Forum Opéra

Décès de Michael Hampe

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
22 novembre 2022
Décès de Michael Hampe

Infos sur l’œuvre

Détails

Né en 1935, le metteur en scène allemand Michael Hampe avait fait ses débuts au théâtre en tant qu’acteur et metteur en scène au début des années 60 en Allemagne et en Suisse (notamment au Théâtre de Berne entre 1963 et 1965). Doté d’une solide formation musicale (il avait pratiqué le violoncelle dans une formation de chambre lors de ses études à l’Université de Syracuse à New York), il se consacre progressivement à mise en scène d’opéra et à la direction d’institutions lyriques : Mannheim (72-75) puis Cologne pendant 20 ans, et créée le Festival de Dresde après la réunification. Sa délicieuse production d’Il matrimonio segreto de Cimarosa, créée à Cologne en 1979, est donnée dans de nombreux théâtres de part le monde (notamment à Paris en 1984, à Favart, dans le cadre de la saison de l’Opéra de Paris). Il fut également membre du conseil d’administration du Festival de Salzbourg de 1983 à 1990 où il met en scène Così fan tutte (1982, Muti), Il ritorno d’Ulisse in patria dans l’adaptation de Hans Werner Henze (Tate, 1985), Don Giovanni (1987, von Karajan), La Cenerentola (1988, Chailly) et enfin Le Nozze di Figaro (1991, Haitink). A Paris, il a également donné un Tristan und Isolde (Garnier, 1985) surtout remarquable par sa distribution vocale, et un angoissant Turn of the screw (Favart, 1986). Sa production colognaise de La Gazza ladra a également été montée au Théâtre des Champs-Elysées en 1988, mais réglée par Florian Leibrecht. Ses productions étaient généralement d’un grand classicisme et très respectueuses des livrets.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
© Oper Köln

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]