Sur les ondes lyriques en juillet 2019

Par Marie-Laure Machado | sam 06 Juillet 2019 | Imprimer

En juillet surgit le festival, val fertile, bal des artistes qui sèment des rêves, touchent immédiatement l’âme. Sur les ondes lyriques ils fêtent le monde, parlent la même musique, celle du spleen ou du tourment des ressouvenances, de la laideur des guerres, de l’amour et des contes, baumes merveilleux…


Dernière minute

. Depuis jeudi 4 juillet, sur Musiq3-radio : Georg Friedrich Haendel, Saül – Namur, Eglise Saint-Loup, 2019

. Depuis samedi 6 juillet, CET, Ö1-radio : Gaetano Donizetti, Anna Bolena – Liège, Opéra Royal de Wallonie, 2019

. Lundi 8 juillet, 20h CET, CatalunyaMusica-radio : Korngold, Schubert, Garcia Tomàs, Mahler, Strauss, Récital - Josep Ramon Olivé (baryton) -  Barcelone, Palau de la Musica Catalana, 2019

. Lundi 8 juillet, 20h30 CET, RAI3-radio : Mahler, Schubert, Wagner, Wesendonck Lieder – Amelia Jakobsson (soprano) – Florence, Teatro Verdi, 2019

. Mardi 9 juillet, 18h CET, BRKlassik-radio : Brahms, Schubert, Armstrong, Takemitsu, Liederabend - Sophie Rennert et Benjamin Appl - Hohenems, Schubertiade, 2019

. Mercredi 10 juillet, 20h CET, BRKlassik-radio : Bach, Schumann, Kurtag, Simpson, Concert Florian Boesch (baryton) – Reykjavik Midsummer Music, Harpa Concert House, 2019

. Mercredi 10 juillet, 20h30 CET, RAI3-radio : Gustav Mahler, Symphonie n°3 en ré mineur – Christa Mayer – Florence, Teatro del Maggio Musicale Fiorentino, 2019

. Depuis mardi 9 juillet, sur Ö1-radio, et vendredi 12 juillet, 20h CET, NPO4-radio : Franz Schubert,  Schwanengesang – André Schuen et Daniel Heide – Schwarzenberg, Schubertiade 2019  

. Jeudi 11 juillet, 18h CET, BRKlassik-radio : Stravinsky, Haydn, Gerschwin, Girl Crazy – Barbara Hannigan – Aldeburgh Festival, 2019

. Jeudi 11 juillet, 20h CET, BRKlassik-radio : Locke, Purcell, Draghi, Fantaisie - Chansons et Airs anglais – Rachel Redmond et Le Caravansérail – Regensburg, Tage Alter Musik, Reichsaal, 2019 

. Samedi 13 juillet, 20h CET, BRKlassik-livestream, BRKlassik-radio : Concert Renée Fleming et Alan Gilbert – « Klassik am Odeonsplatz » - Munich, Odeonsplatz, direct 2019

. Samedi 13 juillet, 20h CET, RAI3-radio : Richard Strauss, Die Frau ohne Schatten – Vienne, Staatsoper, 2019

. Samedi 13 juillet, 19h30 CET, RTS-Espace2-radio : Concert d’airs et ensembles d’Opéras – Arènes d’Avenches, 2019 -  Richard Strauss, Salomé – Munich, Prinzregententheater, 2019  

. Samedi 13 juillet, 19h CET, DLFKultur-radio : Franz von Suppé, Der Teufel auf Erden – Théâtre de Chemnitz, 2019

. Samedi 13 juillet, 22h25 CET, France5.tv : Ludwig van Beethoven, Symphonie n° 9 – Chorégies d’Orange, 2018

. Samedi 13 juillet, 19h30 CET, Ö1-radio : Nicolaï Rimski-Korsakov, La Jeune Fille de Pskov - Toulouse, La Halle aux Grains, 2019

. Dimanche 14 juillet, 02h CET, WCRB-radio : Giuseppe Verdi, Requiem – Tanglewood Festival, direct 2019

. Dimanche 14 juillet, 18h30 CET, Glyndebourne-streaming : Giacomo Rossini, Il Barbiere di Siviglia – Glyndebourne Festival, 2016

. Dimanche 14 juillet, 20h CET, WDR3-radio, et aussi 19h30 CET, Ö1-radio : Giuseppe Verdi, La Forza del Destino – Londres, ROH, 2019

. Dimanche 14 juillet, 20h CET, SWR2-radio : Felix Mendelssohn Bartholdy, Elias – Freiburg, Konzerthaus, 2018

. Lundi 15 juillet, 20h CET, RTS-Espace2-radio : Wolfgang Amadeus Mozart, Missa Brevis KV192 – Missa Brevis KV194 – Ave Verum Corpus – Mottete – Würzburg, Mozartfest, Kaisersaal,  2019

. Lundi 15 juillet, 20h30 CET, RAI3-radio : Berg, Bach, Mozart, Requiem – Rome, Parco della Musica, 2019

. Mardi 16 juillet, 16h CET, ROF-livestream, et ROF-facebook-livestream : Masterclass – Juan-Diego Florez – Pesaro, ROF, direct 2019

. Mercredi 17 juillet, 01h50 CET, France2.tv : Richard Strauss, Elektra – Festival d’Aix-en-Provence, 2013

. Depuis mardi 16 juillet, sur France-Musique : Musique matin – Avec Christian Merlin pour les 30 ans de la disparition d’Herbert von Karajan – Paris, Maison de la Radio, 2019

. Vendredi 19 juillet, 20h CET, Musiq3-radio, RTS-Espace2-radio : Di Castri, Dvorak, Janacek, Soirée d’Ouverture des BBC PROMS 2019 – Londres, Royal Albert Hall, direct 2019

. Vendredi 19 juillet, 21h CET, RAI3-radio : Georges Bizet, Carmen – Macerata Opera Festival, Sferisterio, première direct 2019

. Samedi 20 juillet, 20h20 CET, Bayerischestaatsoper-tv : Broadway Hits – Golda Schultz – Thomas Hampson – Kirill Petrenko – Munich, Staatsoper, direct 2019

. Samedi 20juillet, 21h CET, RAI3-radio : Giuseppe Verdi, Macbeth – Macerata Opera Festival, Sferisterio, première direct 2019

. Samedi 20 juillet, 19h CET, DLFKultur-radio : Christoph Willibald Gluck, Antigono – Bayreuth, Internationale Gluck Festspiele, Markgräfliches Opernhaus, 2019

. Samedi 20 juillet, 19h30 CET, RTS-Espace2 : Giuseppe Verdi, Otello – Vienne, Staatsoper, 2019

. Samedi 20 juillet, 20h CET, HR2Kultur, SWR2, NDRKultur : « Maria Domenica Polon – de Venise à Arolsen » - Robin Johanssen (sop) – La Folia – Bad Arolsen, Barock Festspiele, 2019


►Samedi 6 juillet, 13h CET, France-Musique : Offenbach, un frétillant bicentenaire – par François-Xavier Szymczak – Paris, Maison de la Radio, tous les samedis de juillet et août 2019 (durée 1h)

Des séries en chapelet, didactiques et festives, pour égayer notre été sur France-Musique. Comme le rosé du festivalier, elles se sirotent chaque week-end des mois de juillet et août. François-Xavier Szymczak célèbre « Le roi Offenbach » dans son feuilleton « Offenbach, un frétillant bicentenaire », tous les samedis de 13 à 14 heures. Bruno Messina, lui , chronique l’aventure de la vie fantastique d’Hector Berlioz dans « Un été avec Berlioz », en occupant la même tranche horaire mais le dimanche. Et, les trois siècles et demi de la « Grande Boutique » qu’affectionnait Verdi seront détaillés par Jérémie Rousseau dans « L’Opéra de Paris, toute une histoire ! », à 16 heures, chaque samedi comme chaque dimanche. Enfin, dans leurs « Mémoires d’Opéra », Hugues Gall, les dimanches de juillet de 11 à 12 heures, et Raymond Duffaut en août retraceront leurs carrières de bâtisseurs de l’opéra en France. Vous trouverez les liens pour ces émissions à leurs dates respectives.

