Forum Opéra

Grande messe vénitienne — Paris (Cité de la Musique)

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
4 mars 2020
Vivaldi recomposé

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Détails

Antonio Vivaldi

Introït

Psaume 44,2

I. Kyrie, RV 587

II. Gloria, RV. 589

Graduel

III. Credo, RV. 591

IV. Sanctus – contrafactum d’après le Beatus Vir RV 597/1 et le Dixit Dominus RV 807/7

V. Benedictus – contrafactum d’après le Dixit Dominus RV 807/8

VI. Agnus Dei – contrafactum d’après le Magnificat RV 610/1 et 8 et le Kyrie RV 587

Communion

Michel Corrette

Laudate Dominum de coelis

Violaine le Chenadec, soprano

Renata Pokupic, mezzo-soprano

Les Arts florissants

Direction musicale

Paul Agnew

Paris, Cité de la musique, mercredi 4 mars 2020, 20h30

Une grande messe vénitienne de Vivaldi ? « Impossible ! » s’écrieront les spécialistes, et pour cause : aucune partition complète d’une telle œuvre ne nous est parvenue. Qu’à cela ne tienne : les Arts florissants recomposent – pour reprendre un titre cher à Max Richter – une messe telle qu’elle aurait pu être créée.

Si on reconnaît aisément le Kyrie, le Gloria et le Credo, gardés tels que Vivaldi les a composés, le reste de la partition s’apparente à un pastiche. Les Sanctus, Benedictus et Agnus Dei sont ainsi ce que l’on nomme des contrafacta, c’est-à-dire des pièces musicales habillées d’un nouveau texte. Mais le pastiche est poussé plus loin encore avec le Laudate Dominum de coelis de Michel Corrette, composé à partir du « Printemps » des Quatre saisons, et qui vient clore le concert.

Ces jeux de composition et recomposition peuvent sembler tortueux à la lecture ; en revanche, leur exécution résonne de manière tout à fait cohérente : ce premier défi est donc relevé.

Pour l’occasion, Paul Agnew a réuni autour de lui un orchestre exclusivement féminin, en hommage aux musiciennes de l’Ospedale della Pietà que Vivaldi dirigeait à Venise. Le jeu est net – à l’exception de quelques inexactitudes à la trompette – voire virtuose, notamment pour les trois violons solo chez Corrette. Le continuo est également solide, mais l’orchestre semble un peu effacé, manque de contrastes frappants et de l’énergie vivaldienne qu’on attend.

On fera des remarques semblables pour le chœur : le son est beau, les attaques précises, mais on ne retrouve pas la beauté des phrasés, le brillant, le mordant auxquels les Arts florissants et leur chef nous avaient habitués. C’est d’autant plus frappant pour les spectateurs qui avaient eu la chance, en 2019, de les entendre dans ce même Kyrie et ce même Credo. On notera en revanche un très beau « Crucifixus » et un bis (les premières mesures du Gloria) très réussi.

Du côté des solistes, la soprano Sophie Karthäuser se voit remplacée par un membre du chœur, Violaine le Chenadec. La voix est jolie, bien qu’un peu mince pour remplir la salle ; elle nous livre malgré tout un « Domine Deus » très élégant et bien mené.

Le bât blesse davantage du côté de la mezzo-soprano Renata Pokupic, qui manque cruellement de projection. C’est d’autant plus dommage que son timbre semblait dessiner un contraste intéressant avec celui de sa partenaire et qu’elle semblait porter une vraie attention au texte.

Le sentiment à l’issue de ce concert est donc mitigé ; sans doute reste-t-on sur sa faim parce que les Arts florissants et Paul Agnew nous ont fait connaître des soirées plus mémorables. Nous auraient-ils rendus difficiles ?

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Antonio Vivaldi

Introït

Psaume 44,2

I. Kyrie, RV 587

II. Gloria, RV. 589

Graduel

III. Credo, RV. 591

IV. Sanctus – contrafactum d’après le Beatus Vir RV 597/1 et le Dixit Dominus RV 807/7

V. Benedictus – contrafactum d’après le Dixit Dominus RV 807/8

VI. Agnus Dei – contrafactum d’après le Magnificat RV 610/1 et 8 et le Kyrie RV 587

Communion

Michel Corrette

Laudate Dominum de coelis

Violaine le Chenadec, soprano

Renata Pokupic, mezzo-soprano

Les Arts florissants

Direction musicale

Paul Agnew

Paris, Cité de la musique, mercredi 4 mars 2020, 20h30

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Du neuf avec du vieux
Emmanuelle BASTET, Arturo CHACÓN CRUZ, Juliana GRIGORYAN
Spectacle