Forum Opéra

Deux Eboli pour le prix d’une à Bastille

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
21 novembre 2019
Deux Eboli pour le prix d’une à Bastille

Infos sur l’œuvre

Détails

La version italienne de Don Carlos présentée par l’Opéra de Paris serait-elle maudite ? Après la première où Roberto Alagna avait dû céder la place à un remplaçant, après la représentation de dimanche où la Voix du Ciel était aux abonnés absents, voilà qu’Eboli déclare à son tour forfait ! Anita Rachvelishvili, véritable force de la nature qu’on croyait capable de résister à tout, a renoncé à poursuivre au milieu du troisième acte et, à partir du tableau de l’Autodafé, c’est Eve-Maud Hubeaux qui a abandonné son rôle de Tebaldo pour reprendre le flambeau d’Eboli – et qui a donc ensuite chanté « O don fatal ! », en français, et non « O don fatale ! » en italien, car elle ne connaissait que la partition originale qu’elle a interprétée à l’Opéra de Lyon. Décidément, il se passe tous les jours quelque chose à l’Opéra Bastille !

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
Anita Rachvelishvili dans Don Carlo © Vincent Pontet

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Sa vie, sa foi, son cœur, son sang
LivreSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :