Récital Véronique Gens – Bruxelles, Théâtre La Monnaie, 2019 (durée 2h)

►Mercredi 10 avril, 20h CET, RAI3-radio : Vincenzo Bellini, La Sonnambula – Teatro Regio Torino, première direct 2019

►Vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 avril, 22h CET, medici.tv : Joyce DiDonato – Master Classes – New York, Carnegie Hall, direct 2019 et en  replay

Dans ses master classes comme sur scène, Joyce DiDonato est la vie même, le chant même. Si elle s’arrête longuement sur la technique insuffisante des uns, elle travaille immédiatement la vision du rôle chez les autres, les encourageant à choisir ces mots qui donneront leurs couleurs aux émotions, comme s’ils recréaient leur partition. Drôle, joueuse, notre Yankee Diva bien-aimée dissoud le trac, fortifie les techniques, nourrit l’inventivité, en un mot : apprend à confondre musique et personnage. Euphorisant !

►Vendredi 12, 20h CET, samedi 13 et dimanche 14 avril, 15h30 et 20h CET, TCFwebTV : Pietro Mascagni, Rapsodia Satanica – Giacomo Puccini, Gianni Schicchi – Gênes, Teatro Carlo Felice, premières et directs 2019 (durée 1h40)

Même aujourd’hui, un diptyque cinéma-opéra reste une idée originale ! D’abord la projection d’une curiosité, Rapsodia Satanica, film muet de Nino Oxilia (1917), histoire d’un Faust « in gonnella » (en jupons), à l’esthétique sophistiquée et tourné dans la magnifique Villa d’Este de Tivoli, pour lequel Mascagni a composé un poème symphonique, romantique, impressionniste et citant plusieurs fois Chopin. Puis « l’éclat de rire » de Puccini, Gianni Schicchi, sa farce irrésistible sur la mort, aux motifs ramassés, aux débordements truculents, dans la mise en scène traditionnelle mais incisive, créée dans ce théâtre en 2011, par l’immense baryton Rolando Paneraï. Le tout est dirigé par Valerio Galli, avec deux casts : Federico Longhi – Fabio Capitanucci (Schicchi), Serena Gamberoni – Benedetta Torre (Lauretta), Sonia Ganassi (Zita), Matteo Desole – Manuel Pieratelli (Rinuccio), Aldo Orsilini (Gherardo), entre autres.

►Samedi 13 avril, 19h CET, NPO4-radio : Piotr Illitch Tchaïkovski, La Dame de Pique – Londres, ROH, 2019 (durée 4h) et aussi samedi 27 avril, 20h CET, RTS-Espace2-radio

►Samedi 13 avril, 19h30 CET, Ö1-radio : Richard Wagner, Die Meistersinger – Salzbourg, Festival de Pâques, direct 2019

►Samedi 13 avril, 17h30 CET, WQXR et CatalunyaMusica : Richard Wagner, Siegfried – New York, MET, direct 2019

►Samedi 13 avril, 20h CET, RTS-Espace2-radio : Richard Strauss, Ariadne auf Naxos – Lausanne, 2019

►Dimanche 14 avril, 15h CET, Culturebox et France3-Occitanie : Paul Dukas, Ariane et Barbe-Bleue – Toulouse, Théâtre du Capitole, direct 2019 (durée 2h30) et aussi dimanche 5 mai, 20h CET, France-Musique

Comme un écho blanc aux dessins de dédales sombres de MC.Escher, la photographie du décor de Stefano Poda, metteur en scène de cet Ariane et Barbe-Bleue, montre la route de lumière qui s’ouvre à Ariane, en désobéissant et se libérant des ténèbres de Barbe-Bleue. Sur le livret de Maurice Maeterlinck, plus immédiatement intelligible que celui de Pelléas et Mélisande,  l’austère maître en orchestration Paul Dukas déploie jours éblouissants et nuits infinies, partition rutilante conduite par le spécialiste du 20e siècle, Pascal Rophé. La fascinante Ariane est Sophie Koch, sa Nourrice la flamboyante Janina Baechle, Vincent Le Texier Barbe-Bleue, et pour les cinq épouses : Marie-Laure Garnier (Ygraine), Eva Zaïcik (Sélysette), Erminie Blondel (Bellangère), Andreea Soare (Mélisande), et  Dominique Sanda (Alladine).

