Forum Opéra

« Mystère à l’opéra » cartonne sur France 2

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
9 janvier 2017
« Mystère à l’opéra » cartonne sur France 2

Infos sur l’œuvre

Détails

Mercredi 4 janvier, avec un peu plus de 16% de parts d’audience, France 2 a devancé les chaînes de télévision concurrentes grâce à Mystère à l’opéra, téléfilm historico-sentimentalo-policier réalisé par Léa Fazer. Battus à plates coutures, Recherche Appartement ou Maison sur M6 et New York, Unité Spéciale sur TF1. Pourtant, sur les 3,9 millions de spectateurs attirés ce soir-là par France Télévision, les mélomanes parmi eux ont dû fermer les yeux (et les oreilles) sur pas mal d’invraisemblances. Dans un Paris 1900 joliment reconstitué (à condition de ne pas y regarder de trop près), Mathilday May est l’odieuse cantatrice Eva Fontaine et Antoine Duléry le malheureux directeur de l’opéra, le meurtre d’une ouvreuse dans une des loges venant contrarier les amours d’un machiniste et d’une jeune soprano. Pourtant, quelle œuvre s’apprête-t-on à donner à l’Opéra de Paris ? Carmen, qui n’y fit son entrée qu’en 1959… Si les extérieurs, le grand escalier, les couloirs sont bien ceux de Garnier, la salle où le spectacle est répété n’est autre que celle du Châtelet et, absurdité suprême, elle rétrécit encore lors des représentations puisque c’est à l’Athénée que ces plans ont été tournés. Et alors que Carmen se joue sur une scène de la taille d’un mouchoir de poche, avec trois choristes, deux machinistes et une habilleuse, un des personnages précise qu’on se trouve dans le plus grand théâtre de la planète… Pourtant, le plus difficile à avaler est l’aspect musical : outre qu’une Micaela étrangement déguisée en bohémienne y remplace au pied levé l’héroïne au dernier acte, reste la bande-son. Passons sur le fait que Mathilda May écoute un disque de « Casta diva » par Callas, mais qui pourrait croire que la modeste doublure vocale de l’actrice est une diva ? Seul nom connu parmi les artistes réunis pour l’occasion, celui du baryton Marc Scoffoni, qui hérite de quelques mesures du duo Escamillo-Carmen. A voir (ou pas) en replay jusqu’au 11 janvier sur France 2 Pluzz.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
Mathilda May en Carmen dans « Mystère à l’Opéra » © DR

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]