►Samedi 6 juillet, 16h CET, France-Musique : L’Opéra de Paris, toute une histoire ! – par Jérémie Rousseau – Paris, Maison de la Radio, tous les samedis et dimanches de juillet et août 2019 (durée 1h)

►Samedi 6 juillet, 21h CET, Operavision, TeatroReal-facebooklive, TeatroReal-palcodigital-livestream : Giuseppe Verdi, Il Trovatore – Madrid, Teatro Real, direct 2019

Cinq voix splendides pour le romantisme exaspéré d’Il Trovatore à Madrid : tout d’abord la rigoureuse mais ardente Maria Agresta (Leonora), puis, le Manrico palpitant, cantabile sans modération de Francesco Meli, toute la noblesse verdienne de Ludovic Tézier (Conte di Luna), la magistrale Ekaterina Semenchuk (Azucena), enfin le velours ébène de Roberto Tagliavini pour Ferrando. Un grand spécialiste de l’œuvre les dirige, Maurizio Benini, dans la mise en scène de Francisco Negrin, qui raconte l’histoire, sans la transposer, à travers des flashbacks et les fantômes du passé d’Azucena, (sa mère, son enfant brûlé, rôles muets), dans un décor abstrait, unique, où les effets lumineux fascinent.

►Samedi 6 juillet, 20h CET, Bayerischestaatsoper.tv : Richard Strauss, Salomé – Munich, Bayerischestaatsoper, direct 2019 (durée 2h)

Marlis Petersen est une des chanteuses préférées de Kirill Petrenko, qui dirige ici sa prise de rôle en Salomé ; et comme on le comprend en écoutant son CD – « Anders Welt » ! Si vous y rajoutez le galvanisant Jochanaan de Wolfgang Koch et les très distingués Wolfgang Asperger-Sperrhacke (Hérode), Michaela Schuster (Hérodias), Pavol Breslik (Narraboth), les forces sonores sauvages, la sensualité toxique, la puissante expressivité du 3e opéra de Richard Strauss domineront, sans aucun doute, cette production. Krystof Warlikovski met en scène un huis-clos, dans un milieu juïf des années 1940, où tous sont condamnés. Sa Salomé embrasse une tête de Jochanaan, tirée d’une imprimante 3D. Il a été royalement et banalement conspué le soir de la première…  

►Samedi 6 juillet, 20h CET, France-Musique : Giuseppe Verdi, I Masnadieri Milan, Teatro alla Scala, 2019 (durée 3h)

►Samedi 6 juillet, 20h CET, BRKlassik-radio : Georg Friedrich Haendel, Susanna – Halle, Haendel Festspiele, 2019 (durée 3h)

►Dimanche 7 juillet, 20h30 CET, RAI3-radio, et Ö1-radio : Franz Schubert, Messe en mi bémol majeur  – Intende Voci, mottet – Stainz, Eglise Paroissiale, Styriarte, direct 2019 (durée 1h30)

►Dimanche 7 juillet, 19h CET, BRKlassik-radio : Christoph Willibald Gluck, Récital Karina Gauvin et Max Emanuel Cencic – Nuremberg, Festival International Gluck, 2019 (durée 2h)

►Dimanche 7 juillet, 13h CET, France-Musique : Un été avec Berlioz – par Bruno Messina – Paris, Maison de la Radio, tous les dimanches de juillet et août 2019 (durée 1h)

►Dimanche 7 juillet, 11h CET, France-Musique : Mémoires d’Opéra – par Hugues Gall – Paris, Maison de la Radio, tous les dimanches de juillet 2019 (durée 1h)    

►Lundi 8 juillet, 22h CET, France-Musique, et mercredi 10 juillet, 22h45 CET, Arte-tv, puis sur Arteconcert : Wolfgang Amadeus Mozart, Requiem – Festival d’Aix-en-Provence, Théâtre de l’Archevéché, première-direct le 8 juillet et en léger différé le 10 juillet 2019 (durée 1h30)

Pour ouvrir les réjouissances, Pierre Audi nous fait prendre le « virage dans la continuité » annoncé, en honorant Mozart, inspirateur immuable du Festival d’Aix. Son célèbre Requiem est mis en scène, sous des formes inexplorées, par un tandem artistique remarquable. « Fasciné par les merveilles oubliées des grands compositeurs », le chef Raphaël Pichon révèle l’écriture musicale de l’œuvre en intercalant entre chaque mouvement des pièces peu connues de Mozart et des chants grégoriens. Romeo Castellucci, lui, met en scène une méditation sur les cycles de vie et de mort, colorée, symbolique, qui unit danseurs aux chœur et orchestre Pygmalion, ainsi qu’aux solistes : Siobhan Stagg, Sara Mingardo, Martin Mitterrutzner, Luca Tittoto, Chadi Lazreq ou Elias Pariente.

