Forum Opéra

Lundi musical — Paris (Athénée)

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
16 mars 2022
Pass obligatoire à l’Athénée

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Détails

Stephen Sondheim

Any moment

Benjamin Britten

The crocodile

Camille Saint-Saëns

Le pas d’arme du roi Jean

Henri Duparc

L’invitation au voyage

Franz Liszt

Gastibelza

Franz Schubert

Erlkönig

Doppelgänger

Wanders Nachtlied

An Schwanger Kronos

Carl Loewe

Edward

Mike Stroller

L’homme à la moto

Stephen Sondheim

No one is alone

Chansons traditionnelles australiennes

Damien Pass, baryton

Alphonse Cemin, piano

Paris, Théâtre de l’Athénée

Lundi 14 mars, 20 h

Lundi soir, au Théâtre de l’Athénée à Paris, le Pass était obligatoire. Non, pas le pass sanitaire : le… Damien Pass – chanteur franco-australien habitué des scènes lyriques françaises !

Pass passait à l’Athénée dans un récital de mélodies et Lieder.

Son style est davantage « comédie musicale » que « mélodie française ».

Même si sa voix caverneuse au timbre inégal n’a pas la pureté stylistique qu’on attend dans le répertoire mélodique, il nous a quand même séduits. Car son propos n’était pas de donner un récital « classique » mais de transformer ses mélodies en petites scènes dans lesquelles il faisait vivre des personnages. Et, sous cet aspect-là, il nous a convaincus. Bon, nous oublierons une Invitation au voyage de Duparc au style torturé. Mais, à part cela, il nous convainquit en donnant vie aux personnages du père, du fils et du roi des aulnes dans le célèbre Lied de Schubert. Il nous fit entendre le dialogue entre un meurtrier et sa mère dans une mélodie de Carl Loewe, il dégaina « l’Homme à la carabine »  de Liszt (Gastibelza, sur un poème de Hugo que reprendra Brassens). ll fit vrombir l’ Homme à la moto (oui, celui d’Edith Piaf !), il fit sortir de leurs gongs le vagabond ou l’assassin contenus dans les songs américaines de Bolcom ou Sondheim. Belle galerie de bad boys !

Pour donner du relief à tous ces personnages, Damien Pass puisait dans les intonations sombres de sa voix caverneuse ou dans les suaves douceurs de sa voix de tête.

Luxe rare dans un récital de mélodies, on eut droit à des surtitrages.

En bouquet final, une série de chansons traditionnelles australiennes, excellemment harmonisées par Arthur Lavandier.

Le pianiste Alphonse Cemin accompagna tout cela d’un jeu fin, aiguisé, précis.

Au final, ce fut une bonne soirée qu’on passa avec Pass !

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Stephen Sondheim

Any moment

Benjamin Britten

The crocodile

Camille Saint-Saëns

Le pas d’arme du roi Jean

Henri Duparc

L’invitation au voyage

Franz Liszt

Gastibelza

Franz Schubert

Erlkönig

Doppelgänger

Wanders Nachtlied

An Schwanger Kronos

Carl Loewe

Edward

Mike Stroller

L’homme à la moto

Stephen Sondheim

No one is alone

Chansons traditionnelles australiennes

Damien Pass, baryton

Alphonse Cemin, piano

Paris, Théâtre de l’Athénée

Lundi 14 mars, 20 h

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

L’arbre généalogique de Wagner
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Danse pour la fin du monde
Nicky SPENCE, Jaquelyn STUCKER, Clive BAYLEY
Spectacle
Réjouissante soûlographie
Pietro SPAGNOLI, Carolina LÓPEZ MORENO, Marianna PIZZOLATO
Spectacle