Forum Opéra

MOZART, Die Zauberflöte — Bregenz

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
27 juillet 2014
David Pountney quitte Bregenz sur un triomphe

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

Opéra (Singspiel) en deux actes

Livret d’Emanuel Schikaneder

Créé à Vienne (Theater Auf der Wieden) le 30 septembre 1791

Détails

Mise en scène
David Pountney
Décors et vidéo
Johan Engels
Costumes
Marie-Jeanne Lecca
Marionnettes
Blind Summit Theatre – Mark Down et Nick Barnes
Lumières
Fabrice Kebour
Son
Wolfgang Fritz

Tamino
Rainer Trost
Pamina
Gisela Stille
Papageno
Marcus Brück
Papagena
Hanna Herfurtner
Sarastro
Alfred Reiter
La Reine de la Nuit
Kathryn Lewek
Monostatos / Premier homme armé
Martin Koch
Première Dame
Maraike Schröter
Deuxième Dame
Sabrina Kögel
Troisième Dame
Bernadett Fodor
L’Orateur / Deuxième homme armé
Eike Wilm Schulte
Prêtre (acteur)
Eleftherios Chladt
Trois garçons
Jana Baumeister
Eva Dworschak
Dymfna Meijts

Wiener Symphoniker
et Prager Philarmonischer Chor
Direction musicale
Hartmut Keil

69e festival, scène flottante, Bregenz, dimanche 27 juillet 2014, 21 h 15

Seulement une petite demi-heure de pluie au début du premier acte, on est loin du déluge de l’an dernier.  Bien sûr, l’effet de surprise de ce spectacle hors du commun (voir la visite des coulisses) joue moins à la seconde vision, mais la mise en scène de David Pountney, qui quitte la direction artistique de Bregenz sur ce triomphe, garde toutes ses qualités : un équilibre s’y trouve savamment maintenu entre le conte pour enfants, avec alternance d’éléments effrayants et divertissants, et le conte fantastique (genre « road movie ») pour adultes. Le côté féérique reste bien sûr fondamental, mêlant quantité d’effets spéciaux et pyrotechniques , et le magnifique travail de nombreux acrobates en tous genres parfaitement synchronisés, tout particulièrement dans la scène du glockenspiel.


© Bregenzer Festspiele / Anja Köhler

Par rapport à l’an dernier, les espèces de ptérodactyles des Dames de la Nuit ont encore gagné en finesse de manipulation, un vrai régal. Nouveauté, leur sont opposés deux grands oiseaux des îles facétieux, l’un pour Papageno, l’autre pour Papagena : ces deux marionnettes, merveilleusement animées, vivent parallèlement leur vie de couple d’oiseaux ; mais peut-être attirent-elles trop l’attention sur elles au détriment des deux chanteurs. Les trois enfants sont devenus, quant à eux, trois énormes baigneurs genre celluloïd, parfaitement hideux au point d’en être dérangeants.

Le chef Hartmut Keil, très habitué de Bregenz, mène ses excellents chœurs et orchestre à un rythme soutenu, fait de légèreté et de précision. En effet, on ne constate pas le moindre décalage, alors que les musiciens se trouvent à une centaine de mètres de la scène, dans un local clos, et que les chanteurs ne voient le chef que par l’intermédiaire de grands écrans vidéo (et vice versa). Le Papageno truculent mais aussi tout en finesse de Marcus Brück, fort bien chanté, est tout simplement désopilant, et sa Papagena (Hanna Herfurtner) bien assortie : il est certain qu’avec les oiseaux qui virevoltent autour d’eux, ils captent toute l’attention. On retrouve avec plaisir le Sarastro d’Alfred Reiter et le Monostatos de Martin Koch. Rainer Trost, que l’on a vu à Paris dans les années 90 dans des rôles mozartiens, est un Tamino appliqué, aux côtés d’une Pamina (Gisella Stille) plus vive. Enfin, la Reine de la Nuit de Kathryn Lewek n’a pas froid aux yeux, surtout lorsqu’elle est propulsée par un vérin à 10 mètres de haut, ce qui lui permet de faire des vocalises de haut vol !

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Opéra (Singspiel) en deux actes

Livret d’Emanuel Schikaneder

Créé à Vienne (Theater Auf der Wieden) le 30 septembre 1791

Détails

Mise en scène
David Pountney
Décors et vidéo
Johan Engels
Costumes
Marie-Jeanne Lecca
Marionnettes
Blind Summit Theatre – Mark Down et Nick Barnes
Lumières
Fabrice Kebour
Son
Wolfgang Fritz

Tamino
Rainer Trost
Pamina
Gisela Stille
Papageno
Marcus Brück
Papagena
Hanna Herfurtner
Sarastro
Alfred Reiter
La Reine de la Nuit
Kathryn Lewek
Monostatos / Premier homme armé
Martin Koch
Première Dame
Maraike Schröter
Deuxième Dame
Sabrina Kögel
Troisième Dame
Bernadett Fodor
L’Orateur / Deuxième homme armé
Eike Wilm Schulte
Prêtre (acteur)
Eleftherios Chladt
Trois garçons
Jana Baumeister
Eva Dworschak
Dymfna Meijts

Wiener Symphoniker
et Prager Philarmonischer Chor
Direction musicale
Hartmut Keil

69e festival, scène flottante, Bregenz, dimanche 27 juillet 2014, 21 h 15

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Quintessence du Lied
Patricia NOLZ, Florian BOESCH
Spectacle