►Mardi 9 juillet, 21h30 CET, Arteconcert, France.tv, France-Musique : Giacomo Puccini, Tosca – Festival d’Aix-en-Provence, Théâtre de l’Archevéché, direct (durée 2h40)

« E lucevan le rimembranze » (et brillaient les souvenances) semble nous raconter la mise en scène de Christophe Honoré pour la première Tosca du Festival d’Aix. L’inoubliable Catherine Malfitano, qui a obtenu un Emmy Award pour sa diva Floria en 1992, y incarne une cantatrice d’hier, nostalgique de ses succès, mais transmettant son art et son amour de l’art aux chanteurs d’aujourd’hui, ici Joseph Calleja, Mario aux héroïques « Vittoria ! » et Angel Blue, pour la première fois en France et dans sa première Tosca. Christophe Honoré ranime ainsi les souvenirs de l’immortelle Callas, Tosca de légende, notamment dans le spectacle de Terrence McNally, « Master Class », donné au Théâtre Antoine en 1997 puis 1999. Et n’oublions pas le perfide Scarpia, interprété par le solide Alexey Markov, comme Daniele Rustioni à la direction musicale.

►Mardi 9 juillet, 20h CET, Operavision : Wolfgang Amadeus Mozart, Le Nozze di Figaro – Londres, ROH, direct 2019

►Mercredi 10 juillet, 20h CET, France-Musique : Adam Maor,  Les Mille Endormis – Festival d’Aix-en-Provence, Théâtre du Jeu de Paume, direct 2019 (durée 1h15)

Fiction poétique en hébreu, mais aussi leçon de morale à l’humour délicat, Les Mille Endormis, du compositeur Adam Maor et du librettiste-metteur en scène Yonatan Lévy, tous deux israéliens, dépeint un pays disloqué, dont le pouvoir politique refuse de considérer le multiculturalisme. Cet opéra de chambre, pour quatre solistes, seize instrumentistes et musique électronique réalisée par l’Ircam, est en création mondiale à Aix. La très jeune cheffe Elena Schwarz y dirige l’ensemble United Instruments of Lucilin, ainsi que Tomasz Kumiega, Gan-ya Ben-gur Akselrod, David Salsbery Fry et Benjamin Alunni, pour le plateau vocal.

►Jeudi 11 juillet, 20h30 CET, RAI3-radio : Janáček, Mahler, Berlioz, La Mort de Cléopâtre – Anna Caterina Antonacci – Turin, Auditorium, 2019

►Jeudi 11 juillet, 20h CET, Arteconcert, et France-Musique : Kurt Weill, Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny – Festival d’Aix-en-Provence, Grand Théâtre de Provence, direct 2019 (durée 3h10)

►Jeudi 11 juillet, 20h CET, NDRKultur-radio : Pietro Mascagni, Ruggero Leoncavallo, Cavalleria Rusticana – Pagliacci – Hanovre, Neuen Rathaus im Mashpark, direct 2019 (durée 4h)

►Vendredi 12 juillet, 19h CET, StuttgartStaatsoper-livestream : Arrigo Boito, Mefistofele – Stuttgart, Staatsoper, direct 2019 (durée 2h45)

A l’instar d’Arrigo Boito, qui défia les traditions artistiques italiennes dans les années 1860, les avant-gardistes Alex Ollé (mise en scène) et Alfons Flores (décor) nous proposent une lecture anticonformiste de son singulier Mefistofele, créée à Lyon en 2018. Dans une carcasse colossale à deux plateaux, entre film d’horreur et science-fiction, Faust (Antonello Palombi), cadre d’entreprise d’un grand laboratoire, est égorgé, Margherita-Elena (Olga Busuioc) passe à la chaise-électrique et Mefistofele (Mika Karès), psychopathe délirant, agent d’entretien dudit laboratoire, a le cœur arraché. Avec flamme et rigueur, le chef Daniele Callegari nous emporte dans cette vision quelque peu apocalyptique.

