Forum Opéra

Marcel Beekman, après la grenouille, la chienne

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
3 juin 2014
Marcel Beekman, après la grenouille, la chienne

Infos sur l’œuvre

Détails

Ce soir, dans le cadre du Holland Festival, aura lieu à l’opéra d’Amsterdam la création mondiale de Laika, l’opéra dont le héros est un chien, ou plutôt une chienne. Oui, Laïka, le premier être vivant mis en orbite autour de la Terre, morte d’asphyxie dans son Spoutnik. Son triste sort a déjà inspiré une œuvre lyrique, Laika the Spacedog donné à Avignon en décembre dernier. L’opéra néerlandais a commandé à Martijn Padding (né en 1956) cet opéra stellaire, où Marcel Beekman, récemment applaudi en Platée à Vienne et à Paris, n’y tient pas le rôle de l’animal, mais celui d’un certain Ricardo. A ses côtés, Claron MacFadden, qui fut jadis la Zima des Indes galantes de William Christie, dans le rôle de « Trix Dominatrix » ( ?) et le baryton Thomas Oliemans dans le rôle du présentateur de télévision que Gagarine fait rêver.

Laika, opéra de Martijn Padding, 6 représentations à Amsterdam du 3 au 8 juin, renseignements sur le site du DNO

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
Marcel Beekman © Marco Borggreve

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]