Forum Opéra

Motets napolitains

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
9 novembre 2021
La voix, cet instrument à cordes

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

Détails

Leonardo Leo (1694-1744)

Motet : Turbido caelo mare furentes (premier enregistrement mondial)

Alessandro Scarlatti (1660-1725)

Motets : Totus amore languens et De tenebroso lacu

Nicola Antonio Porpora (1686-1768)

Motet : Regina Caeli (premier enregistrement mondial)

Anthea Pichanick, contralto

Les Accents

Direction musicale

Thibault Noally

1 CD La Música 66’

Enregistrement du 16 au 19 juillet 2019 à l’Eglise luthérienne Saint-Pierre, Paris

Cet enregistrement entend rendre hommage à trois figures majeures de l’école napolitaine, à l’époque de son apogée au XVIIIe siècle : Leo, Scarlatti et Porpora. Le fil rouge se trouve dans l’attention portée à cette forme typique de l’époque, le motet. Et si l’ambition est de rappeler que Naples a joué le même rôle essentiel que Paris et Vienne durant cette période, le défi est pris très au sérieux puisque nous avons la grande chance d’entendre les premiers enregistrements mondiaux de deux motets de Leo et de Porpora. Cette découverte ne peut qu’ajouter à l’excitation et à l’intérêt, historique, de cet enregistrement.

La composition de cet opus est d’ailleurs très lisible et accessible : trois compositeurs, quatre motets, une forme et une ville, Naples, pour centre et fil conducteur. Si les motets de Scarlatti sont sans doute les plus connus, ceux de Leo et de Porpora constituent une très belle découverte et devaient être immortalisés un jour. Il est d’ailleurs tout à fait palpable que Leo et Porpora ont été les successeurs de Scarlatti.

Anthea Pichanick, qui signe là un merveilleux premier enregistrement sur CD, restitue avec grâce et subtilité ces motets, sans jamais oublier qu’il s’agit là d’une musique d’église. Sa voix de contralto se prête tout à fait au genre, et déploie de belles palettes d’émotions, sachant passer de la vocalise énergique à la douce piété avec une étonnante facilité et toujours la même onctuosité. La chanteuse n’hésite pas à développer une certaine forme de théâtralité, sans jamais verser dans l’opératique.  Comme elle le fait remarquer dans le livret, très bien agencé, la voix est ici traitée comme un instrument comme un autre, qu’il s’agisse de la vélocité des vocalises ou de la sophistication harmonique. Le défi est largement relevé !

L’accompagnement des Accents est au diapason, grâce à l’approche d’un Thibaut Noally attentif à toutes les nuances de la partition, à ses contrastes et à son esprit spirituel qui infuse tout l’enregistrement. L’ensemble, très équilibré, déploie une grande intensité, qui n’est jamais forcée, très souvent contenue, dans une forme de retrait permanent, particulièrement élégant. C’est ainsi un sans faute pour cet excellente (re)découverte du répertoire napolitain, qui répare ainsi un fâcheux et injuste oubli historique !

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
motets-napolitains

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Leonardo Leo (1694-1744)

Motet : Turbido caelo mare furentes (premier enregistrement mondial)

Alessandro Scarlatti (1660-1725)

Motets : Totus amore languens et De tenebroso lacu

Nicola Antonio Porpora (1686-1768)

Motet : Regina Caeli (premier enregistrement mondial)

Anthea Pichanick, contralto

Les Accents

Direction musicale

Thibault Noally

1 CD La Música 66’

Enregistrement du 16 au 19 juillet 2019 à l’Eglise luthérienne Saint-Pierre, Paris

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Feu sacré, sacré feu !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Le bonheur des nymphes
Virginie THOMAS, Béatrice MARTIN
CD