Forum Opéra

Erlkönig

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
10 avril 2013
Le roi des aulnes : à l’aune des plus grands

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

Détails

Franz Schubert

Erlkönig
Baryton
Matthias Goerne
Piano
Andreas Haefliger

Im Abendrot – Der Wanderer – Nachtviolen – Im Walde – Normanns Gesang – Der Geistertanz – Schatzgräbers Begehr – An den Mond – Erlkönig – Am See – Alinde – Widerschein – Die Forelle – Der Fluss – Abendröte – Klage – Der Strom – Fischerweise – Auf der Bruck

Enregistré en janvier 2012 au Teldex studio de Berlin

CD Harmonia Mundi – HMC 902 141

 

Septième volume d’une série mal définie, mais qui semble bien – petit à petit – s’orienter vers une sorte d’intégrale des lieder de Schubert, réalisée chaque fois avec un pianiste différent, le plus récent des enregistrements de Matthias Goerne est, qui s’en étonnera, une réussite magistrale. Ni l’auteur des textes, ni l’année de composition, pas même les thèmes abordés, rien d’apparent ne constitue un véritable fil conducteur pour mener l’auditeur d’un lied à l’autre, ou d’un disque à l’autre. Et pourtant, la cohérence de chaque récital est parfaite, alternant subtilement les atmosphères dramatiques ou plus légères, des lieder les plus connus (Elrkönig ou Die Forelle) aux découvertes totales, réunissant ces pages magnifiques par pure affinité, en toute liberté, sans devoir rendre de compte à personne. Goerne montre là tout à la fois une très profonde connaissance du répertoire schubertien et un sens de la construction dramatique très précieux; à l’écoute, le disque est un véritable récital, varié, jamais lassant.

Timbre cuivré d’une profondeur magnifique, puissance, souplesse, longueur de la ligne musicale, sens exceptionnel du legato, prononciation parfaite, intelligence du texte, voici à peu près comment on pourrait résumer, pour qui ne les aurait jamais entendus, la voix et l’art de Matthias Goerne. Ce serait ne rien dire de l’émotion qu’il soulève par tant de simplicité.

Ce sont assez naturellement les atmosphère sombres qui prédominent, une fois encore, dans cet enregistrement. Ce sont aussi celles qui conviennent le mieux à la voix du baryton, et sans doute aussi à son tempérament volontiers introspectif et nostalgique, mais sans amertume. Im Abendrot, Nachtviolen, An dem Mond ou Am See font partie de cette veine là, et donnent toute sa profondeur métaphysique au récital. Mais on y trouve aussi de la tendresse, beaucoup, de la violence, un peu, la grande mélancolie du romantisme. La légèreté (relative) est représentée par Alinde, Die Forelle, Fischerweise ou Auf der Bruck par exemple. Et dans tous les cas, l’expression de Goerne est parfaitement sincère, sans effet, sans sollicitation facile, juste.

On retrouve ici avec le plus grand plaisir le pianiste Andreas Haefliger, qui accompagnait déjà Matthias Goerne il y a quinze ans dans son premier enregistrement consacré à des lieder de Schubert sur des textes de Goethe (Decca). Communauté d’intention, même amour pour le répertoire, la complicité des deux artistes n’a fait que se renforcer avec le temps, semble-t-il. Leur mutuelle confiance leur permet à tous deux une grande liberté dans l’expression, sans compétition aucune. Et si l’on veut, par jeu, comparer l’Erlkonig de 1998 avec celui de 2013, on peut sans conteste affirmer que si la voix s’est un peu assombrie, la vision des deux artistes s’est épurée avec le temps ; avec moins d’effet, le propos est devenu plus percutant, plus dramatique, plus émouvant.

 

Sur Qobuz :

Franz Schubert : « Erlkönig » (Lieder vol. 7) | Franz Schubert par Matthias Goerne

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
3149020214121_600

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Franz Schubert

Erlkönig
Baryton
Matthias Goerne
Piano
Andreas Haefliger

Im Abendrot – Der Wanderer – Nachtviolen – Im Walde – Normanns Gesang – Der Geistertanz – Schatzgräbers Begehr – An den Mond – Erlkönig – Am See – Alinde – Widerschein – Die Forelle – Der Fluss – Abendröte – Klage – Der Strom – Fischerweise – Auf der Bruck

Enregistré en janvier 2012 au Teldex studio de Berlin

CD Harmonia Mundi – HMC 902 141

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

L’arbre généalogique de Wagner
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

L’arbre généalogique de Wagner
Christophe ROUSSET, Michael SPYRES
CDSWAG