►Dimanche 14 avril, 20h CET, France-Musique : Piotr Illitch Tchaïkovski, L’Enchanteresse – Opéra de Lyon, 2019

« Libre, forte et amoureuse », disait Tchaïkovski de Nastassia, héroïne de son opéra L’Enchanteresse, qui n’est pas une histoire de magicienne, mais une intrigue sinistre, donnée pour la première fois en France, à l’ Opéra de Lyon. Le très exigeant chef Daniele Rustioni fait briller lyrisme comme folklore de cette partition de maturité, énorme, avec abondance de solistes, grands chœur et orchestre. Talentueux, expressifs, engagés, Elena Guseva (Nastassia), Migran Agadhzanyan (Youri), Evez Abdulla (Nikita), Ksenia Vyasnikova (Eupraxie), Piotr Micinski (Mamyrov) impressionnent dans les cinq rôles principaux. Vraisemblablement, l’ukrainien Andriy Zholdak perturbe par sa mise en scène surréaliste, où un trop plein d’idées semble gâcher sa relecture de l’œuvre, d’autres le disent provocateur mais virtuose !

►Dimanche 14 avril, 19h CET, RAI3-radio : Franz Lehar, Die Lustige Witve – Rome, Teatro dell’Opera, première direct 2019

►Mercredi 17 avril, 20h CET, Culturebox et Musiq3 : Gaetano Donizetti, Anna Bolena – Liège, Opéra Royal, direct 2019 (durée 3h30)

Si elle n’est pas « soprano dramatique colorature », Olga Peretyatko est une experte distinguée en acrobaties belcantistes, a la trempe indispensable pour incarner « la reine aux yeux bleu-nuit », de plus, sa voix s’est étoffée dans des styles plus romantiques. Pour sa première Anna Bolena, lui est adjoint l’impeccable Lord Percy de Celso Albelo, interprète du rôle depuis 2015. Marko Mimica  incarne l’impitoyable Enrico VIII, Sofia Soloviy Giovanna Seymour, et Francesca Ascioti Smeton. Attentif au respect de la partition et du livret, Stefano Mazzonis di Pralafera met en scène amours, manipulations comme trahisons de cette fresque historique incandescente. Le chef Gianpaolo Bisanti, lui, met en relief l’écriture donizettienne, qui veut, d’une part, peindre les lieux, et, d’autre-part, marier, plus que d’autres compositeurs, certains instruments de l’orchestre au chant.

►Jeudi 18 avril, 01h55 CET, MET-freeliveradio : Giuseppe Verdi, La Traviata – New York, MET, direct 2019

►Jeudi 18 avril, 20h30 CET, MassimoPalermo-TV : Wolfgang Amadeus Mozart, Idomeneo – Palerme, Teatro Massimo, première direct 2019

►Samedi 20 avril, 20h CET, RTS-Espace2 : Wolfgang Amadeus Mozart, Idomeneo – Madrid, Teatro Real, 2019

Avec les effluves du printemps, les ondes lyriques vous apportent trois Idomeneo différents : au 6 avril, vous trouverez celui de Vienne, dans la mise en scène de Kaspar Holten avec Tomàs Netopil à la baguette ; au 18, la première en streaming-direct à Palerme, dans la classique mise en scène de Pier-Luigi Pizzi, avec le chef Daniel Cohen. Ce 20 avril, vous entendrez l’Idomeneo de Madrid, début 2019, sous la direction musicale d’un Ivor Bolton exaltant l’efficacité scénique, le lyrisme d’une partition où Mozart explose les codes de l’opera seria, où l’orchestre, enrichi, ne se limite plus à accompagner le chant mais dialogue avec lui. Robert Carsen, pour qui l’œuvre est « une puissante déclaration contre la guerre, avec un final plein d’espoir », met en scène de sensibles mozartiens : Eric Cutler (Idomeneo), David Portillo (Idamante), Anett Frisch (Ilia) et Eleonora Buratto (Elettra), pour ne citer qu’eux.

