Forum Opéra

FAURÉ, Requiem — Paris (Radio France)

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
1 octobre 2017
Economie des moyens, profusion des émotions…

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Olivier Messiaen (1908-1994)
La Nativité du Seigneur, extraits* :
« Les enfants de Dieu »
« Dieu parmi nous »

Igor Stravinski (1892-1971)
Symphonie des Psaumes

entracte

Gabriel Fauré (1844-1924)
Requiem

*Vincent Warnier, orgue

Hila Fahima, soprano
Jean-François Lapointe, baryton

Choeur de Radio France
Sofi Jeannin, chef des choeurs

Orchestre Philharmonique de Radio-France
Direction musicale : Mikko Franck

Paris, Auditorium de Radio-France, le dimanche 1er octobre, 16h

Détails

L’affaire est entendue, Gabriel Fauré a composé le Requiem le plus sobre du répertoire. Sans les fracas torturés du « Dies Irae »  ni les lueurs doloristes du « Lacrimosa », auxquels il préfère la conclusion rassérénée d’un doux et surprenant « In Paradisum ». Qu’il s’agisse, chez le compositeur, de la manifestation discrète d’une foi inextinguible en la douceur du repos éternel ou, tout au contraire, de la preuve d’un manque de piété certain, cette tonalité relativement égale, « apaisée » dirons-nous, qui parcourt l’œuvre, est encore sublimée par une belle économie de moyens : n’abusant ni des cuivres ni des timbales, Fauré a mis dix ans à achever la version pleinement symphonique de son Requiem, initialement prévu pour un effectif plus réduit, avant de commander à l’un de ses élèves, Jean Roger-Ducasse, une version réduite pour piano et chant. N’est-ce pas la preuve qu’il s’agit ici  d’une pièce toute en teintes pastel, qui doit se murmurer plutôt que se déclamer ?

Non, répond Mikko Franck. Le plus souvent debout à côté de son pupitre, allant chercher au plus près des musiciens des sonorités ciselées promptes à souligner les contrastes plutôt qu’à se fondre dans la douceur d’une harmonieuse fusion des timbres, le directeur musical du Philharmonique de Radio-France veut un Requiem vif, pleinement timbré à chaque mesure, et où la délicatesse du « Sanctus » n’empêche pas le « Libera me Domine » d’exsuder une angoisse authentique, vitale. Il est aidé en cela par les voix, tout sauf éthérées : celles du chœur, d’une puissance quasiment péremptoire, et celles des solistes. Car si la tenue de la voix et la ligne des phrasés sont impeccables, Jean-François Lapointe comme Hila Fahima ont l’ampleur de chanteurs d’opéra nés et l’épaisseur de vrais personnages, lui avec son immanquable projection, elle, avec un medium gorgé d’harmoniques qui donne au célèbre « Pie Jesu » un écho moins angélique, mais partant, plus humain que de coutume.

Intelligemment composé, le reste du programme confirmait la teneur de cette interprétation, ou plutôt l’annonçait : en première partie, ce n’est pas l’Orchestre, mais l’organiste Vincent Warnier seul que l’on applaudissait tout d’abord dans deux extraits de La Nativité du Seigneur, où le jeune Olivier Messiaen exprime et exalte sa foi avec une volupté toute particulière. Puis la Symphonie des Psaumes de Stravinski imposait ses rythmes lancinants, ses élans tantôt mystiques où l’ironie n’est jamais loin, ses chœurs dont on ne sait pas trop s’ils se recueillent vraiment ou s’ils feignent, et surtout ses teintes chambristes. Une manière de dire, dès la première partie du concert, que l’économie des moyens n’entrave jamais la profusion des émotions.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Olivier Messiaen (1908-1994)
La Nativité du Seigneur, extraits* :
« Les enfants de Dieu »
« Dieu parmi nous »

Igor Stravinski (1892-1971)
Symphonie des Psaumes

entracte

Gabriel Fauré (1844-1924)
Requiem

*Vincent Warnier, orgue

Hila Fahima, soprano
Jean-François Lapointe, baryton

Choeur de Radio France
Sofi Jeannin, chef des choeurs

Orchestre Philharmonique de Radio-France
Direction musicale : Mikko Franck

Paris, Auditorium de Radio-France, le dimanche 1er octobre, 16h

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

L’arbre généalogique de Wagner
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Réjouissante soûlographie
Pietro SPAGNOLI, Carolina LÓPEZ MORENO, Marianna PIZZOLATO
Spectacle