Forum Opéra

Le Philharmonique de Vienne rendra hommage à ses musiciens victimes du IIIe Reich

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
30 décembre 2022

Infos sur l’œuvre

Détails

Le 12 mars 1938, les troupes allemandes entraient à Vienne. Très rapidement, 92 musiciens, techniciens, agents administratifs de l’Opéra de Vienne furent écartés puis licenciés. La façon dont l’Opéra de Vienne a géré la mémoire de l’occupation nazie a été critiquée pour ses retards et ses impasses (mais on se souvient d’une salutaire exposition au Théâtre des Champs-Elysées en 2009, peu de temps avant que Dominique Meyer ne prenne les rêves de la Staatsoper). Le Philharmonique de Vienne est aussi comptable de cette mémoire. Seize de ses musiciens furent exclus, et durent choisir l’exil. Sept furent assassinés ou disparurent dans les camps. Après la guerre, plusieurs choisirent de rester en exil, quelques-uns revinrent en Autriche, mais le lien avec l’orchestre demeura durablement douloureux. L’orchestre a entamé depuis quelques années un travail sérieux à ce sujet. En 2023, l’Orchestre Philharmonique de Vienne a décidé d’aller plus loin. Des « Stolpersteine »,  ces pavés de bronze qu’on trouve déjà à Berlin devant les demeures des juifs déportés, seront inaugurés devant les demeures des musiciens exclus, auxquels s’ajoutera la figure admirable d’Alma Rosé. Quant au concert du Nouvel An, institué en 1939 en soutien au soldats, et maintenu depuis, inclura des oeuvres de Josef Hellmesberger Jr., qui fut président du Philharmonique et compositeur de ballets (mais aussi professeur de Fritz Kreisler). L’actuel président de l’orchestre, Daniel Froschauer, a indiqué à Rebecca Schmid, du New York Times, qu’il s’agit, à l’égard de ces musiciens exclus,  « d’une demande tardive de pardon et d’un signe de gratitude pour tout ce qu’ils ont fait ». 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Disparu subitement à l’âge de 64 ans, le journaliste, musicologue et romancier Benoit Duteurtre laisse le monde de la musique classique orphelin.
Brève
[themoneytizer id="121707-28"]