Forum Opéra

Roselyne Bachelot, de Verdi à Corentine

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
28 juin 2019
Roselyne Bachelot, de Verdi à Corentine

Infos sur l’œuvre

Détails

Quel point commun entre Giuseppe Verdi et Corentine Sinou*, domestique puis ouvrière dans la France du début du 20e siècle ? Réponse : leur biographe, Roselyne Bachelot, et la manière dont l’écrivaine met à profit ses extraordinaires talents de conteuse pour rendre la vie de l’un comme de l’autre passionnante à lire. A bien y songer, il y a aussi une certaine similitude entre la rigueur bourgeoise obtuse de Giorgio Germont dans La traviata et la manière dont les beaux-parents de Corentine se comportèrent avec cette dernière, coupable à leurs yeux d’avoir dévoyé leur fils en l’épousant. Dans les années 1910, il était interdit à un jeune homme de bonne famille de se marier avec une servante. Le courage de Corentine, projetée dès son plus jeune âge dans un monde intraitable, peut servir d’exemple et l’on comprend, au fil des pages, pourquoi Roselyne Bachelot a choisi de raconter ce destin rude mais exceptionnel. A cette légitime admiration se mêle une part de fierté : Corentine était sa grand-mère.

* Verdi Amoureux, Flammarion 2013
Corentine, Plon 2019

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
Roselyne Bachelot © DR

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

So Romantique ! – Cyrille Dubois

L’âme de l’opéra-comique
CDSWAG

PUCCINI, Turandot, par Antonio Pappano

Une leçon puccinienne
CDSWAG

This be her Verse, par Golda Schultz et Jonathan Ware

La parole aux femmes
CDSWAG

Les dernières interviews

Renée Fleming : « À ce stade de ma carrière, tous mes rêves se sont réalisés ! »

Interview

Giovanni Antonini : « Il faut croire au pouvoir des mots »

Interview

Stanislas de Barbeyrac : « Il y aura peut-être un jour Tristan, si je suis sage »

Interview

Les derniers dossiers

Questionnaire de Proust

Dossier

Les grands entretiens de Charles Sigel

Dossier

Philippe Boesmans (1936 – 2022)

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Quand La Fenice cite Pierre Boulez

Brève

Gustavo Dudamel ou l’art de saluer

Brève

Marina Viotti et les rappeurs

Brève

Al Capone aux Folies Bergères, c’est fini

Brève