Forum Opéra

2024-25 : retour du lyrique au Châtelet

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
22 mai 2024

Infos sur l’œuvre

Détails

Après des années de vaches maigres, le lyrique revient au Théâtre du Châtelet à l’occasion de la première saison d’Olivier Py, une saison qui reste toutefois très éclectique. Le Châtelet se veut en effet ouvert à toutes les musiques, et plus généralement aux arts de la scène, ainsi qu’à tous les publics. Ce sera notamment le cas pour le doublé de Georges Bizet en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane : L’Arlésienne suivi du Docteur Miracle, au prix particulièrement doux (de 5 à 50 euros). Qu’on se rassure, il y en aura aussi pour les rupins puisque Jonas Kaufmann chantera un concert Puccini, accompagné du jeune soprano napolitain Valeria Sepe avec l’orchestre de la Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz (195 euros à l’orchestre : l’un des tarifs les plus élevés de la capitale pour ce type d’événement). L’Orlando de Georg Friedrich Haendel, dans une mise en scène de Jeanne Desoubeaux, verra le retour de Christophe Rousset et de ses Talens Lyriques. Et Olivier Py ? Le nouveau directeur avait annoncé qu’il ne mettrait pas d’opéra en scène au Châtelet, mais nous le retrouverons pour le drame d’Henrik Ibsen, Peer Gynt, la musique d’Edvard Grieg étant interprétée par l’Orchestre de chambre de Paris. L’Histoire du soldat, d’Igor Stravinsky, sera confiée à la baguette d’Alizé Lehon, dans une mise en scène de Karelle Prugnaud. Complice régulier d’Olivier Py, Pierre-André Weitz réalisera décors et costumes. Par ailleurs, à partir de trois mois (mais ce n’est pas non plus un concert de Taylor Swift), les jeunes spectateurs  seront invités toute la saison à assister à un format dédié, « Les P’tits fauteuils ». Parmi les nombreuse autres propositions, citons les divers programmes dont chacun pourra faire son miel : « Le Châtelet fait son jazz », « Châtelet Musical Club », « Urban Châtelet », ou « Folies musicales ». Pour les monomaniaques du lyrique, dans le cadre de ces « Folies musicales », on pourra entendre Patricia Petibon chanter des musiques de Henry Purcell, Thierry Escaich ou Georg Friedrich Haendel sur un poème d’Olivier Py (Destins de reines). Thomas Hengelbrock diriger l’Orchestre de chambre de Paris (Sortie latino-américaine) ou encore un récital du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Enfin, si ce n’est pas de l’opéra, ça y ressemble, Les Misérables reviendront pour les fêtes de fin d’année, en version française, dans une nouvelle production de Ladislas Chollat. Le ténor lyrique Benoît Rameau sera Jean Valjean. La nouvelle saison est déjà en vente sur le site.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]