►Vendredi 12 juillet, 20h CET, France-Musique : Wolfgang Rihm, Jacob Lenz – Festival d’Aix-en-Provence, Grand théâtre de Provence,  direct 2019 (durée 1h15)

►Vendredi 12 juillet, 20h CET, SR2-radio : Récital Diana Damrau – Francfort, « Heitere Muse », Alte Oper, direct 2019 (durée 2h30)

►Samedi 13 juillet, 20h CET, Radio-Clàsica : Amadeo Vives, Dona Francisquita - Madrid, Teatro de la Zarzuela, 2019 (durée 3h)

►Dimanche 14 juillet, 20h55 CET, France2.tv, et France-Inter RAI3-radioMusiq3-radio: Concert de Paris – 14 juillet 2019 – Paris, Tour Eiffel, direct 2019 (durée 3h)

Pour sûr, les ondes lyriques sont des lyricomanes militantes ! (Vous trouverez la définition adéquate et tordante de « lyricomane » au n°52 des100Maux de l’Opéra de Christophe Rizoud, dans la collection Via Appia.) Elles aiment faire goûter les charmes du chant lyrique à tout un chacun et chérissent donc ces concerts aux vastes auditoires, comme Musiques en Fête à Orange ou ce Concert de Paris du 14 juillet, où vous entendrez cinq de nos astres vénérés : Aleksandra Kurzak, Roberto Alagna, René Pape, Gaëlle Arquez, Jakub Józef Orliński, trois étoiles instrumentistes : Katia Buniatishvili, Xuefei Yang, Gautier Capuçon, les Maîtrise et Chœur de Radio-France, ainsi que l’Orchestre National de France, sous la direction d’Alain Altinoglu.

►Mercredi 17 juillet, 20h CET, France-Musique : Johann Paul Aegidius Martini, Messe des Morts – Hector Berlioz, Messe Solennelle – Festival de Montpellier, Corum – Opéra Berlioz,  direct 2019 (durée 3h)   

►Jeudi 18 juillet, 19h30 CET, BRKlassik-radioRAI3-radio, et Ö1-radio : Jules Massenet, Don Quichotte – Bregenz, Festspielhaus, première direct 2019 (durée 2h30)

Une des délices de ce mois de juillet : la retransmission de Don Quichotte, l’attendrissant, le poétique chevalier à la triste figure, le « baume apaisant » d’un Jules Massenet malade au moment de sa composition en 1909. Cet opéra des plus sensibles, aux styles musicaux complexes, dont l’inspiration espagnole pour la voluptueuse comme mélancolique courtisane Dulcinée, est mis en scène à Bregenz, par Mariame Clément, avec Daniel Cohen à la baguette et un plateau vocal soigné : Anna Goryachova (Dulcinée), Gabor Bretz (Don Quichotte), et David Stout (Sancho), pour ne citer qu’eux.

►Samedi 20 juillet, 20h CET, CatalunyaMusica-radio : Giuseppe Verdi, Luisa Miller – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, direct 2019 (durée 3h)

►Samedi 20 juillet, 22h20 CET, France5.tv, et France.tv : Giuseppe Verdi, Il Trovatore – Festival des Arènes de Vérone, 2019

►Dimanche 21 juillet, 11h CET, medici.tv, et RTS-Espace2-radio : Récital Jakub Józef Orliński et Michal Biel – Festival de Verbier, Eglise, direct 2019

L’étoile des jeunes contre-ténors, Jakub Józef Orliński, grimpe à Verbier, pour la première fois, conquérir les festivaliers par les finesses de son art. Son compatriote, le pianiste Michal Biel, l’accompagne, dans un programme enthousiasmant de musique lyrique baroque, Haendel et Purcell, ainsi que d’œuvres de compositeurs polonais des 20e et 21e siècles, Szymanovski, Baird et Lukaszewski.

