Forum Opéra

Ensemble Jacques Moderne — Tours

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
12 octobre 2021
Un tour à Tours

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Etienne Moulinié

Cantate Domono canticum

Veni sponsa mea

O bone Jesu

Quatre antiennes à la Vierge

Litanies de la Vierge

André Campra

Motet Dissipa Domine

Tota pulchra es

Messe Ad majorem Dei gloria

Jean Gilles

Motet Usquequo Domine

Extraits du Requiem

Ensemble Jacques Moderne

Direction musicale

Joël Suhubiette

Tours, Eglise Saint Julien

Dimanche 10 octobre 2021 à 15 heures

Le propre de l’Ensemble Jacques Moderne est de s’occuper de musique ancienne.
Jacques Moderne était, au XVIème. siècle, à Lyon, l’un des pionniers de l’imprimerie musicale.

Un ensemble vocal porte son nom aujourd’hui afin de lui rendre hommage. Il a été fondé à Tours en 1993 par Joël Suhubiette, lequel dirige également l’ensemble les « Eléments » basé, lui, à Toulouse.

Ces deux ensembles sont l’exemple de ce qui se fait de bien en matière de musique ancienne et de musique en général en région. Grâce à ce genre d’entreprise, la musique vit, prospère et resplendit partout dans le pays. C’est la puissance de la « région ». Réjouissons-nous et encourageons !

L’Ensemble Jacques Moderne, qui s’est produit jusqu’en Amérique ou au Japon, a donné ce dimanche un concert dans sa Touraine d’origine, en l’Église Saint Julien de Tours, dans le cadre des Concerts d’Automne.


Ensemble Jacques Moderne (Photo AP)

Ce concert était, d’une certaine façon, un manifeste de la régionalisation. Car, outre que l’ensemble vocal était un ensemble régional, les compositeurs du programme étaient aussi des provinciaux des XVIIe et XVIIIe siècles : Moulinié, né à Carcassonne, Gilles né à Tarascon, Campra, né à Aix-en-Province. Et, à l’époque, il était encore plus difficile qu’aujourd’hui de s’imposer à Paris lorsqu’on ne faisait pas partie de la Cour.

Moulinié devint maître de musique de Monsieur Gaston – je veux dire de Gaston d’Orléans, fils d’Henri IV, qui avait le titre de « Monsieur ». (Bon, oublions que Moulinié mourut, ivre, en tombant dans la trappe de sa cave à vins !) Gilles eut son célèbre Requiem joué aux obsèques de Rameau et de Louis XV. Quant à Campra, il se hissa au rang d’inspecteur de l’Académie royale de musique (Opéra) et de maître de musique de la Chapelle Royale. Voilà la gloire des gens de province !

Les musiques des Moulinié, Gilles ou Campra sont pleines d’élégance, de raffinements vocaux. Pendant une heure trente, sous les hautes voûtes gothiques de l’église de Tours, on s’est laissé charmer par contours mélodiques des cantates du premier, par les dialogues vocaux des motets du second, par les beautés harmoniques des chants du troisième. Bien serrés sur nos chaises d’église, nous étions enlacés par ces voix chantées qui nous reliaient au passé. Rôle historique de la musique ! On s’est laissé soulever par la vague douce et sereine de ces chants qui nous venaient de trois ou quatre siècles en arrière. Pas de coups d’éclat, pas  de crescendos tonitruants, pas  de roulements de timbales, mais un doux délice de voix qui s’entremêlaient, s’enlaçaient, se répondaient, étaient porteuses d’harmonie et de foi. L’ensemble Moderne leur donnait vie avec un soin et un engagement admirables. Beaucoup de chanteurs passaient du rôle de choriste à celui de soliste. Nous nous garderons de détailler les mérites individuels des uns ou des autres tant ils formaient un ensemble uni.

Ce concert fut une magnifique victoire des musiciens « de province ». On était à Tours et l’on se sentait à Versailles . On ne regrettait pas notre tour à Tours .

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Etienne Moulinié

Cantate Domono canticum

Veni sponsa mea

O bone Jesu

Quatre antiennes à la Vierge

Litanies de la Vierge

André Campra

Motet Dissipa Domine

Tota pulchra es

Messe Ad majorem Dei gloria

Jean Gilles

Motet Usquequo Domine

Extraits du Requiem

Ensemble Jacques Moderne

Direction musicale

Joël Suhubiette

Tours, Eglise Saint Julien

Dimanche 10 octobre 2021 à 15 heures

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Quid sunt regna ?
Lea DESANDRE, Giulia SEMENZATO, Sidi Larbi CHERKAOUI
Spectacle