Forum Opéra

Silvester Gala 2011 — Baden-Baden

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
31 décembre 2011
Sans Kaufmann mais avec magie

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

Détails

Silvester-Gala 2011

Eva-Maria WESTBROECK, soprano
Johan BOTHA, ténor

Giuseppe VERDI
Ouverture de Nabucco
Francesco CILEA
« Io son l’umile ancella » ( Adriana Lecouvreur)
Giacomo PUCCINI
« Recondita armonia » (Tosca)
Intermezzo (Manon Lescaut)
Alfredo CATALANI
« Ebben ? Ne andro lontana » (La Wally)
Giacomo PUCCINI
« Nessun dorma » (Turandot)
Giuseppe VERDI
ouverture de La Forza del destino
« Gia nella notte densa » (Otello)

Richard WAGNER
« Dich, teure Halle » (Tannhäuser)
« Winterstürme wichen dem Wonnemond » (Die Walküre)
Umberto GIORDANO
« Un di all’azzurro spazio »(Andrea Chénier)
« La mamma morta » (Andrea Chénier)
Richard STRAUSS
Suite de valses du Rosenkavalier
Umberto GIORDANO
scène finale d’Andrea Chénier

Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslauten
Direction musicale
Franck BEERMANN

Baden-Baden, Festspielhaus, 31 décembre 2011

 

Venir à un concert la déception au cœur et en ressortir avec le sourire est un exploit que le Festspielhaus de Baden-Baden a su réaliser ce 31 décembre, prolongeant ainsi la magie de Noël !

Les artistes initialement prévus pour cette soirée de réveillon étaient en effet Jonas Kaufmann et Elina Garanca. Si celle-ci fut remplacée par Eva-Maria Westbroek assez tôt dans le mois de décembre, Jonas Kaufmann n’annonça son forfait que quelques jours avant le concert (il avait fait hélas de même en 2010). Le Festspielhaus dut chercher un remplaçant en urgence et le trouva en la personne de Johan Botha. Ce fut alors au chef Karel Mark Chicon de se désister, remplacé in extremis par Frank Beermann. Tout était donc bien mal parti, et pourtant…

Johan Botha, loin de n’être qu’un remplaçant a été admirable de bout en bout, aussi bien dans le répertoire italien (Tosca, Turandot) que dans le répertoire allemand (Walküre). Affichant une voix belle et claire, haut perchée avec des aigus solaires tout comme de solides graves, un legato parfait, un souffle parfaitement maîtrisé, le ténor sait en outre alterner finesse et puissance pour capter l’oreille et conquérir l’auditoire.
Quant à Eva-Maria Westbroeck, avec sa voix chaleureuse et une art de l’interprétation toujours captivant, elle irradie. Son « Dich , teure Halle » de Tannhäuser est, notamment, splendide et se hisse sans peine au même niveau que celui de Nina Stemme entendue récemment à Paris dans le même rôle. Autre miracle : les deux chanteurs s’accordent merveilleusement bien, que ce soit dans un superbe duo d’Otello ou dans une splendide et intense scène finale d’Andrea Chénier.

Côté orchestre, c’est également l’enchantement avec une formation « de province » dirait-on en France (Orchestre de la Radio de Saarbrück/Kaiserslautern) et pourtant d’un très bon niveau : soli impeccables des cordes ou des bois, très belle sonorité des cuivres, rondeur des tutti : tout est franchement soigné. C’est sans doute le changement de chef à la dernière minute qui peut expliquer ici quelques décalages, là une petite impression de désordre (la suite du Rosenkavalier est certes exigeante) mais rien qui ne gâche l’enchantement de la soirée et le bonheur du public, exemplaire, comme toujours en Allemagne : attentif, silencieux, chaleureux, enthousiaste et véritablement musicien dans l’âme.

Le Festspielhaus joue de malchance puisque le concert fort attendu avec Anna Netrebko et Erwin Schrott qui devait avoir lieu ce mardi 3 janvier est annulé. Il est reporté au 29 avril 2012.

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Silvester-Gala 2011

Eva-Maria WESTBROECK, soprano
Johan BOTHA, ténor

Giuseppe VERDI
Ouverture de Nabucco
Francesco CILEA
« Io son l’umile ancella » ( Adriana Lecouvreur)
Giacomo PUCCINI
« Recondita armonia » (Tosca)
Intermezzo (Manon Lescaut)
Alfredo CATALANI
« Ebben ? Ne andro lontana » (La Wally)
Giacomo PUCCINI
« Nessun dorma » (Turandot)
Giuseppe VERDI
ouverture de La Forza del destino
« Gia nella notte densa » (Otello)

Richard WAGNER
« Dich, teure Halle » (Tannhäuser)
« Winterstürme wichen dem Wonnemond » (Die Walküre)
Umberto GIORDANO
« Un di all’azzurro spazio »(Andrea Chénier)
« La mamma morta » (Andrea Chénier)
Richard STRAUSS
Suite de valses du Rosenkavalier
Umberto GIORDANO
scène finale d’Andrea Chénier

Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslauten
Direction musicale
Franck BEERMANN

Baden-Baden, Festspielhaus, 31 décembre 2011

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Flash Gordon, Zorro et les Dalton
Yaritza VÉLIZ, Julie BOULIANNE, Ramón TEBAR
Spectacle