►Samedi 20 avril, 15h CET, Ö1-radio : Antonin Dvorak, Stabat Mater – Festival de Salzbourg, 2019 et aussi, mardi 23 avril, 20h CET, BRKlassik-radio

►Samedi 20 avril, 19h CET, WQXR, BRKlassik-radio, Ö1-radio : Wolfgang Amadeus Mozart, La Clemenza di Tito – New York, MET, direct 2019

►Samedi 20 avril,  19h CET, NPO4-radio : Richard Wagner, Tannhaüser – Amsterdam, National Opera & Ballet, 2019

►Mercredi 24 avril, 20h CET, BRKlassik-radio : Anton Bruckner, Gustav Mahler, Rückert Lieder – Anja Harteros – Valery Gergiev – Munich, Philharmonie, 2019

►Vendredi 26 avril, 20h CET, DLFKultur-radio : Abrahamsen, Debussy, Récital Barbara Hannigan – Tamara Stefanovich – Michael Schonwandt - Copenhague, Salle de Concert de la Radio danoise, direct 2019

►Samedi 27 avril, 17h CET, CatalunyaMusica et WQXR : Richard Wagner, Götterdämmerung – New York, MET, première direct 2019 (durée 5h32)

Le meilleur moment, après un Ring complet, est d’enlever ses chaussures, a déclaré Philippe Jordan à la radio du MET. Acclamé, ovationné actuellement dans Die Walküre pour sa direction musicale idéale, le chef suisse pourra revenir sur terre après l’effondrement du Walhalla incendié et l’engloutissement de l’anneau dans le Rhin. Dans ce Götterdämmerung, Christine Goerke, que l’émotionnel inquiète plus que le chant et la forme physique, incarne toujours la lucide Brünnhilde pour son splendide monologue final de 15 minutes. L’indestructible Andreas Schager est Siegfried, Tomasz Konieczny Alberich, Evgeny Nikitin Gunther, Edith Haller Gutrune, Eric Owens Hagen, Michaela Schuster Waltraute, dans la mise en scène monumentale de Robert Lepage.

►Dimanche 28 avril, 20h CET, France-Musique : Adolphe Adam, Le Postillon de Lonjumeau – Paris, Opéra Comique – Salle Favart, 2019 ( durée 3h)

« J’ai un contre-ré…Où ça ? » demande Chapelou au Marquis de Corcy. Et Michael Spyres se réjouit d’être ce « cochon » et vaniteux postillon de Lonjumeau Chapelou devenu le ténor Saint-Phar, grâce à ses contre-notes, même si le rôle est un tour de force. Certes, la partition est ardue, mais l’exceptionnelle veine mélodique d’Adolphe Adam y est subtile et luxueuse, du « belcanto français » dit la soprano Florie Valiquette (Madeleine et Mme de Latour). Le metteur en scène Michel Fau réinvente cette histoire d’opéra dans l’opéra, folle, audacieuse et grotesque, dans les décors de toiles peintes naïfs et gorgés de couleurs d’Emmanuel Charles et les costumes d’un 18e siècle rêvé par Christian Lacroix. Sébastien Rouland dirige l’œuvre, sans aucune coupure, avec aussi Franck Leguérinel (Marquis de Corcy), Laurent Kubla (Biju et Alcindor), Yanis Ezziadi (Louis XV), Julien Clément (Bourdon) et Michel Fau (Rose).

►Dimanche 28 avril, 20h CET, RAI3-radio : Giuseppe Verdi, La Traviata – Bologne, Teatro Comunale, première direct 2019

►Mercredi 1er mai, 20h CET, Klara-radio : Récital Anne-Sophie von Otter   – Bruxelles, Théâtre La Monnaie, 2019


Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay voir les ondes lyriques de mars 2019.


 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager