Forum Opéra

Kathleen Ferrier sings Bach & Handel

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
29 mars 2022
Immortelles incarnations

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Détails

Johann Sebastian Bach

– Messe en si mineur : Qui sedes (*),

– Passion selon Saint-Matthieu : Grief for sin [Buss und Reu] (*),

– Passion selon Saint-Jean : All is fulfilled [Es ist vollbracht] (*),

– Messe en si mineur : Agnus Dei (*),

Georg Friedrich Haendel

– Samson : Return o God of hosts (*),

– Messiah : O Thou that tellest good tidings (*),

– Judas Maccabaeus : Father of heaven (*),

– Messiah : He was despised (*),

– Atalanta : Like as the love-lorn turtle (**),

– Rodelinda : Art thou troubled ? (***),

– Serse : Ombra mai fu (***),

Johann Sebastian Bach

– Cantate BWV 11 : Ah tarry yet my dearest saviour [Lobt Gott in seinem Reichen] (****),

– Passion selon Saint-Matthieu : Have mercy, Lord [Erbarme dich] (****),

(*) London Philharmonic Orchestra

Direction musicale

Sir Adrian Boult

enregistré en 1952

(**) with Phyllis Spurr, piano (Norvegian Radio broadcasting, 1949)

(***) London Symphony Orchestra

Direction musicale

Sir Malcolm Sargent

enregistrés en 1946 et 1948

(****) National Symphony Orchestra

Direction musicale

Sir Malcolm Sargent

enregistrés en 1949 et 1946

1 CD Alto (ALC 1457), distr. Clic Musique, de 79′ 30

enregistrements d’origine Decca et EMI, remasterisés

Les rééditions des enregistrements de Kathleen Ferrier ne se comptent plus. Le label Alto nous a déjà valu trois CD de notre irremplaçable contralto (*). Cette nouvelle parution n’apporte évidemment rien que nous ne connaissions déjà, sinon sa toute première approche de la Passion selon Saint-Matthieu (1946, avec Sir Malcolm Sargent). En dehors des deux extraits de la Messe en si mineur et du célèbre Ombra mai fu, tout est chanté en anglais. Son intérêt réside dans l’illustration d’œuvres de Bach et de Haendel, dans sa générosité (79′ 30), dans la modicité de son prix, mais – surtout – dans une nouvelle restauration des originaux empruntés à Decca et à EMI.

Comment n’être pas touché par cette émission ample, par son timbre chaud, son legato et sa longueur de voix, au service d’une expression toujours juste ? Evidemment, le néophyte qui en ferait la découverte serait déconcerté par les tempi, par les timbres d’orchestres prestigieux, qui s’inscrivaient dans la tradition de l’oratorio anglais du XIXe s. Drame et prière se rejoignent, y compris dans Atalanta et Rodelinda, les frontières sont abolies entre le sacré et le profane. La ferveur et l’émotion sont bien présentes. Un témoignage irremplaçable.

La notice est indigente, centrée sur la biographie de la cantatrice. Les dates des enregistrements sont omises, que nous avons restituées.

(*) L’Orfeo de Gluck ; Das Lied von der Erde, couplé aux Rückert Lieder, comme sur le vinyle d’origine ; puis les Kindertoten Lieder, avec Frauenliebe und Leben, de Schumann, et les Vier ernste Lieder de Brahms)

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
alc-1457-cover

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Johann Sebastian Bach

– Messe en si mineur : Qui sedes (*),

– Passion selon Saint-Matthieu : Grief for sin [Buss und Reu] (*),

– Passion selon Saint-Jean : All is fulfilled [Es ist vollbracht] (*),

– Messe en si mineur : Agnus Dei (*),

Georg Friedrich Haendel

– Samson : Return o God of hosts (*),

– Messiah : O Thou that tellest good tidings (*),

– Judas Maccabaeus : Father of heaven (*),

– Messiah : He was despised (*),

– Atalanta : Like as the love-lorn turtle (**),

– Rodelinda : Art thou troubled ? (***),

– Serse : Ombra mai fu (***),

Johann Sebastian Bach

– Cantate BWV 11 : Ah tarry yet my dearest saviour [Lobt Gott in seinem Reichen] (****),

– Passion selon Saint-Matthieu : Have mercy, Lord [Erbarme dich] (****),

(*) London Philharmonic Orchestra

Direction musicale

Sir Adrian Boult

enregistré en 1952

(**) with Phyllis Spurr, piano (Norvegian Radio broadcasting, 1949)

(***) London Symphony Orchestra

Direction musicale

Sir Malcolm Sargent

enregistrés en 1946 et 1948

(****) National Symphony Orchestra

Direction musicale

Sir Malcolm Sargent

enregistrés en 1949 et 1946

1 CD Alto (ALC 1457), distr. Clic Musique, de 79′ 30

enregistrements d’origine Decca et EMI, remasterisés

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Marcel PROUST
Livre