►Dimanche 21 juillet, 18h25 CET, Arte.tv, Arteconcert : Weber, Schumann, Schubert, Concert René Pape – Ivor Bolton – Festival de Dresde, 2019 (durée 45mn)

►Lundi 22 juillet, 18h CET, medici.tv, et RTS-Espace2-radio : Richard Strauss, Die Frau Ohne Schatten – Festival de Verbier, Salle des Combins, direct 2019

Découvrir Richard Strauss par Die Frau Ohne Schatten fut un épisode palpitant, précieux dans la vie de votre commentatrice ! « L’esthétique de la fantasmagorie de cet opéra, sa conception du timbre, la démultiplication des images dans l’orchestre passionnent » a écrit en substance le compositeur Philippe Manoury. A Verbier, maestro Valery Gergiev nous emporte dans ce conte féérique et mystérieux, dirigeant un plateau vocal extraordinaire : « l’incontournable Nina Stemme (Die Färberin), Matthias Goerne (Barak), Brandon Jovanovich (Die Kaiser), Emily Magee (Die Kaiserin), Evelyn Herlitzius ( Die Amme) et Bogdan Baciu ( Der Geisterbote).

►Mardi 23 juillet, 18h CET, BRKlassik-radio : Georg Friedrich Haendel, Agrippina – Festival de Munich, Prinzregententheater, première direct 2019 (durée 4h)

►Mercredi 24 juillet, 20h CET, RTS-Espace2-radio : Soirée « Berlin 1938 » - Thomas Hampson – Daniel Hope - Festival de Verbier, Eglise, direct 2019

Le violoniste Daniel Hope a construit une traversée de l’année 1938, à Berlin et au-delà, année où commence la barbarie nazie envers les juïfs allemands. Cet assemblage d’œuvres de Mendelssohn, Bach, Eisler, Jurmann, Heymann, Schukoff, musiques classiques, populaires, cabaret…sont interprétées par Stéphane Logerot (contrebasse), Horst-Maria Merz (chansonnier-piano), Jean-Efflam Bavouzet (piano) et, enfin, notre bouleversant baryton Thomas Hampson, toujours épris de répertoires composites.     

►Mercredi 24 juillet, 20h CET, France-Musique : Vincent D’Indy, Fervaal – Montpellier, Festival de Radio-France-Occitanie, Le Corum - Opéra Berlioz, direct 2019 (durée 2h30)

Le Festival de Montpellier, qui fête les musiques du Nord cette année, ressuscite le très rare opéra de Vincent D’Indy, Fervaal, inspiré d’une légende suédoise transplantée dans les Cévennes, région d’origine du compositeur. Le ténor Michael Spyres, qui aime à repousser ses limites, se réjouit de « chanter Fervaal, qui revient à chanter Tristan deux fois d’affilée » ! S’ajoutent à lui trois autres protagonistes de luxe : Gaëlle Arquez (Guilhen), Jean-sébastien Bou (Arfagard), Elisabeth Jansson (Kaito), et une flopée de seconds rôles, sous la direction de Michael Schonwandt. Pertinemment étiquetée de « wagnérisme français », cette partition ample, intense, ici en version concert, devrait être éditée en CD - Warner Classics. On ne trouve actuellement que l’excellent enregistrement du label Malibran.

►Jeudi 25 juillet, 19h CET, medici.tv, et RTS-Espace2-radio : Johannes Brahms, Vier ersnte Gesänge – Anton Bruckner, Symphonie n°9 en ré mineur – Festival de Verbier, Salle des Combins, direct 2019

La plupart du temps les « Quatre chants sérieux » de Brahms sont donnés pour chant et piano. Matthias Goerne, qui a d’ailleurs enregistré le cycle en 2016 avec Christoph Eschenbach au piano, les interprète ici dans sa version orchestrale sous la direction de Franz Welser-Möst. Le sombre et douloureux voyage de ces versets bibliques semble être destiné aux profondeurs vocales du baryton, à sa ligne de chant qui sait  pétrir merveilleusement tendresses comme tourments. Suivra la Symphonie n°9 de Bruckner, composée elle aussi en 1896, son œuvre ultime, « destinée à Dieu ».

