Forum Opéra

« Mare Nostrum », mère des musiques

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
10 octobre 2014
« Mare Nostrum », mère des musiques

Infos sur l’œuvre

Détails

Toujours opérante, la magie Jordi Savall ! Mercredi 8 octobre, pour l’ouverture de la saison lyrique à l’Opéra de Clermont-Ferrand, le rhapsode catalan a renoué les fils de ces antiques cultures sœurs méditerranéennes avec « Mare nostrum ». Un âge d’or que nous donne à entendre et comprendre le virtuose de la vielle à archet, de la lyra et du rebab. En témoignent les troublantes parentés harmoniques, et les partages de fragrances mélodiques toujours tenaces par-delà les siècles voire les millénaires, entre traditions cathares, turques, marocaines, italiennes, occitanes, séfarades, grecques ou égyptiennes. Savall reprend à son compte les paroles de l’Evangile cathare du XIIe siècle : « Ecoute l’homme qui écoute tout » ! Et la démonstration s’impose comme une évidence. Il sait s’entourer d’incontestables talents aussi bien côté instrumental que vocal. Qu’il s’agisse de Driss El Maloumi au chant et au oud, que Dimitri Psonis au santur et à la morisca cette redoutable guitare sarrasine, ou Hakan Güngör au kanun, ou encore Pierre Hamon pour qui le ney ou la flûte double du Rajasthan n’a plus de secret. Sans oublier le fidèle Pedro Estevan qui a sorti les percussions de leur rôle d’accompagnement pour lui rendre son rôle plein et entier de soliste. Belle homogénéité du quatuor vocal avec la basse souple et ample de Daniele Carnovich, le baryton Furio Zanasi, l’élégance du ténor Lluis Vilamajo, et la grâce naturelle du timbre de David Sagastume, lumineux contreténor.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
Jordi Savall © David Ignaszewski

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Le grand architecte
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]