Forum Opéra

Récital Adèle Charvet — Paris (Gaveau)

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
1 juin 2022
La vérité sur l’amour

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Détails

Tell me the truth about love, Cabaret Songs, Britten

Johnny, Cabaret Songs, Britten

Je te veux, Erik Satie

Amor, Cabaret Songs, Bolcom

Nocturne, Four Songs, Barber

Animal passion, Natural Selection, Heggie

Long time ago, Old American Songs, Copland

Aux officiers de la garde blanche, Trois poèmes de Louise de Vilmorin, Poulenc

C’est ainsi que tu es, Métamorphoses, Poulenc

Funeral blues, Britten

Heart we will forget him, 12 poems by Emily Dickinson, Copland

Heart we will forget him, 6 poems by Emily Dickinson, John Duke

Je nommerai ton front, Miroirs Brûlants, Poulenc

Je ne t’aime pas, Weill

The desire for hermitage, Hermit Songs, Barber

Waitin, Cabaret Songs, Bolcom

Calypso, Cabaret Songs, Britten

BIS

La grosse dame chante, Aboulker (création mondiale sur un poème de Jean Pellerin)

Chemins de l’amour, Poulenc

Amor, Cabaret Songs, Bolcom

Adèle Charvet, mezzo-soprano

Antoine Palloc, piano

Paris, Salle Gaveau, mardi 31 mai 2022, 20h30

Le dernier concert de la saison de l’Instant lyrique, donné Salle Gaveau, nous promettait quelque chose d’extraordinaire : connaître la vérité en amour ! « Tell me the truth of love » – car le titre était en anglais.

Vous voyez l’importance du sujet !

C’est Adèle Charvet qui prit les choses en mains.

Notre belle jeune mezzo nationale, titulaire d’une Victoire de la musique, possède une voix aux graves magnifiques, aux contours colorés, au phrasé musical, au timbre fruité. Ses aigus sont moins affirmés. Elle donne à son chant du caractère, de l’intensité, de la malice.

Le programme de la soirée était franco-anglo-américain. Le résultat fut inégal. Avec un tel sujet, on aurait imaginé une succession d’airs ruisselant de sentiments, de rythmes déhanchés, d’harmonies sensuelles, de mélodies fleuries, bref des musiques qui vous prennent par la main ou vous chavirent le cœur. Ce n’est pas cela qu’on ressentit en entendant certains airs de Britten, Bolcom, ou Heggie. Ces airs-là passèrent de manière indifférente, sans que le public vibre vraiment.

D’autres, au contraire, soulevèrent les bravos. Sans être chauvin, parmi ceux-ci se trouvaient les airs français. Des frissons amoureux passèrent au long de « Je te veux » de Satie ou les « Chemins de l’amour » de Poulenc (donnés en bis). Réputation jamais démentie des french lovers !

Antoine Palloc était au piano. Cet accompagnateur ne ménage ni sa virtuosité, ni ses effets, donne du caractère à sa musique et participe intensément à l’action.

Alors, « do you tell me the truth of love » ? That is the question !

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Tell me the truth about love, Cabaret Songs, Britten

Johnny, Cabaret Songs, Britten

Je te veux, Erik Satie

Amor, Cabaret Songs, Bolcom

Nocturne, Four Songs, Barber

Animal passion, Natural Selection, Heggie

Long time ago, Old American Songs, Copland

Aux officiers de la garde blanche, Trois poèmes de Louise de Vilmorin, Poulenc

C’est ainsi que tu es, Métamorphoses, Poulenc

Funeral blues, Britten

Heart we will forget him, 12 poems by Emily Dickinson, Copland

Heart we will forget him, 6 poems by Emily Dickinson, John Duke

Je nommerai ton front, Miroirs Brûlants, Poulenc

Je ne t’aime pas, Weill

The desire for hermitage, Hermit Songs, Barber

Waitin, Cabaret Songs, Bolcom

Calypso, Cabaret Songs, Britten

BIS

La grosse dame chante, Aboulker (création mondiale sur un poème de Jean Pellerin)

Chemins de l’amour, Poulenc

Amor, Cabaret Songs, Bolcom

Adèle Charvet, mezzo-soprano

Antoine Palloc, piano

Paris, Salle Gaveau, mardi 31 mai 2022, 20h30

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

« Par Toutatis », tout sur Atys !
LivreSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Ce n’est qu’un au revoir ?
Sondra RADVANOVSKY, Jonas KAUFMANN, Nadine SIERRA
Spectacle