Forum Opéra

Philippe Jaroussky passe à la musique contemporaine

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
25 février 2015
Philippe Jaroussky passe à la musique contemporaine

Infos sur l’œuvre

Détails

Apparemment, l’exploration de la mélodie française – on lira demain ici le compte rendu de son disque Green – ne suffit plus à Philippe Jaroussky pour échapper au répertoire baroque. En mars 2016 à Amsterdam, il créera un opéra de chambre de Kaija Saariaho, Only the Sound Remains ; bizarrement, ce vers d’Edward Thomas a déjà servi de titre à plusieurs œuvres contemporaines, en 2007 pour le compositeur iranien Amir Mahyar Tafreshipour, et en 2010 pour le Britannique Howard Skempton. L’opéra de Saariaho s’inspire de deux pièces du théâtre Nô : « Toujours fort » (Tsunemasa) et « Manteau de plumes » (Hagoromo). C’est Peter Sellars, metteur en scène d’Adriana Mater, qui lui a suggéré ces textes dans leur traduction par le poète américain Ezra Pound. Le contre-ténor français tiendra un rôle dans chacune des deux parties de l’œuvre : le spectre du joueur de flûte Tsunemasa, puis le pêcheur Hakuryô. Et comme il s’agit apparemment d’une coproduction entre Amsterdam, Paris et Toronto, le public français aura sans doute peu après le plaisir d’applaudir « Fifi » dans ledit spectacle.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
Philippe Jaroussky © DR

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]