►Jeudi 25 juillet, 15h CET, BRKlassik-radio, Radio-Clàsica, WDR3-radio, HR2Kultur-radio : Richard Wagner, Tannhaüser – Bayreuth, Bayreuther Festspiele, première direct 2019 (durée 6h30)

►Vendredi 26 juillet, 21h CET, France-Musique : Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes – Festival de Beaune, Cour des Hospices, direct 2019

►Vendredi 26 juillet, 16h CET, BRKlassik-radio, Radio-Clàsica : Richard Wagner, Lohengrin – Bayreuth, Bayreuther Festspiele, première direct 2019 (durée 5h30)

►Samedi 27 juillet, 22h20 CET, France5.tv, et France.tv : La Nuit Espagnole – Passage des Arts - Chorégies d’Orange, Théâtre Antique, 2019 (durée 2h10)

« Ce n’est pas une compagnie qui danse, c’est un peuple qui danse » disait de sa troupe le danseur-chorégraphe Antonio Gades. Et c’est tout le peuple espagnol qui chante et danse ce soir, à Orange, dans une production orchestrée par notre légendaire Placido Domingo. Aux ballets cultes de l’actuelle Fundación Antonio Gades s’unissent, dans des airs de zarzuela et divers chants hispaniques, les forces généreuses, le génie impétueux de la soprano portoricaine Ana-Maria Martinez, du ténor de Xérèz Ismael Jordi, ainsi que d’un certain madrilène-mexicain, je veux parler de Placido Domingo. A la baguette, encore un espagnol : Olivier Diaz !

►Samedi 27 juillet, 19h CET, DLFKultur-radio : Gioachino Rossini, Matilde di Shabran, o sia Bellezza e Cuor di Ferro – Festival de Bad-Wilbad, Trinkhalle, direct 2019 (durée 3h)

Explorateur résolu des régions rossiniennes les moins interprétées, « Rossini-In-Wilbad » produit, en première allemande, Matilde di Shabran, dans sa version complète de 1821 dirigée par José Miguel Pérez-Sierra et mis en scène par Stefania Bonfadelli, dans un cadre années 1970. Reprendre le rôle de Corradino derrière Juan-Diego Floréz, qui y fut éblouissant à Pesaro en 1996, 2004, puis 2012, avec DVD en 2013, et en 2008 à Londres, est chose difficile mais Michele Angelini a toutes les qualités pour y parvenir ; comme brilleront très certainement, en Matilde et Edoardo respectivement, Sara Blanch et Victoria Vayorava, deux rossiniennes habituées du festival, et, pour le reste du cast vocal :  Giulio Mastrototaro, Emanuel Franco, Riccardo Seguel Iturra, Diletta Scandiuzzi, Shi Zong.

►Samedi 27 juillet, 16h CET, Radio-Clàsica : Richard Wagner, Die Meistersinger von Nürnberg – Bayreuth, Bayreuther Festspiele, première direct 2019 ( durée 7h)

►Samedi 27 juillet, 18h CET, BRKlassik-radio, Ö1-radio : Wolfgang Amadeus Mozart, Idomeneo – Festival de Salzbourg, première direct 2019 (durée 5h)

►Samedi 27 juillet, 21h CET, France-Musique : Henry Purcell, The Fairy Queen – Festival de Beaune, Cour des Hospices, direct 2019

►Dimanche 28 juillet, 21h15 CET, TCFwebTV : Giuseppe Verdi, La Traviata – Gênes, Teatro Carlo Felice, 2019

►Lundi 29 juillet, 21h30 CET, France5.tv, France-Musique : Gustav Mahler, Symphonie des Mille – Chorégies d’Orange, Théâtre Antique, direct 2019

►Jeudi 1er août, 16h CET, BRKlassik-radio : Richard Wagner, Tristan und Isolde – Bayreuth, Bayreuther Festspiele, première direct 2019 (durée 6h)  

►Jeudi 1er août, 20h CET, NDRKultur-radio, SWR2-radio : Franz Schubert,  Schwanengesang – André Schuen et Daniel Heide – Schwarzenberg, Schubertiade 2019 (durée 2h30)   


Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay voir les ondes lyriques de juin 2019


 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager