Forum Opéra

Rinaldo au cirque ou au pensionnat ?

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
28 juillet 2014
Rinaldo au cirque ou au pensionnat ?

Infos sur l’œuvre

Détails

Il paraît désormais bien difficile de monter un opéra de Haendel sans en transposer les données dans un univers tout autre. Paris a eu son Jules César au musée du Caire, mais cet été, le public britannique a le choix entre deux versions de Rinaldo où le monde des Croisades disparaît au profit de l’évocation d’un milieu a priori sans rapport. A Glyndebourne à partir du 9 août, on s’apprête à reprendre la production de Robert Carsen, qui fait du héros une sorte de Harry Potter soucieux de défendre son Almirena à lunettes contre de méchants profs sado-masos (voir notre compte rendu du DVD Opus Arte). Et à Longborough (Gloucestershire), dans une petite salle accueillant tout juste cinq cents spectateurs, Rinaldo vu par la metteuse en scène Jenny Miller se déroule sous un chapiteau, parmi les clowns ; le héros éponyme est un athlète, Goffredo devient Monsieur Loyal et Argante un dresseur de tigres. Après ces deux représentations de Rinaldo qui ont conclu l’édition 2014 (Tosca et Le Barbier de Séville), le festival de Longborough s’apprête à proposer l’an prochain rien moins que Tristan et Isolde.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
Rinaldo à Longborough © DR

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Merci de l’avoir réveillé !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]